Langue française

  • Dans un style éblouissant, Rouge retrace la folle histoire d'une famille française prise dans les tourments du XXe siècle.Après la mort de son père, alors qu'il doit vider la maison, Carl est assailli par son passé : de vieux numéros de
    L'Humanité, des portraits de Marx et Lénine et, surtout, un cahier d'enfant. Sur la première page, un titre écrit de sa main : " Histoire de ma famille ", et en dessous : " De Cologne à Paris, quatre générations d'Aderhold ". Ce sont les traces de sa jeunesse, une jeunesse rouge, à la fois exaltante et honteuse.
    Des brumes de la mémoire surgit alors un monde dans lequel la politique contrôlait tout : les lectures, les jeux, les sentiments, les rêves. La débâcle sera terrible. Mais la remémoration des défaites n'est-elle pas, pour l'écrivain, à la fois consolation et chant d'amour ?
    Dans une langue éblouissante,
    Rouge explore la filiation impossible, les trahisons, les colères d'une génération, et retrace la folle histoire d'une famille française à travers le XXe siècle.

  • Septembre 1792.
    Une fête est organisée par les sans-culottes pour célébrer Brutus. Le jeune adjoint au commissaire a empêché l'évasion de Marie-Antoinette imaginée par Héloïse de Saint- Phalle. Tout à coup il repère dans l'assistance cette peste d'aristocrate recherchée par la police ! Elle vient prendre sa revanche...
    Et elle ne tarde pas à tenir parole. Avec elle resurgit l'effrayant espion anglais, Lord Englewood. Ensemble, ils projettent le vol du plus gros diamant du monde exposé à l'hôtel du Garde-Meuble.
    Brutus va à nouveau affronter celle qui occupe toutes ses pensées. Malgré leur attirance mutuelle, la lutte acharnée reprend entre les deux jeunes gens. Courses-poursuites à cheval, en bateau, en montgolfière... pièges, enlèvements, embuscades... Paris, Chartres, Saint-Malo... Rien n'est impossible pour empêcher l'autre de gagner !

  • 1792.
    Héloïse de Saint-Phalle, ses parents et sa gouvernante, Mme de Boisgobey, tentent de fuir la Révolution et s'embarquent pour l'Angleterre. Mais la tempête fait rage et la jeune fille et Mme de Boisgobey s'échouent et restent seules sur les côtes françaises.
    Poursuivies par les révolutionnaires, elles fuient sur les routes en dissimulant leur identité et se réfugient à Paris chez la tante d'Héloïse. Sitôt arrivée dans la capitale, la jeune fille participe à une tentative d'évasion de la reine Marie-Antoinette, prisonnière aux Tuileries.
    C'est sans compter avec le séduisant Brutus, un jeune sans-culotte, qui malgré son attirance pour Héloïse est bien décidé à contrecarrer ses plans. Les deux héros vont-ils devoir renoncer à leurs sentiments pour rester fidèles à leurs idées ?

empty