Littérature générale

  • Les trois textes "La vie des nonnes","La vie des femmes mariées" et "La vie des courtisanes" constituent la première partie des Ragionamenti. Dans un style riche en métaphores qui n'est pas sans rappeler celui de Rabelais, Pierre Arétin raconte les plaisi

  • "Lui qui était rongé de plus de vilains chancres français que n'en eut jamais grand seigneur, il enfonçait son bouchon dans les goulots de toutes ; de son balai caudal, il balayait tous les fours, et leur passait à toutes le noeud coulant qui le pendra, je le souhaite."

  • "Les hommes veulent être trompés, ils préfèrent les feintes caresses aux vraies sans exagération. Ne sois jamais chiche de baisers, d'oeillades, de sourires, de tendres paroles ; tiens toujours sa main, et de temps en temps mords-lui d'un coup de dents les lèvres, qu'il ne puisse s'empêcher de lâcher ce `aïe !' si doux pour celui qui se sent meurtri avec volupté. L'art des putains est de savoir tirer des carottes à messires les nigauds."

  • "Un médecin connaît les complexions, les pouls, les défauts, les biles, les maladies de l'un et de l'autre : la maquerelle connaît les lubies, les humeurs, le caractère, les vices de n'importe qui. Le médecin trouve remède aux maladies du foie, du poumon, de la poitrine, du flanc : la maquerelle au mal de jalousie, de martel en tête, au mal de rage et au mal de coeur, tant pour les femmes que pour les hommes. Mais la maquerelle l'emporte d'autant sur le médecin que le mal d'amour est plus tenace et plus féroce que le mal de l'utérus."

  • Ce texte, attribué à Pierre de l'Arétin, et reprenant le titre d'une oeuvre en vers imputée aussi à l'Arétin, mais écrite par Lorenzo Veniero, est un chef d'oeuvre de pornographie intelligente, où l'imagination le dispute à l'éducation sexuelle. Antérieur à l'Ecole des Filles, certainement rédigé à la fin du XVIe siècle, bien qu'on en ignore le lieu et l'heure, La Puttana errante préfigure la plume dramatique d'un Sade, sans la cruauté : il faut toujours se souvenir qu'il fut un temps où faire l'amour, au sens où l'on l'entend aujourd'hui, était un art et une forme de révolte.  L'Enfer de la Bibliothèque de France s'étant refroidi, il est temps de trouver une place dans vos tablettes pour ce trésor de la langue française que Casanova, Baudelaire, Nodier et les autres tenaient au chaud sous leur manteau.   O.S.V

empty