• L'Évangile de Jean a souvent été présenté comme un ouvrage réservé à une élite. Ses longs discours et ses supposées références à un univers de pensée ésotérique ou philosophique complexe, le semblaient destiné à un public ayant fait des pas de géants dans l'expérience mystique. Sans compter le profond malaise qui finit par envahir son lecteur : comment se situer devant cette présentation d'un homme venu d'ailleurs, qui use d'autorité et semble avoir le dernier mot sur tout ?
    André MYRE fait le pari qu'une lecture de l'Évangile de Jean invite plutôt à découvrir ce que vivre humainement veut dire. Ce texte a comme conséquence de bouleverser l'univers de nos sécurités, et de crever la bulle de nos certitudes.
    Pour le comprendre, il faut aller à sa rencontre comme un visiteur sympathique, prêt à se laisser déstabiliser par la culture de l'autre.
    L'Évangile de Jean montre comment le Nazaréen incite à se laisser emporter par le torrent de vie qui bouillonne au fond de chaque être humain. Car, aujourd'hui comme jadis, chacun fait face à un choix fondamental : devenir un mort-vivant qui un jour mourra, ou un vivant qui passera en vie à travers la mort. Telle est la foi de Jean : une foi qu'on a appris à vivre, à l'écoute de Jésus. Une foi qui suscite l'engagement : crois-tu ça ?
    Dans un commentaire vivant et accessible, André MYRE souligne les enjeux des douze premiers chapitres de l'Évangile selon Jean. Il prend néanmoins ses distances vis-à-vis de l'exégèse classique en s'intéressant autant à sa signification qu'à son impact actuel. L'auteur donne en cela de précieuses indications sur le processus de rédaction de cette oeuvre ancienne dont chaque mot se rattache à une longue histoire.

  • « Quand j'ai parlé de ce projet de livre sur Jésus à mon éditeur, il m'a dit deux choses : "Écris ce qu'il voudrait qu'on dise de lui aujourd'hui et ne te censure pas, tu n'as rien à perdre." J'ai reçu ça comme si c'était "lui" qui me parlait, et donc, comme une parole d'évangile. Or, on sait qu'une telle parole trace un chemin qui n'a pas de bout ; elle met en route dans une certaine direction en laissant à qui l'écoute le soin de marcher à son rythme et d'aller aussi loin que possible. C'est ainsi que j'ai envisagé la rédaction de ce livre. »

    En s'appuyant sur une érudition exceptionnelle et des années d'une vie de foi attentive aux déshérités, André Myre dresse ici un portrait absolument singulier de l'homme qu'on appelle Jésus de Nazareth.
    Les lecteurs, les lectrices se voient conviés à une rencontre avec un prophète puissant en actes et en paroles, un adversaire décapant de tous les systèmes qui broient les libertés et les consciences, et, en définitive, un être humain résolument inclassable.

  • Ce livre contient essentiellement le Commentaire d´une source préévangélique, désignée dans la littérature sous le sigle de Q. Cette source est d´une nature bien particulière, puisqu´elle est à la fois hypothétique et bien réelle. D´un côté, elle relève de l´hypothèse puisqu´elle ne repose sur aucun manuscrit qui aurait été découvert quelque part. Elle est le produit d´un modèle visant à expliquer la formation des évangiles dits synoptiques (Mt-Mc-Lc). Selon ce modèle d´explication, les évangélistes Matthieu et Luc, en plus d´avoir accès à l´évangile de Marc pour rédiger leur texte, ont également eu à leur disposition un autre document, la Source dont parle ce livre. Par ailleurs, s´il est vrai que celle-ci n´a pas d´existence indépendante, elle n´en est pas moins réellement présente à l´intérieur des deux versions que Matthieu et Luc donnent d´elle dans leur évangile respectif. Car, malgré le fait que ces deux auteurs aient pu avoir connu la Source sous deux formes plus ou moins différentes, et en dépit des transformations qu´ils lui ont fait subir pour l´intégrer à leur évangile, il est possible d´avoir accès à l´essentiel de son contenu. Comme le commentaire le montrera, il s´agit d´un document bien structuré, avec une pensée originale et unifiée, un vocabulaire cohérent et un mouvement de fond impressionnant.

  • Prier autrement

    Andre Myre

    André Myre livre ici une enquête approfondie sur la prière comme elle est décrite dans les évangiles. Et les résultats sont surprenants : loin d'être dépeinte comme une activité proprement religieuse et contemplative, la prière se trouverait plutôt dans les petites attentions du quotidien que se portent mutuellement ceux qui se reconnaissent dans le Parent dont parle Jésus de Nazareth.

    Fidèle à son habitude, l'auteur interroge la Bible afin d'y trouver des réponses aux enjeux du monde d'aujourd'hui. Dans ce nouvel ouvrage, André Myre cherche à répondre à la question toujours aussi actuelle de l'efficacité de la prière. Grâce à sa lecture décapante des textes bibliques, il amène le lecteur au coeur de l'éthique chrétienne dans un vibrant plaidoyer en faveur de l'accueil et de la communion avec les plus démunis de notre société.

  • Lui est l´un des nôtres, dans le Montréal du XXIe siècle. Il ne fait pas de miracles, il ne marche pas sur les eaux du fleuve. Il n´est pas un être de l´au-delà incarné parmi nous. Lui est un d´abord un homme d´aujourd´hui à qui il arrive des choses semblables à celles qu´a vécues le Jésus de jadis parce qu´il fait des choix similaires.

empty