• Fin 2018, les Gilets Jaunes ont envahi les ronds points de France. Contestant au départ l'augmentation des taxes sur le carburant, le mouvement s'est rapidement déplacé sur le terrain politique. Refusant toute forme de représentativité, il a encouragé avec le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) une forme de prise de décision plus directe.
    Or ce phénomène de remise en cause de la légitimité politique est loin d'être nouveau. Le concept n'a cessé d'être discuté, transformé au cours de notre Histoire. C'est ce que ce livre met en lumière.
    Cédric Gildas, professeur d'Histoire depuis près de quinze ans, nous invite à le suivre des fondements de la monarchie à la Révolution française en passant par les affres du régime de Vichy ou des guerres de Religion afin de retracer l'histoire de la légitimité en France.

  • « Sire, vous êtes roi de France », c'est par ces mots que le marquis de La Maisonfort, en 1814, annonce à Louis XVIII son accession au trône. Plus de 20 ans après sa chute, la royauté est rétablie en France. Louis XVIII y instaure une monarchie absolue, mais tempérée par la Charte constitutionnelle. Pourtant, rien ne prédisposait ce petit-fils de Louis XV né au château de Versailles en 1755 à procéder à cette "évolution" politique. Lui qui en 1791 avait choisi l'exil et qui refusait tout accommodement avec la Révolution, accepte un quart de siècle plus tard une partie de l'héritage révolutionnaire. Par ambition personnelle ? Par évolution idéologique ? C'est ce parcours politique que l'auteur, diplômé de l'université Lyon II et professeur depuis près de 10 ans, nous invite à découvrir dans une période riche en événements et fondatrice de notre France actuelle.

empty