• Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Où l'on voit deux vacanciers, gais lurons, bien disants et buvant sec s'initier aux mystères et aux joies de la pêche à la ligne. Où le lecteur apprendra comment ce fait d'apparence banale sème la discorde et le désordre dans un paisible village de la Corrèze ; où, entre mille autres aventures et péripéties, il assistera au siège d'un moulin et admirera le comportement héroïque et touchant d'une jeune meunière. Où l'on verra que si la truite est finalement prise, les deux héros ne sont pas moins dramatiquement pris par la passion fatale et ravageuse de la pêche à la truite. Le Vieil Homme et la Mer a valu à Hemingway le prix Nobel de littérature. Il serait juste que ce grand livre épique et hilarant qui aurait pu s'intituler le Jeune Homme et la Truite valût à Christian Plume un prochain Prix Nobel de la Paix. Il réconcilie en effet dans le rire ces deux moitiés ennemies de l'humanité, séparées jusqu'ici par un rideau de bambou : les pêcheurs et ceux qu'ennuient les histoires de pêche à la ligne.

  • La littérature suscitée par l'invasion touristique de la Camargue avait toujours négligé le point de vue des principaux intéressés, les Camarguais ! Voici donc Pigoulet, dit Pétoule, Pasquier, propriétaire d'une manade, Julien, le séducteur riche et sans scrupule, Magali, la douce et belle Arlésienne, Franconi, l'étranger dévastateur - tous confrontés par Christian Plume à la révolution qui sera la fin d'une certaine Camargue et peut-être le commencement d'une Camargue accordée à notre monde. Tout ce petit monde haut en couleur se chamaille, se déchire, s'aime et s'injurie avec des mots pleins de soleil. Christian Plume, en mettant en scène une région dont la pureté sauvage lui est chère, a écrit un roman savoureux, divertissant et émouvant, où le souvenir de Tartarin s'associe à celui de Mireille.

  • Où l'on voit deux vacanciers, gais lurons, bien disants et buvant sec s'initier aux mystères et aux joies de la pêche à la ligne. Où le lecteur apprendra comment ce fait d'apparence banale sème la discorde et le désordre dans un paisible village de la Corrèze ; où, entre mille autres aventures et péripéties, il assistera au siège d'un moulin et admirera le comportement héroïque et touchant d'une jeune meunière. Où l'on verra que si la truite est finalement prise, les deux héros ne sont pas moins dramatiquement pris par la passion fatale et ravageuse de la pêche à la truite. Le Vieil Homme et la Mer a valu à Hemingway le prix Nobel de littérature. Il serait juste que ce grand livre épique et hilarant qui aurait pu s'intituler le Jeune Homme et la Truite valût à Christian Plume un prochain Prix Nobel de la Paix. Il réconcilie en effet dans le rire ces deux moitiés ennemies de l'humanité, séparées jusqu'ici par un rideau de bambou : les pêcheurs et ceux qu'ennuient les histoires de pêche à la ligne.

  • La littérature suscitée par l'invasion touristique de la Camargue avait toujours négligé le point de vue des principaux intéressés, les Camarguais ! Voici donc Pigoulet, dit Pétoule, Pasquier, propriétaire d'une manade, Julien, le séducteur riche et sans scrupule, Magali, la douce et belle Arlésienne, Franconi, l'étranger dévastateur - tous confrontés par Christian Plume à la révolution qui sera la fin d'une certaine Camargue et peut-être le commencement d'une Camargue accordée à notre monde. Tout ce petit monde haut en couleur se chamaille, se déchire, s'aime et s'injurie avec des mots pleins de soleil. Christian Plume, en mettant en scène une région dont la pureté sauvage lui est chère, a écrit un roman savoureux, divertissant et émouvant, où le souvenir de Tartarin s'associe à celui de Mireille.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La feuille d'impôts de Chaban-Delmas, les dossiers scandaleux d'Aranda, le permis de construire de Barre sur la Côte d'Azur, les diamants de Bokassa et la famille Giscard d'Estaing, l'affaire Boulin, entre autres, ont violemment secoué la France profonde de ces dernières années. Un responsable principal : le Canard Enchaîné, célèbre « hebdomadaire satirique paraissant le mercredi » depuis plus d'un demi-siècle. Ses journalistes ne sont pas ce qu'on peut appeler des « vedettes ». Qui sont donc ces trente-quatre presque-inconnus qui démolissent les réputations les plus solides et font trembler le pouvoir jusqu'au sommet de l'État ? Leur succès est-il dû au blocage de l'information pratiqué par le pouvoir ou au goût du scandale du public ? Comment obtiennent-ils leurs informations confidentielles ou secrètes ? Toutes ces questions, beaucoup de gens se les posent et les Autorités ont tenté d'y répondre par tous les moyens. L'affaire des micros du Canard est connue. Mais qui savait qu'un épais dossier de police était consacré à ces journalistes et surtout à ces informateurs (clandestins) ? Qui en avait connaissance ? Voici donc le dossier intégral que la police a constitué pour répondre à ces questions. Un dossier que beaucoup auraient voulu ne pas voir paraître. Un dossier inédit qui provoquera remous et réactions...

  • La feuille d'impôts de Chaban-Delmas, les dossiers scandaleux d'Aranda, le permis de construire de Barre sur la Côte d'Azur, les diamants de Bokassa et la famille Giscard d'Estaing, l'affaire Boulin, entre autres, ont violemment secoué la France profonde de ces dernières années. Un responsable principal : le Canard Enchaîné, célèbre « hebdomadaire satirique paraissant le mercredi » depuis plus d'un demi-siècle. Ses journalistes ne sont pas ce qu'on peut appeler des « vedettes ». Qui sont donc ces trente-quatre presque-inconnus qui démolissent les réputations les plus solides et font trembler le pouvoir jusqu'au sommet de l'État ? Leur succès est-il dû au blocage de l'information pratiqué par le pouvoir ou au goût du scandale du public ? Comment obtiennent-ils leurs informations confidentielles ou secrètes ? Toutes ces questions, beaucoup de gens se les posent et les Autorités ont tenté d'y répondre par tous les moyens. L'affaire des micros du Canard est connue. Mais qui savait qu'un épais dossier de police était consacré à ces journalistes et surtout à ces informateurs (clandestins) ? Qui en avait connaissance ? Voici donc le dossier intégral que la police a constitué pour répondre à ces questions. Un dossier que beaucoup auraient voulu ne pas voir paraître. Un dossier inédit qui provoquera remous et réactions...

empty