• Je suis un enfant naturel, né hors mariage de l'amour de ma mère et de son amant, un enfant considéré comme une « honte » par sa famille. Quel long chemin depuis ce départ si difficile jusqu'à aujourd'hui, où je suis habité de paix et de confiance ! Cela aurait pu mal finir, mais Dieu m'a sauvé. À des moments importants de ma vie, j'ai écouté Ses appels et j'y ai répondu. Nous sommes tous appelés. Dans un monde si dur, marqué par le chômage, la violence, la pauvreté, les familles disloquées, la solitude..., l'amour de Dieu est pour nous la plus belle des espérances. J'ai voulu écrire ce livre car on me pose tant de questions sur mon chemin spirituel, ma foi, ma prière, mon lien d'amour avec Dieu. J'ai souhaité raconter et partager. Admirer aussi les êtres qui m'ont guidé et inspiré. Dieu est si présent, si actif dans nos vies que tout est possible. À n'importe quel moment, à n'importe quel âge, qu'on soit riche ou pauvre, homme ou femme, pratiquant ou pas, bien portant ou malade, oui, tout est encore possible. Il nous faut juste nous ouvrir, nous offrir à Lui. Il n'est jamais trop tard pour le plus grand Amour. Michael Lonsdale

  • Un ouvrage à la fois personnel et très documenté sur l'Esprit-Saint, grand inconnu de la Trinité chrétienne

    " Je suis né un jour de Pentecôte, cela me prédestinait à avoir un attachement particulier à l'Esprit-Saint.

    En quittant ce monde, Jésus a dit : "Je vous laisse mon Esprit', et non "l'Esprit'. C'est là un aspect incroyable de la foi : Dieu nous est accessible en trois personnes, Père, Fils, Esprit. Je demande tous les jours à l'Esprit de veiller, d'aider, d'être présent dans mes paroles, dans mes décisions. Je crois en lui de tout mon cœur, car Jésus nous a dit qu'il serait la force agissante dans notre monde, qu'il serait là avec nous jusqu'à la fin des temps.

    L'Esprit-Saint est un modèle exemplaire de générosité, de beauté, de bonté, d'amour total. Je lui demande toujours de l'aide, il ne m'a jamais laissé tomber.

    Dans ce livre je raconte le lien particulier qui m'unit à lui, par exemple mes sessions de prières au Renouveau charismatique, qui m'ont littéralement sauvé la vie lorsque j'avais quarante ans et que j'étais au fond du gouffre. Je reproduis aussi les grands textes consacrés à l'Esprit-Saint : les évangiles, les lettres de saint Paul, les écrits de saint Augustin, de sainte Thérèse, de maître Eckhart, mais aussi les paroles de saint Séraphim de Sarov, du curé d'Ars et de nombreux grands croyants. Les écrivains aussi sont présents, comme Bossuet, Fénelon, Paul Claudel ou encore Simone Weil...

    Les liens avec l'Esprit sont très simples, il ne faut pas s'imaginer de grandes envolées impressionnantes. C'est très confidentiel, très intérieur et très secret. Laissons-le agir, il est efficace. Offrons-lui toute notre confiance. "

    M. L.

  • Luc, mon frère

    Michaël Lonsdale

    Le portrait intime et émouvant de Frère Luc de Tibhirine par le comédien qui l'a magnifiquement incarné au cinéma

    " Le tournage du film
    Des hommes et des dieux a été une étape très importante de ma vie parce qu'il m'a permis de rencontrer la figure du Frère Luc, de Tibhirine. Ses compagnons du monastère et lui ont été enlevés puis tués en 1996 par un commando armé dont l'identité reste encore inconnue aujourd'hui. Ces moines étaient pourtant bien intégrés en Algérie, ils parlaient l'arabe, aidaient les habitants alentour.

    Frère Luc, qui était médecin, les a soignés gratuitement, pendant cinquante ans, de 7 heures du matin à 10 heures du soir, s'occupant de tout le monde, même des terroristes. Aux critiques, il répondait : "Moi, c'est ce qu'il y a derrière le costume qui m'intéresse.' Il incarne mon idéal : ne plus s'occuper de soi, constamment se dédier aux autres. Sa vie exemplaire illustre parfaitement cette phrase du Christ : "Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie à ceux qu'on aime.'

    Dans ce film, je n'ai pas eu l'impression de jouer : j'ai vécu. Luc était là, tout le temps, il m'a prêté son esprit, il guidait mes paroles. Ce saint homme – qui écoutait Édith Piaf, lisait
    L'Équipe tous les soirs et avait beaucoup d'humour – aimait les Algériens. En refusant de quitter le monastère, il est allé jusqu'au sacrifice. Il est toujours présent dans ma prière, c'est un modèle pour moi. J'ose même le considérer comme mon meilleur ami. " Michael Lonsdale

  • On ne connaissait pas Michael Londsale. Comme jamais auparavant, il se révèle, dans ce dictionnaire très personnel, drôle, émouvant, grave et porteur d'un humanisme d'une très grande richesse. Au fil d'anecdotes vécues, il nous entraîne à la rencontre des plus grandes figures du cinéma, du théâtre. Mystique, il nous ouvre son coeur et son âme pour exprimer sa foi qui a structuré toute sa vie. AMOUR : « J'ai vécu un grand chagrin d'amour et ma vie s'en est trouvée très affectée. La personne que j'ai aimée n'était pas libre... je n'ai jamais pu aimer quelqu'un d'autre. C'était elle ou rien et voilà pourquoi, à 85 ans, je suis toujours célibataire ! Elle s'appelait Delphine Seyrig. » GUIGNOLS : « De Funès était un tyran comme on n'imagine pas. Tout le monde n'était pas dans ses petits papiers. Moi je jouais plutôt avec ce qu'il faisait, du coup on s'est amusés, il était content que je sois à l'aise dans l'impro et m'a félicité. » VITAL : « Prier, c'est respirer. La prière est tellement nécessaire dans le monde ! C'est une arme dont nous disposons immédiatement, parce que ce n'est pas en allant se bagarrer à coups de poing qu'on va changer quoi que ce soit. Prier c'est se confier à un grand ami. »

  • Une célébration de Dieu, des hommes et de frère Luc par Michael Lonsdale qui l'a incarné à l'écran.
    Je ne vais pas expliquer ce qu'est une béatification. Je ne suis pas un spécialiste de ces questions. Ce que je sais, et que tout le monde sait, c'est que normalement, pour être béatifié, il faut avoir fait un ou plusieurs miracles reconnus. Et ce n'est pas facile à établir. Mais on peut aussi être béatifié quand on a subi le martyre. Et ça, c'est hélas le cas des frères assassinés à Tibhirine.
    Une célébration de Dieu, des hommes et de frère Luc.
    Un ouvrage d'humanité et d'espoir, porté par l'une des personnalités préférées des Français.

  • " Les artistes sont les témoins de l'invisible. Associer la beauté et la foi, c'est l'élément moteur de mon métier de comédien. L'oeuvre de Péguy empreinte de profondeur ne me quitte plus. Je pense qu'elle dépasse parfois les thèses de savants théologiens. Cent ans après sa mort, je veux vous faire entendre sa voix, toujours vivante. Et partager avec vous ses raisons d'espérer. " MICHAEL LONSDALE

  • Ardentes, jaillissant de la source du coeur, les prières du comédien Michael Lonsdale nous révèlent le mystique et le poète.

  • Dans ce témoignage exceptionnel, Michael Lonsdale revient sur son parcours personnel et évoque avec sensibilité, respect, admiration les grandes personnalités qui l'ont marqué à jamais. Il revoit sa vie de comédien ayant joué avec les plus grands metteurs en scène et réalisateurs et aussi sa vie d'homme ayant vécu seul avec sa mère jusqu'à ses derniers instants. Ils s'appellent Laurent Terzieff, Marguerite Duras, Jean Tardieu, Luis Bunuel, Georges Pérec, Aimé Césaire, tous ont eu une influence immense sur le cours de sa vie. Ce témoignage unique, où le grand comédien parle comme il ne l'a jamais fait de ces rencontres qui ont éclairé sa vie est illustré de ses propres peintures, elles aussi inédites.
    L'auteur : Michaël Lonsdale est comédien. Il a joué avec les plus grands metteurs en scène et cinéastes. Il a remporté un César pour son interprétation de frère Luc dans le film de Xavier Beauvois Des hommes et des dieux. Il est l'une des voix chrétiennes appréciées du grand public.

  • La pourpre est leur couleur. L'un est cardinal : Paul Poupard ; l'autre est comédien : Michael Lonsdale.
    Au soir de leur vie, ils font dialoguer leurs parcours à la recherche de Dieu.
    Rien de théorique dans ces entretiens avec Anne Facérias qui dévoilent un engagement commun pour la Beauté. Leurs témoignages croisés annoncent un temps nouveau de réconciliation entre l'Église et les artistes. Ils se proposent de le favoriser au sein de la Diaconie de la Beauté : « L'Église a besoin des artistes et les artistes ont besoin de l'Église », écrivait Jean-Paul II.
    À PROPOS DES AUTEURS
    Le cardinal Paul Poupard, né en Anjou en 1930, est Recteur émérite de l'Institut catholique de Paris et Président émérite des Conseils pontificaux, de la culture, et pour le dialogue interreligieux.
    Né en 1931, Michael Lonsdale est un acteur de théâtre et de cinéma bien connu.
    Anne Facérias est productrice de spectacles sur la vie des saints et responsable du mouvement de la Diaconie de la Beauté.

empty