Langue française

  • Un vent de liberté

    Agnès Ruiz

    Depuis sa plus tendre enfance, Amandine s'est entièrement dévouée à la bergerie familiale bâtie dans la campagne provençale. C'est toute sa vie qui s'écroule lorsqu'elle apprend que, faute d'argent, la bergerie a été vendue au comte de Farigue, un homme détestable et sans scrupules.
    Obligée de quitter sa terre natale, la jeune paysanne prend la route de Paris, espérant y retrouver Victor, l'ami d'enfance pour qui elle a toujours éprouvé des sentiments inavoués. Portée par un vent de liberté, la jeune femme commence un long périple vers un avenir qu'elle souhaite meilleur.
    Mais les routes en cette fin de XIXe siècle sont pleines de dangers. Amandine va vivre mille aventures, parfois douloureuses. Pour conquérir sa place dans ce monde réservé aux hommes, elle va devoir se battre pour prendre son destin en main...
     

  • 1862. Toute sa vie, Amandine Martinolles s'est dévouée à son troupeau de moutons à la campagne, dans le sud de la France. Son désarroi est grand lorsqu'elle apprend que, faute d'argent, la bergerie familiale a été vendue au comte de Farigue, un être détestable et sans scrupules. Obligée de quitter sa terre natale, la jeune femme prend la route pour Paris, espérant y retrouver Victor, un ami d'enfance pour qui son coeur bat toujours.

    Sitôt insufflée d'un vent de liberté, Amandine amorce une longue marche clandestine vers un avenir qu'elle souhaite meilleur, laissant derrière sa mère aux prises avec l'infâme Romuald de Farigue. Mais sa quiétude est rapidement troublée par des rencontres inquiétantes, voire menaçantes... Lui sera-t-il possible de trouver sa place dans ce monde qui semble à tout moment vouloir se liguer contre elle ?

  • Après avoir annoncé à son mari qu´elle le quittait, Harténia est victime d´un accident de la route. Ses blessures entraînent un dysfonctionnement neurologique extrêmement rare : le « syndrome de la main étrangère ». N´importe quand, contre sa volonté, la jeune femme perd le contrôle de sa main. Quelques jours plus tard, son mari, Valentin, la retrouve morte dans sa chambre. Etranglée par sa propre main ? Mais la police a beaucoup de peine à croire que quelqu´un puisse s´étrangler soi-même, d´autant que le mari fait un coupable idéal... Un suspense machiavélique !

  • 1862. Amandine Martinolles s'est embarquée pour l'Amérique, espérant y vivre des jours plus sereins. Attristée par ce départ hâtif, elle regrette de ne jamais avoir pu retrouver Victor, son amour de jeunesse. Elle pense aussi à Mathilde, sa pauvre mère, qui ne sait rien de son exil ni de tous les déboires ayant parsemé sa route. Cette dernière croit sa fille en sécurité à Paris et cherche toujours un moyen de récupérer la bergerie familiale.

    Lorsqu'elle découvre une lettre dévoilant les véritables raisons de la vente de ses terres par le perfide comte de Farigue, Mathilde fait tout ce qui est en son pouvoir pour rejoindre Amandine. Les secrets refaisant surface pourraient changer l'avenir de la jeune femme, pourvu qu'ils ne lui soient pas révélés trop tard...


    Auteure à succès, Agnès Ruiz s'est fait connaître dès son premier roman,
    Ma vie assassinée, vendu à plus de 150 000 exemplaires. Elle nous offre
    ici le second volet d'une oeuvre historique dépeinte avec finesse et élégance.

empty