• " L'oeuvre de Bohumil Hrabal ? Une éblouissante fresque chagallienne. Un déferlement du Verbe. Un feu d'artifice où se mêlent le réel et l'improbable, la fantaisie surréaliste et les pieds de nez aux régimes totalitaires, la parodie rabelaisienne et le réalisme magique, afin de transformer la camisole du quotidien en habit d'arlequin. " André Clavel, L'Express.
    Bohumil Hrabal a conçu un stratagème malicieux en trois volets pour se regarder, s'écouter, se critiquer, se souvenir : faire parler sa femme. Tout commence le jour où la jeune Eliska fait la connaissance de son professeur alors qu'il est à quatre pattes en train de brosser le plancher de son rez-de-chaussée miteux, où ils logeront pendant vingt ans. Et c'est de ce quartier de Liben, à Prague, que l'on découvre peu à peu un Bohumil Hrabal tel qu'en ses livres - extravagant, bambocheur, farfelu, qui a fait tous les métiers, qui aime biner les potagers et se promener sur les bords de la Vltava mais se noie dans la bière et le cognac. Et qui tape frénétiquement sur sa machine Perkeo. Tendres et ironiques, chaleureuses et lucides, Les Noces dans la maison sont aussi, grâce à la plume multiple et bigarrée de Bohumil Hrabal, une invitation à aimer la vie, à la fêter avec jubilation et générosité.

empty