Science-fiction

  • Le royaume de Rhovelle représente l'ultime rempart contre l'avancée de l'armée démoniaque, mi-chair mi-machine, du dieu Aska. Au sein de la Rhovelle, une ville : Loered, dite le Verrou du Fleuve, qui contrôle l'accès au fleuve sacré Aÿs. Qui contrôle Loered contrôle le fleuve ; qui contrôle le fleuve contrôle la Rhovelle.
    Mériane, la Messagère du Ciel, a difficilement rassemblé une colonne de ravitaillement à destination de Loered assiégée par les Askalites. Mais une femme, une serfe, une paria, n'a pas voix au chapitre dans un monde d'hommes, fût-elle l'envoyée du grand dieu Wer. Et avant même de défier l'Armée de la Nuit, il lui faudra conquérir le coeur de ses pairs, affrontant d'un même ensemble les préjugés de tout un peuple et les pièges du dieu-démon. Sur la route du Verrou du Fleuve, son mythe s'écrira avant tout dans le sang, la terreur et la peine.

    Lionel Davoust est né en 1978 et habite en Bretagne. Ancien ingénieur halieute, il se consacre maintenant à sa première passion : la littérature.
    Avec Les Dieux Sauvages, il signe une tétralogie de fantasy épique ambitieuse et foisonnante, dans la lignée des oeuvres de George R. R. Martin ou Brandon Sanderson.

  • Mériane est une trappeuse, une paria, une femme. Autant de bonnes raisons d'en vouloir aux Dieux qui ont puni le peuple de la Rhovelle pour les fautes de ses aïeux. Car depuis la chute du glorieux Empire d'Asrethia, le monde est parcouru de zones instables qui provoquent des mutations terrifiantes, les gens ont faim, et une religion austère qui prêche la haine des femmes soutient un système féodal. Pourtant, quand les Dieux décident de vider leur querelle par l'intermédiaire des humains, un rôle crucial échoit à Mériane. Pour elle débute une quête qui la verra devenir chef de guerre et incarner l'espoir de tout un peuple.

  • Une reine dont les yeux émeraude lisent l'avenir...
    Un enfant-roi, passablement fou, gardien d'un savoir oublié...
    Du déroulement de leur partie d'échecs pourrait bien se décider l'issue de la guerre...

    Entre les derniers royaumes libres et les forces d'invasion de l'Empire d'Asreth se dresse l'imprenable Qhmarr, petit pays à peine sorti de l'ère médiévale. Gouverné par un roi trop jeune et un conseiller trop confiant, il ne devrait représenter dans le plan de conquête de l'Empire qu'une note de bas de page. Et alors que le généralissime D'eolus Vasteth s'emploie à négocier les modalités d'une reddition diplomatique, déjà, aux portes de la capitale, se presse l'implacable armada... La conclusion du conflit ne fait aucun doute. D'une manière ou d'une autre, Qhmarr passera sous pavillon asrien.
    Pourtant, malgré la défaite annoncée, Vasteth découvre des dirigeants qhmarri inflexibles, prêts à confier le destin de leur nation à d'absurdes croyances ancestrales. À travers le défi lancé par l'enfant-roi, ce sont toutes les certitudes du généralissime qui vont se voir ébranlées, tandis que, sur la mer, les soldats meurent, simples pions sur un échiquier qui les dépasse...

empty