• Proposant de nouvelles lectures des tragiques grecs et de Shakespeare ainsi que de Proust, Conrad, James ou Borges, André Green explore, avec le concours de la théorie freudienne et de ses propres travaux, le travail souterrain de la création littéraire et ses rapports avec l'inconscient. À la recherche de toutes sortes de «liens non apparents dans le texte», de trésors cachés, il s'interroge sur la signification inattendue de la présence de deux phrases identiques dans Le Temps retrouvé, ou sur les raisons pour lesquelles Henry James ne put achever l'une de ses nouvelles, ou encore sur les mystères entourant la filiation de Hamlet et le sort d'Ophélie.Une promenade dans la littérature mondiale en compagnie d'un lecteur à nul autre pareil doublé d'un grand théoricien de la psychanalyse. Et une occasion de naviguer entre fiction littéraire et roman familial, écriture et vie psychique, texte et inconscient. À proximité du désir et de la mort.

  • Mettre en relation l'oeuvre et la vie d'André Green, appréhender le processus théorique chez lui comme le processus psychanalytique - en grande partie indépendant des intentions conscientes de son auteur : tel était l'objectif de ces entretiens. Au long de ce livre foisonnant, l'oeuvre se dessine ainsi en devenir, dans son évolution historique, éclairant au passage d'une lumière nouvelle de nombreuses notions telles que la vérité de l'affect ; la relation maître-élève ; la question des origines et du refoulement et celle de l'identité ; la psychiatrie et les neurosciences ; la psychanalyse appliquée ; la clinique des limites et les limites de l'analyse ; l'amour ; les philosophies libertaires ; le besoin d'illusion ; l'influence de Lacan...

empty