• Quand l'addiction devient un fléau et entraîne violence et délinquance dans son sillage... Sans conteste, la question de l'addiction est parmi les plus difficiles à appréhender, selon les spécialistes qui se succèdent comme «?experts?» devant les tribunaux. En reportage aux «?Alcooliques Anonymes?», un homme d'une quarantaine d'années confia à l'auteur qu'il en était arrivé à boire de l'Eau de Cologne pour assouvir son assuétude à l'alcool. Lors d'un autre reportage, un jeune toxicomane avoua se prostituer pour se payer ses doses journalières de drogue. Jusqu'à quand?? A-t-il tué pour étancher son assuétude?? A-t-il rejoint le box des accusés d'une Cour d'assises ou a-t-il pu s'extirper de la nasse tendue par les dealers?? Les procès relatés dans le présent ouvrage font tous état de ces violences extrêmes guidées par l'alcool et les drogues. Toutes les affaires évoquées dans cet ouvrage se basent exclusivement sur des faits avérés et non de la fiction. L'auteur, journaliste, a suivi de nombreux procès liés à l'alcoolisme et la toxicomanie et en donne un témoignage dans cet ouvrage surprenant ! EXTRAIT Léon S., 46 ans, a tué à coups de couteau sa compagne, Marcelle M., 39 ans. Ils s'étaient rencontrés lors d'une cure de désintoxication au sein d'un hôpital, mais le couple qui partageait une vie commune chaotique avait rapidement sombré à nouveau dans l'alcool. La violence n'était pas exempte de cette situation qui mena l'homme à la Cour d'assises du Centre, où il déclara : « Elle déjeunait à l'alcool ! » Il s'était quelque peu démené pour récupérer ses enfants, mais le vin et la bière restaient les plus forts. Et puis, les disputes éclataient : « Elle me parlait souvent de ses anciens amants... » S'il a reconnu le drame, le jury populaire et la Cour apprenaient, aussi, qu'il avait déjà été condamné pour des actes de violence et des faits de moeurs... À PROPOS DE L'AUTEUR Pierre Guelff, chroniqueur judiciaire, a assisté à quelque 300 procès de Cour d'assises et a suivi des dossiers aussi importants que les affaires Dutroux, Fourniret, Cons-Boutboul, Tapie-Valenciennes, de grand banditisme, du génocide du Rwanda, d'islamistes..., mais, aussi, à ces « tranches de vie et de mort », véritables reflets de notre société, qui font le quotidien de procès moins médiatisés et que l'auteur, devenu chroniqueur radio-TV, nous relate dans le présent document exceptionnel de « vérité ».

  • Le coeur et ses mystères...
    Le coeur, organe de vie par excellence, rythme notre vie. S'il bat en moyenne 2,5 milliards de fois durant notre existence, dès qu'il montre ses premiers signes de faiblesse, c'est bien souvent la panique. Les questions sont nombreuses et nous ne savons pas si ce que nous avons ressenti est grave ou non. Il faut dire que le coeur reste pour nous mystérieux sous bien des aspects. Savons-nous seulement ce qu'est un rythme cardiaque normal ? Quelles sont les maladies les plus courantes et comment les traiter ? Ou tout simplement comment protéger cet organe vital autant que possible ? Voilà quelques-unes des questions posées par Pierre Guelff au Professeur Scavée. Tous deux nous invitent à découvrir le fonctionnement du coeur, l'influence de nos comportements sur celui-ci ainsi que les maladies cardiaques les plus courantes.
    A travers des échanges entre Pierre Guelff et le Professeur Scavée, découvrez les réponses aux questions que l'on se pose couramment sur cet organe fascinant qu'est le coeur.
    EXTRAIT
    Le calcium (Ca2+) est indispensable à la vie. Les taux sériques (taux dans le sang) de calcium sont situés entre 2,1 et 2,6 mmol/L. Ce niveau est régulé par plusieurs médiateurs : la parathormone (PTH), la vitamine D et la calcitonine. Environ la moitié du calcium du sang est liée aux protéines (albumine). L'hypocalcémie est fréquente. Si elle est le plus souvent bénigne, elle peut également provoquer le décès. Elle se définit par un taux sérique de calcium inférieur à 2,1 mmol/L. Il s'agit généralement d'une conséquence d'une insuffisance en vitamine D ou d'un dysfonctionnement de la parathyroïde (hypoparathyroïdie). Les symptômes comprennent le plus souvent des sensations de picotements, des crampes, de la tétanie, des crises épileptiques. Sur le plan cardiaque, les conséquences sont néfastes. Le calcium est indispensable pour la contraction du muscle et pour la conduction électrique. L'hypocalcémie peut se manifester par un intervalle QT prolongé et de l'insuffisance cardiaque.
    A PROPOS DES AUTEURS
    Christophe Scavée est médecin depuis 1994, spécialiste en cardiologie. Il possède une formation supplémentaire en électrophysiologie à l'Hôpital cardiologique du Haut-Lévêque de Bordeaux. Il est également responsable de l'unité de Rythmologie, chargé de cours et chef de clinique aux Cliniques universitaires Saint-Luc (Belgique).
    Pierre Guelff est auteur et chroniqueur. Il a remporté plusieurs prix, dont le Prix des Arts et Lettres de France.

empty