• A partir de quelques films cultes du cinéma de science-fiction et des jeux vidéo, à partir d'une réflexion philosophique sur la contestation de la réalité par les nouveaux régimes de l'image, Capture totale : Matrix, mythologie de la cyberculture observe l'émergence d'une mystique du calcul qui se transforme en cauchemar eugénique. La technologie, d'abord instrument de surveillance et de contrôle, devient une religion lorsque la recherche de la réalité nous fait plonger dans de nouveaux imaginaires de la connectivité. Lorsque le réel est devenu un cinéma permanent dont les cerveaux sont les écrans, il semble que la seule issue possible soit la dissolution dans le flux numérique. Autre issue envisageable : un cyberterrorisme qui cible les grandes corporations, une rébellion tous azimuts contre l'Etat dénoncé comme illusion.

    Chaque génération aura posé la question à sa façon, à l'occasion d'un ouvrage philosophique ou d'un roman : et si notre réalité n'était qu'une illusion? Aujourd'hui nous rencontrons cette interrogation au cinéma et dans les productions de la cyberculture (jeux vidéo, arts technologiques, etc.). En prenant appui tout particulièrement sur la trilogie Matrix, cet ouvrage dessine les contours de la nouvelle mythologie de notre temps, celle qui relie nos expériences de la simulation et une connectivité infinie.

  • Quand la poésie se mêle aux arts visuels pour occuper l'espace de la page sans limites, dans sa plénitude !
    J'aime souligner l'importance de la plasticité dans mes textes. J'emprunte aux procédés graphiques des arts visuels. L'occupation de la page est envisagée dans toute sa planéité. La disposition des mots n'est jamais le fruit d'un hasard. Ma poésie se veut plastique.
    L'accord entre chacun des poèmes est conséquent d'un souci pour la périodicité, la couleur, le ton. Cette poésie sardonique, parfois cruelle, romantique, vise à vous toucher avant tout.
    La disposition, l'accord, la périodicité, la couleur, le ton,... Laissez-vous entrainer dans l'univers poétique et plastique de Michaël Lachance avec ce recueil étonnant, empreint d'originalité !
    EXTRAIT
    je digère
    les humeurs
    /> de ta peau
    ton suc chaud
    sous une pluie
    battante
    au rythme
    de la fureur
    orientale
    l'abyssale
    profondeur
    du lac
    b
    a
    ï
    k
    a
    l
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Michaël Lachance est né à Chicoutimi, ville située dans la province du Québec. Il entreprend une carrière dans le domaine de la production musicale, puis se consacre à la critique et l'essai d'art. Passionné par le mouvement, le rythme, la couleur et l'organisation spatiale des mots à la surface d'une feuille ou d'un écran informatique, il entame la rédaction d'un recueil de poésies conceptuelles en 2013, nommément Palimpsestes.

  • C'est sous le thème des substances psychoactives, licites ou illicites, et de leur influence dans le domaine des arts que se présente ce numéro automnal de la revue ESPACE art actuel. Quels liens les pratiques artistiques entretiennent-elles avec les substances psychotropes ? La relation entre les deux peut ouvrir sur le désir de capter des univers intimes d'une rare intensité, mais elle peut aussi contribuer à prendre position en vue de dénoncer son omniprésence dans une société qui voue un culte à la bonne forme physique et à la santé. Ce dossier donne à voir et à lire sur la pratique de Bruce Conner, Beverly Fishman, Nan Goldin, Richard Ibghy et Marilou Lemmens, Carsten Höller, Henri Michaux, Willem de Koening, Brian Gysin, Arnulf Rainer, Frédéric Pardo, Philippe Mayaux, Takashi Murakami, Annie Ratti, Roxy Paine, Martial Raysse, Jean-Jacques Lebel, Bryan Lewis Saunders, Sarah Schönfeld, Jeremy Shaw et Colleen Wolstenholme.

empty