Buchet/Chastel

  • Nous partageons l´ordinaire de nos vies avec les animaux. Par choix, des chiens et des chats habitent nos maisons ; de fait, insectes, pigeons et rats résident en ville. Il serait aisé d´oublier ceux que nous mangeons, ceux dont nous revêtons la peau, ceux encore sur lesquels ont été testés les produits d´entretien et les médicaments que nous utilisons.
    Nous préférons souvent ignorer qu´il a fallu interrompre une vie pour pouvoir bénéficier des produits finis que nous en tirons. Dailleurs, la mise mort d´animaux est parfois insoupçonnable et contre-intuitive - comment deviner la présence de gélatine de porc dans un sorbet ? - ou reste imperceptible car elle nest qu´une étape dans un processus de fabrication, comme c´est le cas pour toutes les substances testées sur les animaux.
    À travers l´étude de gestes apparemment insignifiants ou de pratiques grande échelle - l´élevage industriel et l´exprimentation animale -, l´auteur nous pousse à nous interroger : que nous apprennent ces pratiques ? Sont-elles justifiables ? justes ? Pourquoi la reconnaissance par le droit du caractère sensible des animaux provoque-t-elle de tels débats ?

    Florence Burgat est philosophe, directrice de recherche à l´INRA, membre des Archives Husserl de Paris (CNRS-ENS). Elle travaille notamment sur la condition animale dans les sociétés industrielles. Elle est l´auteur de plusieurs ouvrages dont Une autre existence. La condition animale, en 2012.

empty