Que sais-je ?

  • Avec la puissance croissante des technologies et la multiplication des traces numériques que nous laissons quotidiennement, c'est un véritable basculement de société auquel nous assistons. D'autant que, pour protéger la population et retrouver des criminels, la conservation, le retraitement et le rapprochement des informations sont devenus des outils indispensables à l'enquêteur. Dès lors, comment concilier ce nécessaire recours à des informations nominatives et la protection du droit à la vie privée ?
    En dressant un état des lieux des fichiers de police et en précisant au-delà des a priori leurs contours et usages, cet ouvrage cerne les termes d'un débat de plus en plus vif.

  • La publication régulière de chiffres ne doit pas tromper : la mesure de la criminalité et de la délinquance est une démarche parfois complexe. Aux diverses données statistiques élaborées par la police, la gendarmerie ou la justice et qui appréhendent les infractions enregistrées, se sont ajoutées les enquêtes de victimation qui complètent nos connaissances en mesurant les faits subis par les victimes.
    Face à la demande politique, sociale ou médiatique souvent pressante concernant ces chiffres, il est essentiel d´expliquer le sens et la nature des indicateurs utilisés, les limites et l´utilité des multiples statistiques et enquêtes dans le domaine de la criminalité.

  • Depuis le début des années 1980, la criminalité s´est enracinée dans plusieurs centaines de quartiers urbains et périurbains de la France métropolitaine, au point que l´insécurité est devenue la principale cause d´inquiétude des Français. Pourtant, il manquait jusqu´à présent un livre concret et clair, alliant à la description froide de la gravité de la situation, la présentation détaillée des méthodes efficaces pour tenter de maîtriser les violences urbaines.
    Tel est précisément l´enjeu de cet ouvrage, qui s´appuie sur un diagnostic précis et étayé afin de fournir au lecteur les premiers éléments d´une politique visant à lutter contre l´insécurité urbaine.

  • L'État, qui doit assurer la protection et la sécurité de la population, a suivi au fil du temps diverses pistes pour tenter d'accomplir cette mission régalienne. Depuis la Seconde Guerre mondiale, la question de la sécurité au quotidien, la lutte contre la criminalité et la prévention de la délinquance ont fait l'objet d'une prise en compte politique accrue. Peu à peu, de dispositifs en mesures, de rapports en lois-cadres, se sont ainsi construites de véritables politiques publiques de sécurité qui concernent l'action de la police, de la justice ou encore les politiques de la ville.
    En s'appuyant sur une présentation historique, cet ouvrage explore la notion de politique publique de sécurité et en cerne les évolutions, mettant au jour les divers égarements, les problématiques et les difficultés actuelles auxquels sont confrontés les pouvoirs publiques.

empty