Le Cherche-Midi

  • Non content de faciliter le travail des lecteurs, l'auteur a souhaité voler au secours des critiques en formulant dix griefs principaux à l'égard de son propre livre :
    1) Pour qui l'auteur se prend-il ?
    2) Comment ose-t-il publier des pensées alors qu'il n'a jamais pris rang parmi les intellectuels ?
    3) En vertu de quelle légitimité émet-il des jugements aussi définitifs sur des sujets qui lui sont autant étrangers que l'amour, la politique et la culture ?
    4) Ne pèche-t-il pas par manque de travail et par défaut d'inspiration en se montrant incapable de dépasser dix lignes sur un seul sujet ?
    5) Pourquoi, alors qu'il sait que tout a été dit, s'obstine-t-il à croire que tout n'a pas été écrit ?
    6) Son inconscience n'aboutit-elle pas à ce qu'une voie traditionnellement royale s'achève cette fois en impasse ?
    7) N'est-ce pas pousser trop loin le paradoxe que de qualifier de maximes des songe-creux minimalistes ?
    8) A-t-on le droit de multiplier les mauvais coups sous prétexte de faire des bons mots ?
    9) L'auteur ne pense-t-il pas plus haut que sa tête ?
    10) N'est-il pas de pire fou que celui qui se prend pour un sage ?
    Philippe Bouvard

empty