Langue française

  • Les deux dernières enquêtes de monsieur Lecoq, le premier véritable enquêteur de la littérature policière.
    Qu'il s'agisse du vol d'une forte somme à la banque Fauvel (Le Dossier n° 113) ou de l'effroyable machination orchestrée par un génial trio de maîtres chanteurs qui a placé Paris sous sa coupe (Les Esclaves de Paris), l'inspecteur Lecoq, l'as de la Sûreté, veille et enquête. Il va découvrir qu'au-delà des apparences, certaines histoires puisent leur origine dans des drames familiaux oubliés, de vieilles haines recuites et des passions contrariées, qu'elles impliquent les plus grands noms de France comme la canaille des bouges de la capitale. Avec l'inspecteur Lecoq, Emile Gaboriau a créé le premier héros récurrent de la littérature criminelle et posé les bases du roman policier moderne : Conan Doyle, qui l'avait lu et l'admirait beaucoup, s'en inspira pour son personnage de Sherlock Holmes. Présentation et notices de Thierry Chevrier

  • Aux sources du roman criminel avec le premier volume des enquêtes de M. Lecoq, as du déguisement et policier adepte de la méthode de déduction.
    L'inspecteur Lecoq est un jeune agent de la Sûreté dont les méthodes, sous le Second Empire, viennent bousculer les habitudes policières : astucieux, véritable as du déguisement, il s'attache aux indices pour reconstituer des faits a priori mystérieux, qu'il s'agisse d'usurpation d'identité (L'Affaire Lerouge), de vendetta républicaine (Monsieur Lecoq) ou d'adultère menant au meurtre (Le Crime d'Orcival). Et ces histoires policières sont autant de vastes fresques familiales et sociales aux rebondissements incessants où se côtoient des aristocrates dévoyés, des fils de famille en rupture de ban, des bourgeois retors, des âmes pures et virginales, des filles perdues et des gredins. Avec l'inspecteur Lecoq, Emile Gaboriau a créé le premier héros récurrent de la littérature criminelle et posé les bases du roman policier moderne : Conan Doyle, qui l'avait lu et l'admirait beaucoup, s'en inspira pour son personnage de Sherlock Holmes. Présentation et notices de Thierry Chevrier

empty