• Jérémie, le héros de ce roman, est-il un littéromane maniaque, un rien fou, ou est-il plongé malgré lui dans une histoire loufoque où l'absurde tient lieu de logique à toutes les situations ? L'auteur joue avec les mots, les personnages et la construction romanesque de son livre. Sans doute, tel Jérémie, dont on peut goûter quelques écrits dans Parole d'oiseau ! Benjamin Lambert appartient-il à l'espèce des délirants froids dont le projet littéraire autorise toutes les audaces. Tout est permis en littérature. Alors, pourquoi une fiction ne serait-elle pas une manipulation, un jeu avec l'histoire.

  • Qui se souvient ? Qui a rêvé ? Qui a eu peur ? Beaucoup de gens, sans doute, qui se remémoreront souvenirs, humeurs, espoirs... Beaucoup aussi, qui ne les ont pas vécus (trop jeunes ou éloignés de l'effervescence), sont concernés par ces événements qui parlaient de liberté... Un document synthétique, pour l'information rétrospective, un essai qui assume son point de vue et le relie à l'actualité présente et un almanach illustré de plus de cent photos pour le plaisir de qui aime aussi papillonner, jour après jour. Et quelques questions, enfin, qui se posent à notre présent : le vent du libéralisme sauvage souffle fort, ces temps-ci, gare aux bégaiements de l'Histoire.

empty