• L'obtention en 2019 du « Nobel » d'économie par Esther Duflo et ses collègues Abhijit Banerjee et Michael Kremer marque le sacre d'une méthode d'évaluation d'impact : les expérimentations aléatoires. Similaires aux essais cliniques randomisés, elles visent à mesurer l'effet d'un « traitement » à l'aide de la constitution aléatoire de groupes que l'on compare. Pour les promoteurs de cette méthode, elle serait le « gold standard de l'évaluation » Dans cet ouvrage, Arthur Jatteau s'interroge sur la nature de cette « preuve par le chiffre ». L'histoire - méconnue - des expérimentations aléatoires mérite d'être défrichée, car elle offre des pistes intéressantes pour comprendre leur succès aujourd'hui et, plus encore, leurs limites. Une attention particulière est accordée à la médecine, où la longue et vaste expérience en essais cliniques est riche d'enseignements. La construction de la « preuve par le chiffre » est explorée, en insistant sur ses effets heuristiques et politiques. Que vaut la preuve produite par les expérimentations aléatoires ? Pour y répondre, l'auteur mobilise une diversité de sources, s'appuyant sur de nombreux entretiens. Il montre qu'il convient d'investiguer comment, en pratique, sont élaborées les expérimentations aléatoires, pour saisir plus justement leur valeur. Les aspects politiques de ces dernières sont également analysés, non sans s'interroger sur le rôle plus général de la quantification dans nos sociétés.

  • D'où viennent les statistiques et comment sont-elles conçues, qu'il s'agisse des chiffres du chômage ou de ceux de la délinquance, en passant par le PIB ? La quantification sert-elle à mesurer la réalité sociale ou contribue-t-elle surtout à la construire ? Comment les statistiques sont-elles utilisées pour piloter l'action publique ? Quels sont les effets sociaux et politiques des chiffres ?
    Ces questions apparaissent incontournables pour toute personne s'intéressant aux sciences sociales, qu'elle soit étudiante, enseignante ou chercheuse, mais également pour tout citoyen curieux de mieux appréhender la force politique du chiffre. Pour y répondre, cet ouvrage explore la naissance des statistiques, décrit comment elles sont construites socialement, décrypte les grands indicateurs utilisés dans le monde économique et social, et analyse le pouvoir du chiffre au travers de la " gouvernance par les nombres ".

empty