Librinova

  • 1895. Augustine, une jeune paysanne lorraine,  est placée comme bonne à Paris au service d'Anne de Nettancourt, comtesse Esterhazy. Sans le vouloir, les deux femmes se trouvent prises dans la tourmente de l'Affaire Dreyfus au coeur de laquelle plane l'ombre malsaine du mari de la comtesse, le commandant Walsin-Esterhazy. Issue d'une aristocratie d'un autre âge arc-boutée sur des principes moribonds, la comtesse saura-t-elle surmonter les aléas d'une vie à laquelle rien ne l'a préparée ? Jusqu'en 1930, Augustine sera le témoin privilégié et clairvoyant des blessures et espoirs les plus intimes de sa maîtresse. Où s'arrête l'Histoire ? Où commence la fiction ? La réponse se trouve à la suite du roman, au 17, rue de la forêt. Dans ce « roman du roman », l'auteur dévoile les méandres de son processus d'écriture, entre questionnement littéraire et mise en oeuvre de son savoir-faire d'historienne.

  • Kassandra vit en Crète avec sa fille, une adolescente fascinée par les anges, qui jongle aussi bien avec les notes de musique qu'avec les mots. Les certitudes tranquilles de la jeune femme basculent lorsqu'elle rencontre Yann, un éthologue québécois, qui, sans en avoir conscience, exhume un secret de famille remontant à la deuxième guerre mondiale. Ce secret, Kassandra ne parvient pas à l'assumer. Mais elle n'est pas seule : Jean, un concertiste de renom retiré en Crète, veille sur elle et met tout en oeuvre pour l'aider à surmonter son désarroi. Ce faisant, il dévoilera un autre secret, le sien...
    Un roman explorant un pan méconnu de l'histoire des camps nazis. Des personnages tendres, poétiques et émouvants en quête d'amour et de résilience.

  • Provence, 2015. Quand elle ne dévore pas des romans policiers, Sophie fabrique des savons, entourée de ses chèvres, de son ânesse et de Benoît, son séduisant voisin.Vallée de Jezréel, premier siècle avant Jésus-Christ. Marquée par un mystérieux signe, Émérencie grandit au milieu des plantes et des chèvres des montagnes.Tout sépare Sophie et Émérencie. Pourtant, leurs destins sont étroitement liés ainsi que Sophie le découvrira en cherchant à percer l'énigme de son identité.

  • Paris, décembre 2009, exposition « Les Mots des peintres ». Léo cherche sa voie tandis que Léa conforte la sienne. Léopoldine traîne sa peine et Lucia promène sa joie. Labib cherche à percer les secrets des peintres, Lorenzo, lui, les tutoie. À travers la peinture, six destins se croisent et s'attachent. Six personnalités se révèlent à elles-mêmes et aux autres. Six jeunes gens font l'expérience intime de ces quelques mots de Chagall : « Dans l'Art comme dans la vie tout est possible si à la base, il y a l'Amour ».

empty