Sciences humaines & sociales

  • L'Enfant reste le texte de référence de Maria Montessori et la meilleure introduction à sa proposition pédagogique. Il met en évidence l'originalité et la modernité des idées de la grande éducatrice italienne. Elle y expose clairement les principes d'une éducation fondée sur le « respect de la personnalité de l'enfant ».Aider l'enfant à exprimer son individualité et révéler ses potentiels, lui donner les moyens de développer le meilleur de lui-même dans le respect de sa nature, pour lui-même et au service de tous, tel est le rôle de l'éducateur et telles sont les voies des pédagogies nouvelles. Ce projet ne cesse, depuis plus d'un siècle, d'inspirer théoriciens et praticiens de l'éducation.Jusqu'ici, la traduction française de cet ouvrage majeur ne proposait que les deux premières parties - déjà incomplètes - de la version originale rédigée en espagnol ; certains paragraphes avaient été tronqués, d'autres déplacés et la troisième partie avait été omise. Cette nouvelle édition intégrale offre onze nouveaux chapitres inédits sur des sujets essentiels tels que les rapports entre les générations et le droit des enfants. Les éditions Desclée de Brouwer offrent enfin ce texte complet au lecteur francophone, dans la présentation revue au soir de sa vie par Maria Montessori.
    Une des premières femmes médecins d'Italie, Maria Montessori (1870-1952) est mondialement connue pour la proposition pédagogique et éducative qui porte son nom. Son oeuvre, éditée en français aux éditions Desclée de Brouwer, étonne par sa pertinence et sa capacité d'éveiller et d'élever en chacun l'enfant qu'il a été.
    Traduction et révision par Charlotte Poussin, éducatrice Montessori AMI, auteur d'ouvrages de référence sur Montessori et membre du conseil d'administration de l'association Montessori de France.

  • Comment faire en sorte que l'éducation de l'enfant rejaillisse à sa manière sur le destin de toute l'humanité ? Toute sa vie, la grande pédagogue que fut Maria Montessori (1870-1952) a tenté de répondre à cette question.Dans cet ouvrage, elle insiste en particulier sur deux convictions fortes. Elle voit d'abord dans l'éducation le seul moyen de construire la paix entre les hommes. Elle explique ensuite combien, pour assurer la formation de l'homme de demain, il faut aider l'enfant à grandir comme être de liberté et de créativité, comme être ouvert à tous les possibles.Écrit en Inde et publié en pour la première fois en 1949, ce texte apparaît comme le testament spirituel de Maria Montessori et livre la clef de toute son oeuvre.
    Une des premières femmes médecins d'Italie, Maria Montessori est mondialement connue pour la pédagogie qui porte son nom. Son oeuvre en français est éditée chez Desclée de Brouwer.

  • Maria Montessori était bien consciente du rôle essentiel des parents dans l'éducation de leur enfant. C'est pourquoi elle a toujours accepté de répondre à leurs questions, notamment en donnant des conférences qui leur étaient dédiées, à l'occasion de formations ou de congrès destinés aux professionnels.Les archives pédagogiques de l'AMI ont récemment découvert un ensemble de textes qui étaient tout particulièrement adressés aux parents, probablement rédigés à Londres en 1931. Ces écrits offrent une introduction claire et accessible sur la vision de Maria Montessori, ainsi qu'une présentation des principes fondateurs de sa proposition éducative. Ils soulignent l'importance de la posture de l'adulte dans l'accompagnement de l'enfant vers son plein épanouissement.Ces textes sont présentés par Paula Polk Lillard, montessorienne internationalement renommée et cofondatrice de la Forest Bluff School (Illinois).
    Une des premières femmes médecins d'Italie, Maria Montessori (1870-1952) est mondialement connue pour la pédagogie qui porte son nom. Son oeuvre en français est éditée chez Desclée de Brouwer.
    Traduction de Charlotte Poussin, éducatrice Montessori AMI, auteur d'ouvrages de référence sur Montessori et membre du conseil d'administration de l'association Montessori de France.

  • Première femme médecin en Italie, Maria Montessori découvrit les enfants par la pathologie : seuls les « irrécupérables », confinés dans les conditions épouvantables d'un asile de l'époque, lui avaient été confiés pour exercer son métier. Très seule, elle étudia les travaux de confrères ayant tracé la voie, comme Seguin ou Itard. Ce furent ses débuts, les premières découvertes, et les premiers succès.Dans le tome I de la Pédagogie scientifique, elle transmettait une expérience aboutie auprès des 3-6 ans, commencée en 1907 à la Casa dei Bambini du Trastevere, l'un des quartiers les plus populaires et les plus pauvres de Rome. Les tomes II et III, séparés dans l'édition de 1970, forment en réalité un tout : ce sont les fondamentaux de l'école élémentaire, de 6 à 12 ans.Le matériel, détaillé de manière scientifique, est appréhendé avec toutes les notions anthropologiques qui le sous-tendent.Bien loin d'un contexte passé, vieillot et suranné, qui pourrait l'enfermer, Maria Montessori y reste pionnière et novatrice. Lettres rugueuses, système décimal, largement diffusés aujourd'hui, s'insèrent cependant dans un ensemble bien plus vaste, une progression didactique cohérente en profondeur, qui méritent d'être découverts et transmis.La lecture attentive du cycle élémentaire restera donc pour beaucoup un lieu de découvertes et un enrichissement pour tous.
    Maria Montessori (1870-1952) est mondialement connue pour la pédagogie et la méthode qui portent son nom. Son oeuvre en français est éditée chez Desclée de Brouwer.

  • Ce livre a marqué l'Histoire d'une pierre. Il a annoncé le début d'une ère nouvelle dans l'éducation : le bâtiment scolaire, souvent sombre, ressemblant à une baraque où les élèves étaient reclus, fit place à une construction de petite taille, attractive, proche de celles qui les accueillent aujourd'hui ; les lourds bureaux noirs furent abandonnés pour des chaises et des tables légères, colorées, qui emplissent maintenant nos écoles. Il indiqua aussi le passage de l'immobilité et du silence, auxquels les écoliers étaient contraints, à l'activité et la gaieté d'une vie normale d'enfant.Cet ouvrage fut le signal que le temps du maître tyrannique et sévère, imposant des tâches contre nature, exigeant une stricte discipline maintenue par des châtiments, était révolu. Il fallait céder la place à l'accompagnateur serein et bienveillant, étudiant les moyens de favoriser le développement naturel des potentialités de l'enfant. Par ce livre, cet enfant passa des conditions d'emprisonnement et d'esclavage où il était tenu, à celles de liberté et de maîtrise de soi.Bien des choses sont arrivées, depuis sa publication, mais, de toutes les oeuvres de la doctoresse Montessori, cet écrit reste le plus précieux.Il fut son tout premier livre, et cette édition historique, publiée aujourd'hui, révèle, comme seul un tel ouvrage peut le faire, la fraîcheur, l'enthousiasme et les sentiments d'une âme qui a fait une grande découverte : la découverte de l'enfant.
    Mario M. MONTESSORI
    Une des premières femmes médecins d'Italie, Maria Montessori (1870-1952) est mondialement connue pour la pédagogie et la méthode qui portent son nom. Son oeuvre en français est éditée chez Desclée de Brouwer.

  • Le premier volume de la Pédagogie scientifique décrivait l'expérience fondatrice de la Maison des enfants, s'attachant aux 3-6 ans. Le second approfondissait, autour de l'éducation élémentaire, des thèmes chers à Maria Montessori (rôle du corps, de l'environnement, de la préparation des pédagogues...).Ce troisième volume, en réalité, ne fait qu'un avec le second. Il expose les principaux développements pédagogiques dans toutes les matières : mathématiques, grammaire, dessin, musique... en s'appuyant sur l'expérience sensorielle des premières périodes de croissance. L'enfant, de 6 à 12 ans, passe à l'abstraction.Indisponible en français depuis de nombreuses années, il complète et clôt l'ouvrage majeur de la pédagogue italienne.
    Une des premières femmes médecins d'Italie, Maria Montessori (1870-1952) est mondialement connue pour la pédagogie et la méthode qui portent son nom. Son oeuvre en français est éditée chez Desclée de Brouwer.

  • En 1943, la grande pédagogue Maria Montessori (1870-1952) donne une série de conférences à New Delhi, en Inde : c'est l'occasion pour cette inlassable militante d'une éducation nouvelle, tout orientée vers l'éveil et le développement de l'enfant, d'expliciter avec brio son point de vue. Dans un monde déchiré, en plein conflit mondial, marqué par un effondrement des valeurs qui n'est pas parfois sans rappeler celui que nous connaissons aujourd'hui, elle propose une méthode permettant au tout petit de grandir et de trouver sa place. Pour Maria Montessori, il ne s'agit pas seulement d'un destin individuel, mais aussi de l'avenir du monde. Aujourd'hui, dans de nombreux pays, des écoles mettent en oeuvre sa démarche pédagogique et des milliers d'éducateurs s'inspirent de ses grandes intuitions.

  • Ce texte écrit en espagnol, publié à Barcelone en 1934 sous le titre Psicogeometria, fait partie des premiers livres écrits par Maria Montessori (après quelques livres généraux sur la méthode Montessori : Pédagogie scientifique, la maison des enfants et éducation élémentaire). Il forme un ensemble avec Psicoaritmetica, et De l'enfant à l'adolescent, en attendant la publication des travaux qui pourraient s'intituler Psycho grammaire.

empty