• Le Talmud, coeur de la spiritualité juive, n'est pas seulement un extraordinaire entrelacs de lois et de récits ; c'est aussi et avant tout l'expression de la Torah orale, Parole toujours vivante, à la fois divine et humaine, portée par des Sages hauts en couleur.De Hillel l'Ancien (début du Ier siècle, Palestine) à Rav Achi (fin du Ve siècle, Babylonie) en passant par Rabbi Akiva, Mar Chmouel, Rabban Yo'hanan ben Zacaï ou encore Rech Lakich, Adin Steinsaltz nous fait découvrir treize personnalités riches et profondes qui, par la magie de l'étude talmudique, sont encore aujourd'hui en quelque sorte nos contemporains. Les leçons de vie qu'ils nous donnent n'ont en tout cas rien perdu de leur fraîcheur.

  • L'alphabet hébraïque se compose de 22 lettres. Pas uniquement un outil pour l'écriture ou le langage, elles sont, selon la cabale et le Talmud, à l'origine de la création du monde. Chaque lettre correspond à une valeur numérique, ce qui a permis aux maîtres de la Torah de développer une dimension cabalistique de l'interprétation de la Torah, la « Guématria ».
    En 22 chapitres qui constituent autant de récits merveilleux que de prétextes à confronter des interprétations religieuses ou morales, Josy Eisenberg et Adin Steinsaltz font comprendre à tout lecteur - croyant ou pas - le sens profond de la valeur intemporelle des textes bibliques.Mem
    La lettre MEM, , renvoie à diverses spéculations cabalistiques sur le rôle de l'eau. « Maïm » - eau. Mais c'est aussi la lettre de la féminité, de la gestation et la vie intérieure.
    Tav
    C'est la dernière lettre de l'alphabet hébraïque, elle est l'accomplissement dans la vérité. C'est la lettre final du mot « Emet » - vérité -  et du mot « Met » - mort.
    Tsadé
    La lettre TSADÉ a pour signification le Juste, personnage charismatique qui joue un grand rôle dans la relation de l'homme à Dieu.
    Zayïn 
    La septième lettre de l'alphabet hébraïque s'appelle ZAYIN. Elle correspond au Z français. Elle a de multiples significations et ouvre notamment à une septième dimension, au-delà des six dimensions de l'espace. 

  • Ce livre Laisse mon Peuple apprendre du Rav Adin Éven-Israël, s'il est dans la lignée des nombreux autres ouvrages publiés en français, possède un caractère original : il se veut une invite personnelle à se retrouver, ni plus ni moins, en présence

  • Septième Rabbi de Loubavitch, Ména'hem-Mendel Schneerson compte parmi les grandes figures du judaïsme vivant et de la spiritualité mondiale au XXe siècle. Pendant les quelque quarante années de sa direction le Rebbe a réussi à transformer une poignée de fidèles, survivants de la Shoah, et avec eux le mouvement 'hassidique 'Habad, en un mouvement planétaire. Aujourd'hui, sur les cinq continents, des milliers de ses émissaires oeuvrent à diffuser son message de rédemption. Et des centaines de milliers d'êtres ont pu, grâce à lui, enrichir leur existence quotidienne d'une dimension transcendante.
    Dans cette biographie sans précédent, le Rav Adin Éven-Israël Steinsaltz emploie son propre génie de penseur et d'écrivain à faire découvrir Le Rabbi. Le voilà qui retrace, de façon palpitante, la vie de cet homme extraordinaire qui aura façonné le paysage religieux de son temps. Le voilà qui explique, de manière synthétique, l'enseignement de ce Maître de toute une génération. Le voilà qui communique, en toute déférence, le mystère de cette personne et de sa présence.
    Alliant la vénération du disciple et le discernement du savant, cet ouvrage raconte avant tout l'histoire d'une mission universelle, celle de faire naître un monde meilleur.
    Le livre le plus personnel d'un des grands talmudistes de notre temps.

empty