• Agrippée aux hanches de Yann, grisée par le vent et ses dix-sept ans, elle se sentait invincible sur la moto. Tout lui était permis.

    La journée était encore chaude. Je portais mes nouveaux pantalons fuchsia. Leur couleur vibrait dans la lumière. Mes longs cheveux flottaient, griffant l'air derrière moi.

    Aujourd'hui, clouée sur un lit d'hôpital, elle fait face à un choix déchirant. Depuis onze mois, médecins et infirmières s'activent à son chevet. Les opérations se succèdent. Pourra-t-elle marcher à nouveau ? Elle veut qu'on lui réponde, qu'on lui dise la vérité, qu'on cesse de la tenir dans l'ignorance. Elle n'a que faire du silence de son médecin et de la pitié de ses amis. Dehors, le monde continue de tourner. C'est l'année de l'Expo.

    Décidée à ne pas oublier la lutteuse qu'elle était avant ce soir de juin, elle rêve, elle aussi, de voyages et de découvertes.

    Ce roman, construit sous la forme d'un journal, explore le combat de cette jeune fille : décider de vivre demande quelquefois plus de courage que choisir de mourir.

  • À la naissance de sa fille Nina, Alice est invitée à s'installer chez son arrière-grand-mère Jeanne avec son poupon pour quelque temps. Dans la maison de son aïeule, la jeune femme prend alors goût à sa nouvelle tâche de mère, mais en profite aussi pour renouer avec son héritage familial.

    Tout débute lorsque Jeanne et Alice mettent la main sur une ancienne valise ayant appartenu à leur ancêtre Dina. Le contenu qu'elles y trouvent, mais surtout une étonnante photo de mariage, suscite en elles de nombreuses questions. Curieuses, elles pousseront leurs recherches jusqu'à découvrir les secrets de la malheureuse malédiction que les femmes de leur famille se sont transmise de génération en génération. Mais le simple fait de connaître la vérité sera-t-il suffisant pour protéger Nina ?

    Une fois de plus, Claire Pontbriand raconte ici avec une douceur et une humanité propre à elle une fresque familiale complexe et pleine de sensibilité. À travers l'histoire de cinq générations de femmes, elle nous offre un récit où l'amour sous toutes ses formes s'exprime dans toute sa splendeur.

  • Lorraine, photographe professionnelle, se voit offrir le contrat d'immortaliser l'imposant manoir d'Aurélie Savard. Elle accepte alors de plonger dans l'univers de la vieille dame.

    De Sorel à Paris et de Montréal à New York, Aurélie raconte son histoire. Chaque jour, Lorraine en apprend un peu plus sur les voyages, les passions et les décisions qui ont rythmé la vie de cette dame et, peu à peu, les deux femmes s'attachent l'une à l'autre.

    Mais le fait que Lorraine ressemble tant à Laurent, l'amour perdu d'Aurélie, n'y est sans doute pas pour rien...

    Avec le Québec du début du siècle comme toile de fond, ainsi que les événements qui ont jalonné l'histoire, ce récit, fort et poignant, raconte le destin d'une femme touchante.

  • Autrefois abandonnée par son mari, Caroline a bâti un empire à la seule force de sa volonté, un monde à part juste pour elle et ses trois enfants. Lorsqu'elle demande à toute sa famille de la rejoindre dans sa maison de verre située en pleine forêt, les questions fusent et les scénarios se multiplient dans les esprits. La convocation de cette femme, que tous respectent et craignent à la fois, ne laisse rien présager de bon. Quelle est donc la raison qui pousse Caroline à les réunir de manière si pressante ?

    Entre révélations et non-dits, malaises et retrouvailles, ce huis clos familial éveillera les consciences de chaque personne croisant le chemin de cette femme forte et secrète et la libérera de son destin.

    Dans ce roman captivant, Claire Pontbriand aborde avec tact et maîtrise le sujet des apparences. Alors que les masques tombent, se révèlent des personnages dont l'humanité est criante. À l'instar des trompe-l'oeil qui tapissent la demeure de Caroline, ce récit met en scène un jeu de séduction et de confusion où tout n'est pas nécessairement ce qu'il semble être.

  • Mère de cinq enfants, Lydia Gagnon aura bientôt soixante-dix ans et, malgré une vie somme toute tranquille, elle porte un lourd secret qu'elle s'est promis de taire à jamais. Dans les cinquante dernières années, ses déménagements fréquents ainsi que son silence inébranlable ont effacé toute preuve l'accablant de quoi que ce soit. Même son mari, récemment décédé, n'en a rien su. À-t-elle eu raison de faire ce qu'elle a fait, pour le bonheur des siens?

    En proie aux doutes qui l'assaillent, elle n'a toutefois d'autre choix que de regarder la vérité lorsque la maladie de son petit-fils, Guillaume, expose à sa famille les actes inconcevables qu'elle a commis. Au moment, où l'univers de ses enfants s'écroule, la dame âgée espère seulement qu'ils sauront trouver la force de lui pardonner.

    Plongez dans ce récit de famille troublant, où la voix de Claire Pontbriand vous envoûtera pour vous faire traverser les époques en compagnie de personnages complexes et profondément humains.

    Native de Sorel, Claire Pontbriand est une écrivaine et scénariste talentueuse qui a publié de nombreux romans. Grâce à une plume réfléchie et raffinée, elle dépeint le dessin de ses personnages d'une manière qui conquerra le coeur de tout un chacun !

  • Dans la petite ville de Sainte-Victoire, Florence est enchaînée à la routine de la maison et sur le point de coiffer la sainte Catherine. Lorsqu'Adrienne Dauphinais lui propose de s'occuper de sa petite Brigitte, qui risque de perdre son année scolaire, la jeune femme trouve là l'occasion inespérée de sortir de l'ennui de son quotidien.

    Propulsée dans le monde adulte, elle partagera ses peines et ses joies avec ses inséparables amies d'enfance, Alice et Thérèse. Elle vivra aussi ses premiers émois lorsqu'elle rencontrera Antoine Ferland, qui est pourtant déjà fiancé à la belle Cécile...

    Ce récit attachant du Québec de l'après-guerre, où les commères du village s'en donnent à coeur joie et où les femmes prennent le contrôle de leurs vies, saura vous toucher et vous émouvoir.

    Native de Sorel, Claire Pontbriand est une écrivaine et scénariste talentueuse qui a publié de nombreux romans. Grâce à une plume réfléchie et raffinée, elle dépeint le destin de ses personnages d'une manière qui conquerra le coeur de tout un chacun !

  • Vingt ans ont passé depuis qu'Antoine Ferland a quitté Sainte-Victoire. Florence file le parfait bonheur avec Gaby, ses quatre enfants et ses amies de toujours, Alice et Thérèse. Ses seuls désirs sont que son père Maurice puisse vivre assez longtemps pour voir ses petits-enfants devenir adultes, et, par-dessus tout, que personne n'apprenne la vérité sur les origines de Félix, secret qu'elle garde précieusement...

    En deux décennies, le Québec s'est métamorphosé, Sainte-Victoire aussi. La Révolution tranquille en a amené une autre : les gens ont soif d'émancipation, de liberté, de découverte. Guidés par l'effervescence de leur époque, les enfants de Florence vous feront vivre quantité d'émotions inoubliables.

    Native de Sorel, Claire Pontbriand est une écrivaine et scénariste talentueuse qui a publié de nombreux romans. Grâce à une plume réfléchie et raffinée, elle dépeint le destin de ses personnages d'une manière qui conquerra le coeur de tout un chacun !

  • Depuis un certain temps déjà, Lorraine écoute Aurélie raconter ses souvenirs. D'abord en Europe de l'après-guerre, puis de retour au Québec, où enfin elle se mariera et aura des enfants, Aurélie transporte Lorraine dans son passé captivant. Mais à travers cette histoire trépidante, Lorraine a ses propres soucis. Aurélie l'aidera à retrouver des informations sur sa mère, décédée, dévoilant ainsi des secrets insoupçonnés qui ébranleront leurs vies...

    Dans ce deuxième tome de la saga d'Aurélie, Claire Pontbriand pose un regard émouvant sur la deuxième moitié du XXe siècle québécois et les bouleversements politiques qui l'ont peuplé. Poignant et tragique, ce roman perce les secrets de l'âme humaine et saura toucher votre coeur.

empty