• Onde de choc

    Carmen Bramly

    Lucie a vingt ans. Après une tentative de suicide avortée, elle échoue à Majorque, en huis clos avec son ancien beau-frère, Marcus, de dix ans son aîné. Quitté par la grande soeur de Lucie, enceinte de lui, Marcus est parti pour se remettre de sa rupture, et Lucie l'a suivi, dans l'espoir de se sauver. Alors leurs deux détresses s'allient et s'entremêlent, pour le pire. Onde de choc raconte l'histoire d'un oedipe tardif, et celle d'une famille en crise. Mais c'est aussi l'histoire d'une sexualité problématique, d'une quête du plaisir. Lucie veut jouir. En filigrane se dresse le portrait d'une génération de jeunes femmes, tenaces et volontaires, qui vivent leurs vingt ans privées d'insouciance, mais pleines de vie et d'envie. Le roman donne à voir ce coup de talon salvateur, celui qu'on donne pour se propulser à la surface, quand on a touché le fond.

  • Pastel fauve

    Carmen Bramly

    « Je regarde ma montre, essayant de me perdre dans le mouvement des secondes. Je ne serai pas en avance. Cinq ou dix minutes de retard. Pierre commencera à s´impatienter et n´en sera que plus heureux de me revoir. Je marche de long en large, m´affale sur mon lit, me relève et continue de faire les cent pas. Puis je retourne dans la salle de bain me mettre une goutte de parfum et du rouge à lèvres, que j´enlève aussitôt. Ça fait trop femme, je le remplace par du gloss.  Dans la salle de bain, mes parents se préparent à leur tour. J´aime entendre le bruit du rasoir de mon père et le pschitt de l´eau de Cologne que maman vaporise dans son soutien-gorge, puis le son émis par ses lèvres lorsqu´elle répartit le rouge dont elle les a enduites. L´extrême attention que je prête depuis toujours à ces sons à peine perceptibles a fini par me doter d´une ouïe presque animale.  Nouveau coup d´oeil à ma montre. C´est le moment. J´embrasse mes parents, leur souhaite par avance une bonne année, une bonne santé, toutes ces conneries qu´on se dit le 1er janvier. Ils me recommandent de bien me couvrir. Je fais oui de la tête, tout en enfilant une petite veste en coton léger. Dehors, une bourrasque de froid piquant vient me fouetter le visage, propageant à tout mon corps, en onde de choc, une nuée de frissons. J´enfourche mon vélo et pédale le plus vite possible. »  C´est la dernière nuit de l´année. Sur l´île de Bréhat, Paloma, quatorze ans, rejoint Pierre, son ami d´enfance, pour fêter le nouvel an. Ils ne se sont pas vus depuis un an, l´adolescente s´est transformée et les rapports sont à réinventer.

  • Hard de vivre

    Carmen Bramly

    Ils sont six, entre seize et vingt-deux ans.
    Lors d´une fête, une jeune inconnue coiffée d´une perruque arc-en-ciel meurt d´une overdose sous leurs yeux.
    C´est une façon terrible de devenir amis. C´est une façon horrible d´entrer dans l´âge adulte.
    Entre Sophie, la petite métisse qui n´a jamais vu sa mère, Johannes, le bel étudiant en psycho, et Pop le fils de concierge aux aspirations littéraires, les choses deviennent d´autant plus compliquées que l´amitié vire peu à peu à l´histoire d´amour à trois...
    Hard de vivre se déroule sur une année, pendant laquelle tout bascule, pour le meilleur comme pour le pire. La fille à la perruque arc-en-ciel les hante comme un cauchemar, comme un reproche. Errances, apprentissage à la dure, épreuves que seul un fol appétit de vivre permet de surmonter, c´est une Éducation sentimentale, une sorte de Jules et Jim, et ça se passe en 2014.

  • Superfragilibus

    Carmen Bramly

    Livrée à elle-même dans un Paris caniculaire, Doodoowa fait la rencontre de Jules, post-ado déboussolé qui semble avoir déjà tout vu, tout vécu, et son existence soudain s'illumine. Fuyant le désoeuvrement dans la capitale, les voici emportés dans un road trip grinçant, des bas-fonds de Londres à la Normandie profonde, où ils rencontreront tour à tour à un chanteur punk d'opéra, une jeune provinciale jouant les drag-queen, un universitaire égyptien adepte du boeuf bourguignon, un épicier rêvant de boîtes de nuit.
    Superfragilibus raconte l'histoire d'une quête du bonheur sur fond de Sex Pistols.

empty