Langue française

  • LE COFFRET : Une légende devient une réalité. Coralie, la fille d'Yvan disparaît sur Méluzine. Une planète spectaculaire que la Monarchie explore depuis quelques années. Capitaine du vaisseau cargo, «Le Rêve», Yvan deviendra un père qui enquêtera afin de retrouver sa fille unique. Yvan devra abandonner la sécurité du monde des sciences pour faire confiance à l'univers des intuitions.

    ZÉLIE : Lavra et Rasamosa ne sont pas nés sans raison. Les planètes Sauraze et Baltus sont détruites par une énergie démentielle inconnue des Saurazéens et des Baltuséins. Ils n'ont pas de raisons de faire la guerre. Cependant, ils se surveillent en permanence. Ils devront s'accepter afin de rechercher la source de la force de destruction. Zélie, un être à demi humain et machine, s'offre afin d'aider les deux belligérants. Réussiront-ils une mission s'avérant dangereuse pour l'existence de l'univers ?

    LA BATAILLE DE VAZNA : Un duel, voilà la raison de la présence de deux hommes debout à bonne distance, face à face, sur une des lunes de Vazini. Le vainqueur décidera du futur de la planète. Le Premier Ministre de la planète Vazini propose un combat afin de sauver des milliards d'hommes et de femmes d'une tyrannie représentée par son adversaire. Lequel des deux gagnera?

  • « Un grand blizzard souffle Les vagues défient les rochers, les cargos, et le phare. Elles violent la grève. Le fleuve gonfle sa haine, il remue ses fondations périlleusement. Sur ses rives, des gens vrais. Une forêt chargée d'aigles, les ailes repliées. Ils sont porteurs de voyages essentiels. Les rapaces parlent nichés sur la cime des précipices. La tempête s'essouffle, les riverains entendent Venant de l'eau et du ciel, un son magique. Multiplié par la puissance de flammes en or, rayonnant du soleil. Près des hommes et des femmes. Une harpe chante une langue d'ancêtres Hébergée par un choeur de femmes. Elles déposent sur nos coeurs. Un repos mérité. » Rire et souffrir, sourire et jouir... De la peur à la joie de vivre, Damien Larocque promène son regard poète mais lucide sur nos passions et nos blessures. Entre deux vers, on doute comme on espère, on rêve comme on se souvient, on caresse le bonheur du bout des mots.

empty