Littérature générale

  • Arrien et Oppien ont chacun écrit une Cynégétique, c'est-à-dire un ouvrage sur la chasse au moyen des chiens, l'un en prose, l'autre en vers. Ces deux auteurs suivent une tradition, inaugurée par Xénophon d'Athènes, qui vise à vanter les bienfaits de la chasse et à en exalter les vertus aristocratiques. Les Grecs de l'Antiquité qui associaient les chasses mythiques au mode de vie de leurs ancêtres, s'étaient construit un univers, où les images reliées à chasse faisaient office de code, un code qu'exploitent Arrien et Oppien.
    Malgré ce but commun, les deux oeuvres diffèrent considérablement. Chez Oppien, l'animal est toujours dangereux, souvent étrange et même monstrueux ; le chasseur est un explorateur courageux qui fréquente des contrées où nul ne voudrait s'aventurer sans armes. Arrien est un stoïcien pour qui la chasse n'élève l'esprit que si elle est dénuée de cruauté ; l'animal sauvage est un adversaire que l'on doit respecter et même protéger.
    Au-delà de la chasse, chaque oeuvre nous offre une perspective fascinante sur la perception du monde naturel propre à son auteur et au monde ancien.

  • Né en Vendée, élevé au Sénégal, études aux États-Unis... Il travaille et son domaine est à la fois le poisson et le monde entier qu'il parcourt inlassablement. Il conserve cependant des ports d'attache, histoire de se ressourcer. Noirmoutier, le Pérou, l'Orégon et son avion qui lui permet de dominer sa terre. De toutes ses expériences de la vie, il écrit pour partager cette « vida intensa » qui est la sienne. Jean Michel Adrien nous emmène dans un merveilleux voyage plein de sentiments, de paysages, de valeurs éternelles. La vie et l'amour sont éternels.

empty