Littérature générale

  • Jacques de Boiscoran est accusé d'un crime des plus odieux. Il clame son innocence, mais il est vite submergé par les circonstances qui l'accablent et le désigne comme seul coupable. Ses proches font tout leur possible pour le blanchir alors que l'erreur judiciaire, l'échafaud ou le bagne se profile à l'horizon...

  • Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique.

    « L'affaire des poisons » est une série d'empoissonnements qui secouèrent Paris et sa cour sous le règne de Louis XIV. La marquise de Brinvilliers est accusée d'avoir empoissonné son père et deux de ses frères à l'aide d'un poison d'apothicaire composé d'arsenic et de bave de crapaud. Son long procès, sa condamnation et son exécution défrayent la chronique. Ils seront rapportés par Madame de Sévigné dans sa correspondance (Lettres en annexe de cette édition).
    Émile Gaboriau, père du roman policier et inspirateur d'Arthur Conan Doyle, se base sur ses faits historiques pour nous livrer l'un de ses plus beaux textes. À sa mort en 1873, ce roman est inachevé, les derniers chapitres furent rédigés par un inconnu pour permettre sa publication en 1881.

  • Emile Gaboriau nous dresse un tableau satirique savoureux et pittoresque de l'administration de son époque.

  • Un vol important vient d'être commis rue de Provence à Paris, au préjudice de la banque Fauvel. Or, deux personnes seulement connaissaient la combinaison du coffre duquel 300000 francs ont été soustraits... Après une enquête sommaire, la police arrête Prosper Bertomy, le caissier principal. Mais une seconde enquête, menée par l'inspecteur Fanferlot, apporte d'autre éléments troublants...

  • Des malfaiteurs fondent une redoutable association. Dans l'ombre, ils recueillent méthodiquement les secrets de toute la population. Et au bout de vingt-cinq années d'efforts et d'investigations, ils accumulent une mine de renseignements suffisamment importante pour refermer leur étaux sur Paris ; avec l'ambition d'en faire un gigantesque marché aux esclaves...

  • Raymond Delorge est trouvé moribond boulevard Clichy et il nous fait le récit de ses aventures. Le père de Raymond, un général, a été tué alors qu'il connaissait les détails d'un coup d'État auquel il ne voulait pas participer. Complots, amours contrariés, vengeances, tous les ingrédients du genre se trouvent réunis dans ce roman policier envoûtant.

  • Le lendemain, 4 juillet, l'Assemblée décréta que dès que le péril deviendrait extrême, le Corps législatif le déclarerait lui-même, par cette formule solennelle : « La patrie est en danger ». Qu'à cette déclaration tous les citoyens seraient tenus de remettre aux autorités les armes par eux possédées, pour qu'il en fût fait une distribution convenable. Que tous les hommes, jeunes ou vieux, en état de servir, seraient enrôlés... Une immense acclamation de Paris entier salua le décret de l'Assemblée.

  • Il existe deux modernités. L'une est définie ainsi par Baudelaire : "La modernité, c'est le transitoire, le fugitif, le contingent, la moitié de l'art, dont l'autre moitié est l'éternel et l'immuable" (Le Peintre de la vie moderne, 1863). L'autre, très différente, est le culte de la nouveauté qui s'affirme à travers l'objet technique. Ce culte trouve ses origines dans les grandes manies du 19e siècle (dont la daguerréotypomanie) et dans une forme d'acceptation optimiste et ostentatoire de la technique, contre les déplorations des romantiques. L'un de ses premiers adeptes a été Nadar qui a incarné, avant les futuristes, le type du technophile frénétique. Volontiers oublieux du passé, le geek et le tekos sont ses lointains cousins.
    Ce coffret contient dix oeuvres de la littérature française, avec une préface et une présentation de Jean Demerliac : Historique et description des procédés du daguerréotype et du diorama de Louis-Jacques-Mandé Daguerre, Mémoires du Géant de Nadar, Le Crime d'Orcival d'Émile Gaboriau, Les Cinq Cents Millions de la Bégum de Jules Verne, Robur-le-Conquérant de Jules Verne, La Tour Eiffel de 300 mètres de Gaston Tissandier, Le Cyclisme théorique et pratique de Louis Baudry de Saunier, Les Villes tentaculaires d'Émile Verhaeren, La 628-E8 d'Octave Mirbeau, Robinsons souterrains d'Émile Danrit.
    Retrouvez dans la même collection : Trois révolutions, deux empires, deux républiques..., Le Siècle positif, Argent, bonheur et richesse, Esprit es-tu là ?, Le Tour du monde, L'Invention de Paris : des bas-fonds au Gai Paris, Des Parisiens et des Parisiennes, L'Amour dans tous ses états, Miscellanées.

empty