Langue française

  • Ce livre n'a pas pour objet l'islamisme proprement dit, mais le malaise de bien des « progressistes » face à l'évolution d'un certain islam, au point de traiter d'islamophobes et de racistes ceux qui prennent la liberté de critiquer la religion de Mahomet en tant qu'idéologie. L'embarras est tel que beaucoup répugnent jusqu'à prononcer le mot d'islamisme, et recourent systématiquement au déni. Cette marotte n'est pas nouvelle. Le déni fut - et reste - l'arme utilisée pour refuser de débattre d'un phénomène politique qui se trouve en contradiction avec sa propre vulgate. C'est pourquoi l'auteur a trouvé utile de faire un détour par certaines attitudes d'intellectuels progressistes à propos de dictatures ou de régimes totalitaires dès lors que ceux-ci se réclamaient de la gauche...

    André Versaille est un écrivain et éditeur belge, notamment cofondateur des éditions Complexe.

  • Armande ou le chagrin de moliere Nouv.

    Ce journal, Armande Béjart le tient une année durant. Démarré le 17 février 1699, 26 ans après la mort de Molière, il s'achève une dizaine de mois avant sa propre mort. Il est le récit intime et secret d'une femme qui se demande ce qu'elle a fait de sa vie. Et si, au bout du compte elle était passée autant à côté d'elle-même que de son mari ? Travaillant depuis plus de 15 ans sur Molière, André Versaille a voulu donner la parole à Armande pour lui faire raconter Molière de son point de vue à elle, et relater en même temps sa vie d'épouse et d'actrice de la compagnie la plus célèbre (et la plus passionnante) du théâtre français. Vingt-six ans après la mort de Molière, et, au terme d'une existence remuée de théâtre, de passions amoureuses, de libertinage et de déceptions, Armande, retirée de la scène, et sentant sa fin prochaine, désire faire le point sur sa vie.
    Pendant près d'un an, elle s'astreindra chaque soir, dans la solitude, à se remémorer les épisodes de sa vie, et l'aventure quotidienne de la troupe avec ses grands moments : scandale, querelle, cabale, féérie, folie... À l'évocation de ces événements, elle s'interroge sur sa relation à Molière, trop plein, à ses yeux, de son art pour satisfaire la jeune femme qu'elle était.
    Comment a-t-elle compris l'oeuvre ? Comment a-t-elle réagi en découvrant qu'elle fut le modèle de la Célimène du
    Misanthrope ? Qu'est-ce qui a entraîné son désamour, puis sa première infidélité ? Et, elle qui sa vie durant fut une éternelle benjamine, comment, arrivée à l'âge mûr, a-t-elle vécu son amour pour Michel Baron, de onze ans plus jeune qu'elle, fils spirituel de Molière et qui deviendra le comédien français le plus renommé de la fin du XVIIe siècle ?
    A travers l'histoire d'un long désamour, nous découvrons un portrait de Molière depuis les coulisses et depuis l'alcôve.

  • La Fontaine s'est généreusement inspiré des sources les plus variées : les sujets de ses
    Fables sont tirés d'Ésope, Phèdre, Abstemius ou Pilpay, et les thèmes de ses
    Contes d'Ovide, l'Arioste, Rabelais, Marguerite de Navarre...
    Cette édition présente, pour la première fois, les
    Fables et les
    Contes accompagnés des textes de leurs sources. Par ces rapprochements, non seulement nous mesurons ce " miracle de culture " dont parle Gide, mais surtout nous pénétrons dans le laboratoire poétique de La Fontaine : la comparaison nous fait saisir au vol l'imagination qui arrive, la philosophie qui s'introduit, la gaieté qui s'insinue, l'originalité qui fleurit...
    Son oeuvre se déploie à travers mille façons de raconter des histoires cocasses, des drames, des contes scabreux, des fables narquoises et des aventures érotiques. Dans un style tour à tour tendre, grivois, enjoué, rêveur, enthousiaste, mélancolique, complice, insouciant ou âprement critique. " La Fontaine est notre Homère, a écrit Taine, nous n'en avons point d'autre. Et ses
    Fables sont notre épopée. " Épopée dans laquelle le conteur fait vivre des hommes, des dieux, des animaux et la société du temps avec ses rois, ses riches, ses misérables, chacun dépeint dans son état, trivial ou noble : La Fontaine n'écarte aucune face de la condition humaine.
    Si elle permet de suivre la progression de l'oeuvre à travers ses modèles, cette édition célèbre surtout le créateur de l'une des langues les plus libres de notre littérature.
    Ce volume contient :
    Fables -
    Contes -
    Le Songe de Vaux -
    Relation d'un voyage de Paris en Limousin -
    Poème du Quinquina -
    Lettres -
    Pastiches.

empty