• Bakhita

    Véronique Olmi

    Elle a été enlevée à sept ans dans son village du Darfour et a connu toutes les horreurs et les souffrances de l'esclavage. Rachetée à l'adolescence par le consul d'Italie, elle découvre un pays d'inégalités, de pauvreté et d'exclusion.
    Affranchie à la suite d'un procès retentissant à Venise, elle entre dans les ordres et traverse le tumulte des deux guerres mondiales et du fascisme en vouant sa vie aux enfants pauvres.
    Bakhita est le roman bouleversant de cette femme exceptionnelle qui fut tour à tour captive, domestique, religieuse et sainte. Avec une rare puissance d'évocation, Véronique Olmi en restitue le destin, les combats incroyables, la force et la grandeur d'âme dont la source cachée puise au souvenir de sa petite enfance avant qu'elle soit razziée.
    Un roman biographique saisissant et inspiré, une histoire d'esclavage vécue de l'intérieur qui révèle le combat incroyable de Bakhita pour retrouver une identité et un destin propre. Une lecture suivie d'un entretien passionnant avec l'auteure.
    © Éditions Albin Michel, 2017
    © et (P) Audiolib, 2018
    Durée : 13h11

  • Elles sont trois sœurs, nées dans une famille catholique modeste à Aix-en-Provence. Sabine, l’aînée, rêve d’une vie d’artiste à Paris ; Hélène, la cadette, grandit entre son oncle et sa tante, des bourgeois de Neuilly-sur-Seine, et ses parents, des gens simples ; Mariette, la benjamine, apprend les secrets et les silences d’un monde éblouissant et cruel.
    En 1970, dans cette société française qui change, où les femmes s’émancipent tandis que les hommes perdent leurs repères, les trois soeurs vont, chacune à sa façon, trouver comment vivre une vie à soi, une vie forte, loin de la morale, de l’éducation ou de la religion, de l’enfance. Certaines consciences s’éveillent au bouleversement du monde et annoncent le chaos à venir.
    Cette saga familiale qui nous entraîne de l’après Mai 68 à la grande nuit du 10 mai 81, est tout autant une déambulation tendre et tragique dans ce siècle, que la chronique d’une époque.
    Il fallait le talent de l’auteure de Bakhita pour en saisir le souffle épique et  visionnaire, et la justesse intime.
    © Éditions Albin Michel, 2020
    © et (P) Audiolib, 2020
    Durée : 15h13

  • Une femme sur un banc de la gare de l'Est en pleine nuit revoit les dernières 24 heures qui l'ont amenée là.
    Nelly est comédienne de théâtre, elle joue la Mère dans Six personnages en quête d'auteur de Pirandello. Ce soir-là quand débute la représentation, elle reconnaît au centre du cinquième rang l'homme qu'elle a passionnément aimé et quitté pourtant, et dont elle a voulu oublier jusqu'au nom. En proie à une crise de panique, l'actrice s'affaisse et ne peut plus jouer.
    Amour et théâtre : l'engagement de soi, la passion, la peur, les sentiments paroxystiques viennent balayer le cours d'une journée superstitieusement réglée. Débutant par une longue dérive, le roman s'emballe dans un crescendo où les coups de théâtre, au propre et au figuré, s'entremêlent.
    © Éditions Albin Michel, 2015
    © et (P) Audiolib, 2015
    Durée : 3 h 09 min

empty