• OEuvre maîtresse de la seconde manière wittgensteinienne, les Recherches philosophiques ont été à maintes reprises remises sur le métier par leur auteur. Elles ne sont cependant pas un texte achevé, mais un work in progress. Publiées en 1953 après la mort de Wittgenstein par deux de ses exécuteurs littéraires et saluées dès leur parution par des comptes rendus substantiels et élogieux, dont l'un présente Wittgenstein comme 'le premier philosophe de l'époque', les Recherches se sont très vite imposées non seulement comme un texte de référence en philosophie du langage, mais aussi comme un classique de la philosophie contemporaine. Elles ont eu une influence considérable sur divers courants dominants de la philosophie de la fin du XXsupe/sup siècle, et elles sont à la source de bien des débats actuels qui débordent très largement le cadre de la philosophie académique.
    À vrai dire, elles occupent une position singulière dans le champ contemporain qui tient notamment à leur remise en question des sublimités métaphysiques et des réductionnismes en tout genre et à leur refus catégorique de toute théorie de la signication et de toute quête d'une terre ferme de l'origine - refus qui les tient à l'écart, d'une part des ambitions de la tradition analytique, et d'autre part des présupposés de la tradition continentale, et qui les conduit sur la voie d'une analytique de la quotidienneté dont on n'a certainement pas fini de mesure la fécondité.

  • De 1911, date à laquelle il entama ses études de philosophie, jusqu'à la veille de sa mort en 1951, Ludwig Wittgenstein entretint une abondante correspondance avec des philosophes fort célèbres, et d'autres moins connus, ainsi qu'avec de grands intellectuels. De ses maîtres en logique des années 1910, Gottlob Frege et Bertrand Russell, à ses collègues, élèves et disciples des années de Cambridge, en passant par les économistes John Maynard Keynes ou Piero Sraffa ou l'architecte Paul Engelmann, l'ouvrage regroupe l'ensemble de ces échanges. Au fil de cette riche activité épistolaire se découvre un penseur désavouant l'esprit de système sur lequel il avait d'abord misé, ne cessant de remettre sur le métier ses questions en vue d'un livre toujours resté à venir, et convaincu que seule la discussion philosophique peut instruire dans le courage de la pensée. Sa correspondance dévoile aussi un intellectuel partageant avec George Edward Moore une véritable passion pour la musique, se nourrissant de littérature à travers un très large éventail de lectures, et attentif à la découverte freudienne. Elle révèle enfin un homme d'une intransigeance totale aussi bien à l'égard de lui-même qu'à l'égard de ses proches, mais doté d'un bel humour pince-sans-rire. Tant la personnalité de Wittgenstein que sa démarche philosophique s'éclairent ainsi d'un jour inattendu.

  • The most complete edition yet published of Wittgensteins 1929 lecture includes a never-before published first draft and makes fresh claims for its significance in Wittgensteins oeuvre.The first available print publication of all known drafts of Wittgensteins Lecture on EthicsIncludes a previously unrecognized first draft of the lecture and new transcriptions of all draftsTranscriptions preserve the philosophers emendations thus showing the development of the ideas in the lectureProposes a different draft as the version read by Wittgenstein in his 1929 lectureIncludes introductory essays on the origins of the material and on its meaning, content, and importance

  • Incorporating significant editorial changes from earlier editions, the fourth edition of Ludwig Wittgenstein's Philosophical Investigations is the definitive en face German-English version of the most important work of 20th-century philosophy The extensively revised English translation incorporates many hundreds of changes to Anscombe's original translation Footnoted remarks in the earlier editions have now been relocated in the text What was previously referred to as `Part 2' is now republished as Philosophy of Psychology - A Fragment, and all the remarks in it are numbered for ease of reference New detailed editorial endnotes explain decisions of translators and identify references and allusions in Wittgenstein's original text Now features new essays on the history of the Philosophical Investigations, and the problems of translating Wittgenstein's text

  • Long awaited by the scholarly community, Wittgenstein's so-called Big Typescript (von Wright Catalog # TS 213) is presented here in an en face English-German scholar's edition. Presents scholar's edition of important material from 1933, Wittgenstein's first efforts to set out his new thoughts after the publication of the Tractatus Logico Philosophicus Includes indications to help the reader identify Wittgenstein's numerous corrections, additions, deletions, alternative words and phrasings, suggestions for moves within the text, and marginal comments

empty