Religion généralités

  • Va-t'en satan!

    Farin Sj Michel

    « Va-t'en Satan ! » Ces mots prononcés face à son assassin terroriste par le Père Jacques Hamel, égorgé alors qu'il célébrait l'Eucharistie le 26 juillet 2016, constituent le point de départ de la réflexion de Michel Farin sur le mystère du mal à l'oeuvre dans l'homme. Alors que les experts de toutes sortes cherchent à expliciter les dysfonctionnements de l'humanité en proie à une radicalisation si inquiétante, il montre comment ce prêtre martyr témoigne, au coeur de son drame, de la Révélation de Dieu. A la lumière de l'Ecriture et des Exercices Spirituels de saint Ignace de Loyola, l'auteur analyse le fonctionnement et l'emprise du « Père du Mensonge », Satan, et démythifie le « péché originel ». Non, le mal n'est pas inhérent à l'homme, mais Adam a sans cesse à lutter contre lui, en premier lieu en se reconnaissant pécheur devant Dieu, et en gardant une confiance sans faille en Son amour créateur et illimité pour lui. Connaître la façon dont l'Ennemi opère, se rappeler comment Dieu a pardonné l'idolâtrie du Veau d'or ou l'adultère du roi David et surtout fixer son regard sur le Christ en Croix permettent d'être sauvé de l'emprise du mal.

  • En ce XXIe siècle, conflits armés, guerres civiles, terrorisme, totalitarisme, mépris de la planète, hégémonie de la finance... continuent encore d'engendrer des morts par dizaines de milliers, des innocents massacrés. Michel Farin médite, dans cet ouvrage puissant, sur ce qui nous arrive aujourd'hui, à travers tant de violence. Il relit l'épisode connu sous le titre : « Le massacre des innocents » dans l'Evangile selon saint Matthieu et montre de manière cohérente et pédagogique que, à la lumière de la Passion et de la Résurrection de Jésus, ce texte renvoie, de façon nouvelle, à une relecture de Moïse et de tous les Prophètes. L'auteur explicite avec justesse les mécanismes qui, dans les textes bibliques, conduisent à la perpétration de la violence. Ils sont tous d'actualité : jalousie, profanation du sacré, crispation identitaire, barbarie, idolâtrie, aveuglement... De génération en génération, le massacre de l'innocent n'a pas cessé et Dieu, inlassablement, veut nous sauver de l'esprit de toute-puissance, qui se dresse constamment contre l'enfance innocente car elle le menace de sa superbe. En dépit des apparences, notre histoire est le lieu de la victoire de Dieu pour nous.

empty