• Voici une étude complète de Sekiro : sa création, les systèmes de jeu mobilisés, son univers, ses personnages et même sa musique. L'auteur en décrypte les thématiques et n'oublie pas de passer en revue les notions issues de la culture, de l'histoire et des religions japonaises, auxquels le jeu fait appel.
    Peu de séries de jeux vidéo peuvent se targuer d'avoir autant marqué les années 2010 que celle des Souls. Ce succès épatant et inattendu, le studio FromSoftware le doit principalement au talent du désormais célèbre Hidetaka Miyazaki, dont la vision radicale du jeu vidéo a su rapidement charmer et convaincre. En mai 2014, le réalisateur a été promu président de FromSoftware. Alors qu'il aurait pu continuer à concevoir des Souls ad vitam æternam, il a préféré favoriser le développement de nouvelles franchises. Le premier véritable représentant de cette nouvelle ère est Sekiro : Shadows Die Twice, un jeu d'une richesse inouïe à la cohérence thématique irréprochable. Cet ouvrage revient dans un premier temps sur les coulisses du développement et s'efforce, par le biais d'une comparaison systématique avec la série des Souls, d'examiner l'évolution de la philosophie ludique de FromSoftware. S'ensuivent une analyse détaillée de l'univers, du scénario et des personnages ainsi qu'une étude des influences artistiques, culturelles et historiques des créateurs. La dernière partie décrypte l'oeuvre sous l'angle de sujets transversaux, de ses thématiques à sa bande-son, en passant par la gestion et l'intérêt de la difficulté dans le jeu vidéo.
    Plongez-vous dès à présent dans la lecture de cette analyse de Sekiro : Shadows Die Twice par un joueur passionné !
    EXTRAIT
    "Dans cet ouvrage entièrement consacré à Sekiro, nous vous proposons d'analyser et de décortiquer l'oeuvre sous tous ses aspects afin d'en extraire la substantifique moelle. Certaines thématiques de l'histoire du jeu, nous le verrons, résonnent particulièrement bien avec la politique de développement instaurée par Miyazaki au sein de FromSoftware. Elles permettent en outre de préciser la pensée créative du réalisateur et d'apporter des clés de réflexion supplémentaires afin de mieux comprendre son oeuvre dans sa globalité.
    Le présent livre se veut dans la continuité des deux volumes Dark Souls. Par-delà la mort. Ainsi, la partie se penchant sur le processus créatif fait suite à celle consacrée à Dark Souls III dans le deuxième volume. À l'instar de ses prédécesseurs, cet ouvrage explore en détail l'histoire, les personnages, la bande-son, la direction artistique, les influences, le level design et les systèmes de jeu de Sekiro. Le chapitre II a quant à lui pour but d'introduire quelques notions nécessaires à l'analyse de l'univers, telles que le shintoïsme, le bouddhisme ou encore la période historique japonaise connue sous le nom de Sengoku. Enfin, le chapitre IV, en plus de décrypter le jeu sous divers angles transversaux, contient un essai sur le problème de la difficulté dans Sekiro, un sujet ayant fait couler beaucoup d'encre à la sortie du titre."
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    C'est en explorant l'incroyable monde de Super Metroid à l'âge de sept ans que Ludovic Castro se retrouve pour la première fois subjugué par un univers de jeu vidéo. Particulièrement attiré par le genre J-RPG, il grandit en lisant les magazines spécialisés Gameplay RPG et Background. Bien que titulaire d'un Doctorat de chimie théorique, Ludo prend la plume en 2015 afin de participer au troisième volume de la collection « Level Up » chez Third Éditions. Il écrit l'année suivante un livre de la collection « Ludothèque » consacré au diptyque Shin Megami Tensei : Digital Devil Saga chez le même éditeur. Sekiro. La seconde vie des Souls est son premier ouvrage grand format.

  • Digital Devil Saga

    Ludovic Castro

    Un hommage rendu au jeu vidéo, avec une visée didactique !
    Le troisième numéro de notre collection Ludothèque est consacré aux diptyques Digital Devil Saga, spin-off de la série Shin Megami Tensei. Le contenu s'intéresse à la création des deux jeux, revient sur son scénario, mêlant mythologie hindoue et cyberpunk, son univers et son gameplay.
    Le troisième tome d'un recueil unique qui propose de retracer l'histoire du jeu vidéo Digital Devil Saga et de ses influences, à travers des réflexions et des analyses originales.
    EXTRAIT
    Megami Tensei (MegaTen) est sans conteste l'une des séries les plus anciennes et singulières de l'histoire du J-RPG. Sorti un an après Dragon Quest et la même année que Final Fantasy, Digital Devil Story : Megami Tensei a marqué le début d'une longue histoire pour la société Atlus. Malgré des ventes dérisoires par rapport à celles des deux géants Square et Enix, la Saga est parvenue à acquérir un remarquable succès d'estime et à survivre au passage à la HD grâce à la passion et au travail de ses créateurs. Née d'une volonté de se démarquer et de proposer une alternative aux J-RPG orientés fantasy de l'époque, MegaTen a constamment fait preuve d'un esprit rebelle que les employés du studio ont su ne pas (trop) dénaturer au fil des générations.
    Parmi ses spin-offs, Shin Megami Tensei : Digital Devil Saga, un diptyque injustement méconnu sorti chez nous sur PS2 en 2006 et 2007. Peu de joueurs s'y étant essayés en sont sortis indemnes, notamment en raison d'un univers et d'une histoire de qualité exceptionnelle qui s'articulent autour d'un background culturel vertigineux de manière cohérente et maîtrisée. Bien que principalement basé sur l'hindouisme, son scénario propose un syncrétisme comme seuls les Japonais savent (bien) le faire en allant également piocher dans le mysticisme quantique et l'anthropologie balzacienne.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    C'est en explorant le monde de Super Metroid à l'âge de sept ans que Ludovic Castro se retrouve pour la première fois subjugué par un univers de jeu vidéo. Grand fan de RPG japonais, il se passionnera par la suite pour les dossiers de fond traitant de ses jeux favoris dans le magazine Gameplay RPG. Aujourd'hui docteur en chimie théorique, il parvient parfois à trouver assez de temps libre pour écrire à son tour sur sa série fétiche, Megami Tensei.

empty