Grasset (réédition numérique FeniXX)

  • Ce livre est le témoignage exceptionnel d'un médecin, qui a réussi à établir des échanges privilégiés avec des alcooliques de toutes conditions sociales, dans le cadre d'un hôpital général. Il présente ici son expérience d'une nouvelle approche d'une des maladies les plus rebelles aux méthodes classiques. Il a innové, en faisant participer d'anciens malades en postcure à la réalisation même de cet ouvrage. Sous des noms d'emprunt, ils jouent leurs propres rôles et, pour la plupart, cette collaboration a été un prolongement très positif de leur traitement. Un des aspects les plus originaux de l'initiative thérapeutique du Dr Haas, est qu'il rompt avec la neutralité bienveillante du psychanalyste, qu'il fonde son action sur la réciprocité des relations, et qu'il encourage ses patients à écrire leur biographie, et à noter leurs impressions personnelles dans une correspondance ou un journal de bord. Dans une première édition, publiée sous le titre Médecin du bateau ivre, le Dr Haas voulait insister sur l'importance de l'environnement : son bateau ivre, c'est la société tout entière, solidairement embarquée dans le naufrage de certains de ses membres de plus en plus nombreux. Dans cette seconde édition, l'auteur met l'accent sur sa recherche thérapeutique : comment soigner les cas difficiles par la lecture et l'écriture.

  • Depuis vingt ans, dans le cadre d'un hôpital de la banlieue parisienne, un médecin, le docteur Raymond-Michel Haas, anime un service de désintoxication des malades alcooliques, qui joue en France un rôle pilote. Chaque mois, le docteur Haas réunit ses collaborateurs et ses malades dans une sorte de théâtre en rond, "le Grand Cirque" : là, la souffrance est libre d'éclater au grand jour ; la solitude peut s'avouer publiquement, et tout alcoolique, riche ou pauvre, peut se découvrir des frères d'amertume et de combat. Dans ce livre, le docteur Haas montre les relations privilégiées qu'il développe avec ses malades. Il a choisi des cas exemplaires qui révèlent tous les aspects de cette maladie difficile et déroutante. La plupart, d'ailleurs, ont collaboré à cette reconstitution des faits ; et pour certains la préparation du livre a été un prolongement très positif de leur traitement. L'alcoolisme est pour le docteur Haas une maladie de l'environnement, et dans son bateau ivre, c'est la société tout entière qu'il traite et met en cause.

empty