Littérature générale

  • L'entrée de Barack Obama à la Maison-Blanche en 2009 a marqué un tournant dans l'histoire des États-Unis. Il s'est notamment imposé au fil des ans comme un orateur hors pair, et nombre de ses discours demeurent en mémoire. Cette anthologie en rassemble huit. Dans une langue tour à tour déterminée, grave ou encore exaltée, Barack Obama n'a de cesse de réaffirmer son amour et sa confiance en son pays et ses habitants et, quelles que soient les circonstances, de toujours véhiculer un message porteur d'espoir, à l'image de son slogan : Yes, we can !
    "Parce que le plus puissant vocable de notre démocratie, c'est ce "Nous". "Nous, le peuple." "Nous vaincrons." "Oui, nous pouvons." Ce mot, personne ne le possède. Il appartient à tous. Oh, quelle glorieuse mission nous a-t-on confiée, de tâcher sans cesse d'améliorer ce grand pays qui est le nôtre !"

  • Le chef-d'oeuvre autobiographique de Barack Obama
    Avant d'être élu Président de la première puissance mondiale et de marquer l'histoire, Barack Obama a été un petit garçon introverti, un petit-fils choyé par ses grands-parents, un expatrié en Indonésie, un ado tenté par des vapeurs illicites, un métis soucieux de lutter pour les droits du peuple noir, un étudiant débarqué à New York et passant sa première nuit à la rue, un activiste dans les banlieues de Chicago, un étudiant brillant, un enfant grandi sans père qui devint homme en cherchant la vérité de ses origines derrière l'éclat du mythe.
    Dans une autobiographie bouleversante qui part d'Hawaii pour s'achever au Kenya, Barack Obama revient sur l'extraordinaire parcours qui le mena en politique mais il raconte surtout, en écrivain, les blessures intimes, les rencontres providentielles, et l'extraordinaire roman familial qui firent de lui l'homme qu'il est aujourd'hui.

  • De la race en Amérique a été publié en 2008 aux éditions Grasset, avant même l'investiture de Barack Obama comme candidat du Parti démocrate à l'élection présidentielle, et alors qu'il était donné perdant face à Hillary Clinton. Il a été un grand succès. Au mois de mars 2008, Barack Obama est attaqué par ses adversaires pour sa proximité avec un pasteur proche du mouvement des Black Panthers. Le 18 mars, à Philadelphie, il leur répond de façon spectaculaire en prononçant un discours immédiatement reconnu, à droite autant qu'à gauche, comme l'égal du « J'ai fait un rêve » de Martin Luther King, du discours d'investiture de John Kennedy ou de l'adresse de Gettysburg de Lincoln. D'un art rhétorique parfait, brillant, implacable et humain à la fois, l'orateur aborde la façon de réaliser «  une meilleure union  » entre les Américains, en analysant avec franchise le problème des races dans son pays. Tout le contraire d'un discours politicien, De la race en Amérique est une réflexion qui dépasse les catégories américaines et peut s'appliquer à bien des sociétés modernes. Une leçon d'humanisme à l'heure où la vindicte, la division et l'agressivité systématique sont au pouvoir en Amérique et dans bien d'autres pays, Cette version, bilingue, est la seule édition mondiale autorisée par le Parti démocrate, qui a révisé le texte.

empty