Editions du Cerf

  • Née en 1248, à Foligno, petite cité de la vallée ombrienne, Angèle de Foligno fut l'une des premières mystiques reconnues par l'Église. Après une vie dissolue, prenant conscience de ses péchés, elle se convertit et commence une prodigieuse ascension qui, de fulgurance en fulgurance, la conduira aux plus hauts états mystiques. Entourée de ses disciples, Angèle de Foligno meurt en 1309. Béatifiée en 1701, elle a été canonisée par le pape François en 2013. Si l'Église a récemment réaffirmé que l'expérience mystique n'était pas réservée à quelques privilégiés mais qu'elle constituait la vocation de tout baptisé, ce texte nous livre le plus beau témoignage d'une expérience vécue : celle d'une femme qui se consacra tout entière à l'amour du Christ. Alternant expériences, visions et enseignements, ce témoignage, d'une grande humilité, est aujourd'hui considéré comme l'un des plus grands chefs-d'oeuvre de la littérature mystique.

empty