• Comment vivaient les hommes, les femmes et surtout les enfants au Moyen Âge ? Commençons par la chambre à coucher, très utilisée même durant la journée pour prendre ses repas, étudier ou recevoir de la visite. Comment était-elle meublée ? Et comment se protégeait-on du froid, principal ennemi des nuits paisibles ? Pourquoi les nouveau-nés étaient-ils emmaillotés dans leurs langes comme de petites momies et pourquoi les miniatures les représentent-elles si souvent vêtus de rouge ? Quelles étaient les chances de survie d'un nourrisson victime du manque d'hygiène, de l'inattention des nourrices et des forfaits du démon toujours aux aguets ? Comment apprenait-on à lire et à écrire ? Comment les enfants s'amusaient-ils quand les textes et l'iconographie ne font état que de quelques jouets ? Quelle était la vie des petites filles confiées au monastère dès leur plus jeune âge ?

    Avec plus de 200 illustrations (tableaux, fresques, retables, miniatures), Chiara Frugoni nous offre une plongée dans la vie de famille au Moyen Âge. Grâce à sa profonde connaissance de la période, elle attire notre attention sur les éléments significatifs - souvent insolites - des images et des textes médiévaux, nous permettant de reconstituer ce monde lointain où les enfants avaient une vie bien différente de celle de nos jeunes contemporains.

  • Chiara Frugoni remarque un fait étrange : François d'Assise, qui a passé sa vie à prêcher, n'a jamais devant lui un public d'hommes, mais seulement des oiseaux. Et pour cause : l'Église interdisait aux laïcs de prêcher. Il fallut donc retravailler l'histoire du saint, qui avait voulu rester laïc. De fil en aiguille et de façon limpide, Chiara Frugoni donne les clefs des anachronismes multiples commis par « Giotto » et son équipe à Assise.

empty