Sciences humaines & sociales

  • Qui a exécuté, le 6 février 1998, Claude Érignac, préfet de Corse, de trois balles dans la tête en plein coeur d'Ajaccio? C'est le premier préfet assassiné en France. L'émotion est immense. Au terme d'une enquête controversée dans les milieux nationalistes corses, un commando de militants dissidents est arrêté puis jugé. La fuite d'Yvan Colonna, réfugié dans le maquis pendant quatre ans, va détourner l'attention de leurs procès et occulter leurs véritables motivations. Car le geste du commando, qui a tiré comme un seul homme contre le «symbole Érignac», s'enracine profondément dans l'histoire récente et tumultueuse de la Corse.

    Ponctuée de révélations inédites et sans tomber dans une caricature manichéenne et simpliste, voici l'histoire de ces hommes soudés par un idéal commun et violent, par l'amitié et la loyauté aussi. Jusqu'à ce soir de février 1998 où l'unité de ce groupe, qui a voulu tuer l'État, va se fissurer.

empty