• Mamma maria

    Serena Giuliano

    • Lizzie
    • 11 Mars 2021

    " Un roman savoureux comme un bon plat de pasta ! " MaxiSous le coup d'une déception amoureuse, Sofia a quitté Paris pour son petit village natal de la côte amalfitaine. Là, la jeune traductrice respire enfin. Attablée à sa place habituelle, sur la terrasse du Mamma Maria, le bonheur est simple comme un espresso au soleil ou une chanson d'Adriano Celentano... Ce caffè, c'est le coeur du village, le rendez-vous des jeunes, des vieux, dans le généreux giron de la patronne, Maria, leur mère à tous. Or ce matin-là, pour la première fois depuis des lustres, il s'est glissé comme une fausse note dans la partition. Le vieux Franco ne s'est pas présenté pour son éternelle partie de scopa... La fin de la dolce vita ?
    PRIX BABELIO LITTERATURE FRANCAISE 2020

  • Veuve au matin d'une nuit de noces hallucinante, lorsque son époux, un jeune pasteur, se suicide en se jetant dans les Chutes du Niagara, Ariah Littrell se considère désormais comme vouée au malheur. Pourtant, au cours de sa semaine de veille au bord de l'abîme, en attendant quon retrouve le corps de son mari dun jour, La Veuve banche des Chutes (ainsi que la presse la surnommée avant den faire une légende) attire lattention de Dirk Burnaby, un brillant avocat au cur tendre, très vite fasciné par cette jeune femme étrange.Une passion improbable et néanmoins absolue lie très vite ce couple qui va connaître dix ans dun bonheur total avant que la malédiction des Chutes s'abatte de nouveau sur la famille.Désamour, trahison, meurtre ? C'est aux enfants Burnaby qu'il reviendra de découvrir les secrets de la tragédie qui a détruit la vie de leurs parents. Une quête qui les obligera à affronter non seulement leur histoire personnelle mais aussi un sombre épisode du passé de lAmérique : les ravages infligés à toute une région par lexpansion industrielle gigantesque des années 50 et 60, expansion nourrie par la cupidité et la corruption des pouvoirs en place.Ce roman aussi beau et tumultueux que ces Chutes au charme maléfique a remporté le Prix Femina étranger en 2005.

  • La médaille

    Danielle Steel

    Le courage d'une vie.
    Seconde Guerre mondiale, dans un village de la région lyonnaise, Gaëlle de Barbet assiste horrifiée à l'arrestation de sa meilleure amie par la police française. Rebecca Feldmann et sa famille sont internés dans un camp avant d'être déportés. Pendant ce temps, le commandant des troupes allemandes locales établit ses quartiers dans la demeure des Barbet. Gaëlle voit son père tué par l'occupant et sa mère sombrer peu à peu dans la folie.
    Parce qu'elle ne supporte pas de n'avoir rien pu faire pour sauver ses proches de leur funeste destin, Gaëlle s'engage corps et âme dans la Résistance. Dans le plus grand secret,
    elle sauvera de nombreux enfants juifs des griffes des nazis. À la fin de la guerre, accusée à tort d'avoir collaboré, elle part tenter sa chance à Paris.
    Des années plus tard, sa petite-fille livre son propre combat pour que Gaëlle soit reconnue comme l'héroïne de guerre qu'elle fut dans sa jeunesse.

  • La veuve

    Fiona Barton

    Mari idéal ou parfait assassin ? Elle devait savoir... non ? La vie de Jane Taylor a toujours été ordinaire. Un travail sans histoire, une jolie maison, un mari attentionné, en somme tout ce dont elle pouvait rêver, ou presque. Jusqu'au jour où une petite fille disparaît et que les médias désignent Glen, son époux, comme LE suspect principal de ce crime. Depuis ce jour, plus rien n'a été pareil. Jane devient la femme d'un monstre aux yeux de tous. Les quatre années suivantes ressemblent à une descente aux enfers : accusée par la justice, assaillie par les médias, abandonnée par ses amis, elle ne connaît plus le bonheur ni la tranquilité, même après un acquittement. Mais aujourd'hui, Glen est mort. Fauché par un bus. Ne reste que Jane, celle qui a tout subi, qui pourtant n'est jamais partie. Traquée par un policier en quête de vérité et une journaliste sans scrupule, la veuve va-t-elle enfin délivrer sa version de l'histoire ?

  • Veuve d'un célèbre mafioso de Brooklyn, Rena Ruggiero n'apprécie guère les lourdes avances de son voisin octogénaire Enzio qu'elle finit par assommer à coup de cendrier. Persuadée de l'avoir tué, elle « emprunte » la magnifique Impala du séducteur éconduit pour filer chez sa fille Adrienne, qui lui claque la porte au nez. En face, une voisine compatissante lui offre l'hospitalité : la pétillante Lacey Wolfstein, ancienne star du porno, est ravie d'avoir un peu de compagnie. Mais l'ambiance se tend quand Richie, l'amant d'Adrienne, tueur de la mafia, débarque avec un joli magot obtenu en massacrant une bande rivale. Et il est suivi de près par Enzio, pas si mort que ça. Mieux vaut décamper rapidement, d'autant que le clan décimé par Richie n'a pas dit son dernier mot.

  • A 19 ans, Mary Boulton est une fugitive : elle vient de tuer son mari. Dans sa cavale fiévreuse, la silhouette frêle et sombre n'a qu'une légère avance sur ses poursuivants, deux géants roux assoiffés de vengeance, ses beaux-frères. En ce début de XXe siècle, au coeur de la nature indomptée des Rocheuses de l'Alberta, "la veuve", à la lisière de la folie, devra apprendre à survivre. Et à se découvrir... Un western au féminin, épique, poétique.

  • 1661, royaume de France. Delphine de Renvers est la plus heureuse des petites filles. Son père, le comte Hervé, va épouser Jeanne de la Trame. Et en plus d'une belle-mère, Delphine aura désormais une soeur de son âge : Gabrielle. Seule Fauvette, fille de servante et meilleure amie de Delphine, ne voit pas les nouvelles arrivantes d'un bon oeil. La croyant jalouse, Delphine refuse d'écouter ses arguments. Hélas, le pressentiment de Fauvette se révèle prémonitoire, car Jeanne de la Trame est en réalité une veuve noire qui a déjà tué trois maris et ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Sous des dehors charmants, elle et Gabrielle vont tout faire pour dépouiller le comte de Renvers et Delphine de leurs biens. Et gare à qui se mettra en travers de leur route !

  • Dans ce recueil de nouvelles, Claudine Jacques dépeint un tableau sans concession de la Nouvelle-Calédonie contemporaine à travers une galerie de portraits souvent tragiques. Des squats miteux aux somptueuses villas de Nouméa, des stations d'élevage aux lotissements étranglés dans la ville, des êtres se démènent pour garder ou trouver un cap dans leur quotidien. Comme un miroir de la complexité d'une société pétrie de métissages, de coutumes, de croyances mais aussi de tensions, d'inégalités et de violence, Caledonia Blues souligne, au-delà de l'opposition Kanak-Caldoche, l'incroyable équation calédonienne.

    Claudine Jacques écrit depuis toujours. Après avoir dirigé un Centre de formation professionnelle, elle cesse toute activité en 1994 pour se consacrer à l'écriture. Son premier recueil de nouvelles, Nos Silences sont si fragiles, fait forte impression tant il parle vrai. Puis Claudine Jacques écrit son premier roman en 1998, Les Coeurs barbelés, publié aux éditions de La Table Ronde en 1999. Claudine Jacques est installée en brousse où elle gère la bibliothèque de son village depuis vingt ans.

  • Cinq ans après les événements de Delphine et le piège infernal, Gabrielle et sa mère, la ténébreuse Comtesse de Renvers, sont devenues les « fournisseurs en chocolat » de Louis XIII et de sa cour. Riches et confortablement installées au Louvre, elles profitent de leur héritage.De son côté, Delphine, qui a vécu aux Amériques avec la Tour-Guingois, revient en France. À 16 ans, elle est désormais méconnaissable et bien décidée à se venger. Elle parvient à s'installer au Louvre grâce au baron de Malingreux. Mais Delphine osera-t-elle aller jusqu'au bout de son geste pour se débarrasser de celles qui lui ont tout pris ?

  • Acadie, mai 1690. Après avoir passé tout l'hiver ensemble en France, Adélie et Barthélémy sont de retour en Amérique, bien décidés à se marier. Les deux amoureux comptent se rendre à Québec pour demander le consentement d'Enguerrand, le frère et tuteur de l'orpheline.

    Mais avant d'embarquer pour ce voyage tumultueux, Adélie apprend avec désolation que son ancien amant, Arie, a été tué à la guerre. Pour ajouter à son tourment, la belle se voit brutalement imposer un lourd fardeau qu'elle ne doit divulguer à personne. Sans tarder, l'arrivée des futurs époux dans la grande cité est troublée par la rumeur de l'approche d'une flotte anglaise, qui affole les habitants.

    Déchirée entre le secret qui la tenaille et l'hésitation croissante à unir sa destinée à Barthélémy, Adélie découvre non sans stupeur qu'Arie est encore bel et bien vivant... Quand les anglais jettent l'ancre devant Québec et que s'enchaînent les bombardements, la jeune femme est confrontée au dilemme de sa vie. Choisira-t-elle de suivre son coeur ou sa loyauté envers ses compatriotes ?

    Finaliste au prix France-Acadie 2017, Pascale Dussault reprend la plume élégante qu'on lui a connue dans La Fiancée au corset rouge et La Mariée au collier rouge pour nous offrir, entre terre et mer, un nouveau roman historique des plus captivants.

  • Baba Yaga a pondu un oeuf Nouv.

    « Au premier abord, elles sont invisibles. Et puis, un beau jour, vous commencez à les remarquer... »
    Pupa, une ex-gynécologue acerbe au corps tout fripé, décide d'offrir à ses deux amies des vacances luxueuses dans un spa à Prague. Beba, une ancienne infirmière aux cheveux blonds et aux seins énormes, est la reine des lapsus et cite constamment des poèmes qu'elle n'a jamais appris. Kukla, une grande femme élégante, a été veuve plus souvent qu'à son tour. Pendant leur séjour, ce trio étonnant de vieilles sorcières vivra de folles aventures dans un décor de massages, de mousse, de jeux de hasard : elles croiseront un jeune masseur dont le membre est perpétuellement au garde-à-vous, un Américain richissime, un mafieux russe ruiné et un médecin spécialiste de la jeunesse éternelle...
    Avec Baba Yaga a pondu un oeuf, Dubravka Ugresi? réécrit le mythe slave de Baba Yaga - une sorcière mangeuse d'enfants - pour évoquer le devenir des femmes âgées. C'est un roman érudit, hilarant et plein d'autodérision.

  • Son mari était un dépravé... et il lui a transmis son goût de la débauche !
    Une jeune femme tombe par hasard sur d'étonnantes cassettes abandonnées par feu son mari. Ces documents vont peu à peu l'entraîner sur les pentes de la perversion. Il faut dire que sa jeune nièce, Lucie, l'aide un peu à découvrir des plaisirs dont elle ignorait tout, elle, femme fidèle d'un homme qui la trompait...

  • Son mari était un dépravé... et il lui a transmis son goût de la débauche !
    Une jeune femme tombe par hasard sur d'étonnantes cassettes abandonnées par feu son mari. Ces documents vont peu à peu l'entraîner sur les pentes de la perversion. Il faut dire que sa jeune nièce, Lucie, l'aide un peu à découvrir des plaisirs dont elle ignorait tout, elle, femme fidèle d'un homme qui la trompait...

  • La Veuve - extrait offert

    Fiona BARTON

    • 12-21
    • 10 Août 2017

    Mari idéal ou parfait assassin ? Elle devait savoir... non ?
    La vie de Jane Taylor a toujours été ordinaire.
    Un travail sans histoire, une jolie maison, un mari attentionné, en somme tout ce dont elle pouvait rêver, ou presque.
    Jusqu'au jour où une petite fille disparaît et que les médias désignent Glen, son époux, comme LE suspect principal de ce crime.
    Depuis ce jour, plus rien n'a été pareil.
    Jane devient la femme d'un monstre aux yeux de tous.
    Les quatre années suivantes ressemblent à une descente aux enfers : accusée par la justice, assaillie par les médias, abandonnée par ses amis, elle ne connaît plus le bonheur ni la tranquilité, même après un acquittement.
    Mais aujourd'hui, Glen est mort. Fauché par un bus.
    Ne reste que Jane, celle qui a tout subi, qui pourtant n'est jamais partie. Traquée par un policier en quête de vérité et une journaliste sans scrupule, la veuve va-t-elle enfin délivrer sa version de l'histoire ?

  • Copenhague Baby

    Virginie Bégaudeau

    Daphné est dévastée par le décès brutal de Colin qui emporte, avec lui, leur rêve d'enfants. Mais alors que tout s'effondre, Daphné se voit proposer une seconde chance. C'est à Copenhague que l'espoir renaît et grâce à l'amour inconditionnel qu'elle porte à son mari, Daphné réalise ce qu'ils croyaient impossible...

    "Copenhague Baby" est un hymne à la liberté et à l'amour. Une cri d'humanité.

  • Dans ces 24 nouvelles, l´auteure tourne des courts métrages de la vie secrète du coeur et prend des instantanés de la vie quotidienne sur un fond urbain. / « Courts Métrages et instantanés » est une collection de portraits de destinées humaines, un album de regards posés sur ces visages anonymes que l´on croise dans la rue. On y saisit au passage le sublime ridicule d´une tuque fleurie, l´affection d´une veuve pour son cerisier, la détresse d´un homme d´affaires, l´angoisse d´une itinérante, l´éclat d´un paysage tout frais enneigé.

  • Une femme, veuve depuis peu, s´enfuit de sa demeure londonienne pour s´installer dans le Norfolk. Loin des quelques proches dont elle ne supportait plus la fausse complaisance, elle trouve refuge dans une petite maison de pêcheurs, et réapprend à vivre seule.
    Son quotidien se partage entre la rédaction d´un journal auquel elle confie ses réflexions, les excursions qu´elle entreprend sur la côte et les moments passés au pub, sous le regard étonné et réprobateur des habitants du village. À mesure qu´elle reprend le contrôle de sa vie, elle se penche sur son mariage : idyllique en apparence, il se révèle en réalité porteur de lourds secrets.
    Mick Jackson campe avec finesse et causticité ce personnage féminin complexe, résigné et rebelle, sombre et drôle.
    « Dans son troisième roman, Mick Jackson sillonne le même territoire que celui emprunté par Joan Didion dans son Année de la pensée magique, sous la forme de la fiction. Comme le livre de Didion, il est empli de l´émotion explosive [qui entoure le deuil]. » (Hilary Mantel, The Guardian)

  • Lili

    Lina Savignac

    Deuxième livre d'une trilogie Après avoir fait la connaissance des personnages du roman Éva, Eugénie et Marguerite, voici Lili, la suite de cette saga familiale.Le petit village de Sainte-Élisabeth vient d´enterrer son curé mystérieusement disparu. Il faudra une poigne de fer au nouveau titulaire pour maintenir sa paroisse dans le droit chemin. Au nord de la rivière Bayonne, Léo Plante accueille sa cousine Marguerite ainsi que Lili formant une famille pour le moins avant-gardiste. Comme si la communauté n´était pas suffisamment bouleversée par cet évènement, elle voit un Italien s´installer dans le rang de la Petite Chaloupe. Rosario Capoletti tente l´élevage des cailles, pire, il gage sur sa réussite. Lili force la barrière des préjugés et débute alors un grand amour. Rue du Ruisseau, à l´ombre du clocher, la dévote Eugénie fond la volonté et l´avenir de son seul fils, David, dans le creuset du sacerdoce. Suite à des pressions auprès de l´évêché de Joliette, la mère voit son fils nommé vicaire à la cure de Berthierville. Mission accomplie ! Malheureusement, David vit mal dans cette soutane qui n´est pas conçue pour lui. La souffrance lui donne rendez-vous.Dans ce deuxième roman, le bonheur et la douleur s´entremêlent pour ne devenir qu´un. Lili est une battante, née pour le bonheur, mais à quel prix le vivra-t-elle ?

  • Du salon de son appartement avec vue sur la tour Eiffel, Emma, dite Lady M, savoure ses derniers instants de gloire. Adieu, martinis dry partagés avec les grands de ce monde : la crise n'a pas épargné la plus parisienne des Britanniques. Une solution - mettre les voiles. Elle qui n'a jamais levé le petit doigt hors du tea time va devoir se retrousser les manches. Direction le Lot-et-Garonne, sa petite-fille fraîchement séparée et son majordome sous le bras, pour faire de sa maison de campagne une chambre d'hôtes à son image : chic et désinvolte. Seulement voilà, recevoir Mick Jagger est une chose, ramasser les miettes de morveux briseurs de tympans en est une autre. Déception ? Signaux d'une crise annoncée ? Au fil des semaines, le comportement de Lady M semble de plus en plus irrationnel. Pas son genre de faire des mystères. Et pourtant...
    Qui ne s'est jamais réveillé avec le désir de tout changer et passer au vert ? Lady M herself a été touchée, cette douce excentrique qui fait de la retraite une cure de jouvence sur fond de God save the Queen version Sex Pistols.

empty