• « Ce livre concis et poétique sent la morille et le bois calciné. C'est une fable transpercée par les hurlements des loups et les jappements des coyotes en délire, un hymne à l'odeur âcre des épicéas géants que des bûcherons loqueteux débitent en billes, là-bas, au fin fond de l'Ouest américain, pour construire, au péril de leur vie, des ponts de chemin de fer en équilibre au-dessus des canyons. [...] Un roman qui vous emporte loin dans le silence et dans l'azur. »
    Florence Noiville, Le Monde des livres
    Au début du XXe siècle, Robert Grainier travaille à la construction des chemins de fer qui, très vite, parcourront l'Amérique. Un combat de l'homme contre la nature dans des paysages à l'immensité sauvage. Mais ce n'est pas le seul combat que mène Grainier : ébranlé par un drame personnel, il tente de donner un sens à un monde qui en a perdu, alors que son pays connaît des années décisives qui transforment profondément son identité.

  • Tombeau pour un père -cheminot- encore un peu vivant, ces poèmes racontent la traversée des deuils, ils tentent de phraser le chagrin, la peine à vivre et la maladie du proche, désormais plongé dans le brouillard de l'oubli.Ils disent aussi ce qui y échappe, les « épiphanies », ces moments si rares où s'éclaire fugitivement quelque chose de soi, des autres ou du monde.Avec un café, pourquoi pas, et une heure devant soi, il est bon de lire dans l'ordre ce journal poétique épars, de prendre le train en compagnie de l'auteur, au rythme de ses photos.On peut en éprouver un grand calme, pas du tout désespérant.Fred Pougeard est né en 1974 à Guéret. Conteur de son métier, il est voué lui aussi aux TER, aux petites gares et aux lignes oubliées. Il dirige la compagnie l'Allégresse du Pourpre.

    Fred Pougeard est né le 18 février 1974 à Guéret. Il est conteur de son métier, toujours entre deux TER, et dirige la compagnie, l'Allégresse du Pourpre.

  • L'omniprésence des transports motorisés dans nos sociétés nous a imposé une telle «culture de la mobilité motorisée» qu'il est tentant de considérer ces multiples machines comme une nouvelle génération de dinosaures énergivores et polluants. Ces monstres modernes qui saturent l'air de nos métropoles et participent à la déstabilisation du climat seraient-ils devenus une nouvelle espèce hégémonique, non pas herbivore ou carnivore, mais objectivement «airvore»?

    Les discours convenus se veulent rassurants: en matière de consommation de carburants et d'émissions polluantes, les voitures neuves seraient de plus en plus efficientes, les trains devenus parfaitement propres grâce à leur électrification, les navires, toujours aussi discrets malgré leur gigantisme, et les dernières générations d'avion, plus sobres que jamais. Pourtant, on ne cesse d'enregistrer des pics de pollution et de lancer des alertes sanitaires dans de nombreuses zones urbanisées qui n'en finissent plus de suffoquer. Comment se fait-il que, considérés un à un, les moyens de transport semblent exceller, alors que, pris dans leur ensemble, ils échouent à réduire la pollution urbaine et les émissions de gaz à effet de serre?

    Quel sera le destin de ces machines «airvores»? Vont-elles finir par disparaître d'elles-mêmes à la suite d'une gigantesque panne sèche ou bien s'éteindre dans un «airpocalypse» surchauffé ? Est-il encore temps d'agir pour les dompter? Dans une enquête historique et sociologique inédite et minutieuse, Laurent Castaignède retrace l'épopée de leur irrésistible ascension et expose leurs impacts environnementaux et sociaux. L'expansion du parc motorisé ne donnant aucun signe d'essoufflement, l'auteur passe au crible les innovations en vogue pour en faire ressortir les limites. Il propose aussi un ensemble de mesures radicales mais pragmatiques qui permettraient de relever le double défi sanitaire et climatique.

  • On compte aujourd'hui les villes en millions d'habitants, mais la ville de demain se comptera en milliards de deplacements. Le citadin est d'abord un voyageur en mouvement perpetuel. Pour le transporter, on lui propose la voiture electrique autonome, les mobilites douces, la trottinette ou la marche a pied... Si ces solutions sont bienvenues, aucune ne releve le defi du mass transit aux heures de pointe dans les megalopoles.

    Aucune n'arrive a egaler le train en termes de capacite, de vitesse, de regularite, de bilan carbone. Dans de nombreuses metropoles mondiales pourtant, le reseau ferre a mauvaise presse : engorge, vetuste, couteux. Pour se preparer a la croissance continue des deplacements, Alain Krakovitch prone un changement de paradigme : par un management plus agile, par un redecoupage des lignes, par la generalisation de l'automatisation, par une integration encore plus forte des gestionnaires du train et du rail.

    C'est par cette simplification radicale du systeme que nous pourrons atteindre la robustesse, le confort et la fiabilite du metropolitrain de demain. Au service de voyageurs toujours plus exigeants, informes et desireux d'une offre globale de mobilite au coeur des villes. 

  • Pour se déplacer, on peut marcher, ou utiliser des transports . Avec ce livre, l'enfant découvrira les différents moyens de transports inventés par l'homme, pour se déplacer sur terre, dans l'air, ou en mer.

    Cette collection est une reprise des Imageries adaptés aux plus petits. Chaque sujet est traité en 9 doubles pages avec des dessins précis et des textes courts, riches en informations.

    Idéal de 3 à 6 ans.

  • Grande couronne Nouv.

    Nous sommes en France, à la fin des années 1990. Dans une ville de banlieue pavillonnaire, une adolescente regarde passer les trains qui filent vers la capitale. Elle a des projets plein la tête : partir, devenir hôtesse de l'air ou avocate et surtout, plus urgent, s'acheter des vêtements de marque. Mais comment faire quand on n'a pas assez d'argent de poche et que la vie dont on rêvait se révèle être un champ de cactus ?
    Pour le moment, sa famille vacille et ses repères sont chamboulés. En très peu de temps, sans renoncer à ses désirs, elle devra tout apprendre : comment classer ses pensées, tenir tête à ses copines, assumer des responsabilités trop grandes pour elle et vivre ses premières expériences sexuelles.
    Si l'adolescence est une ligne de crête menant à l'âge adulte, l'attachante héroïne de Grande Couronne s'y tient en équilibriste, oscillant entre le trivial et le terrible. Mais elle a une arme : une vision au laser grâce à laquelle elle dresse un tableau de son époque et de ses émotions aussi drolatique qu'impitoyable.

  • «Roc & rail» réunit deux pièces du dramaturge anglo-canadien Mansel Robinson, «Trains fantomes» et «Slague. L´histoire d´un mineur» dans une traduction de Jean Marc Dalpé.

    «Trains fantômes» Au chevet de son père mourant, Danny a conté ce qu´autrefois son père lui contait : ses aventures au travail sur les voies ferrées nord-ontariennes. À l´heure ultime, elles auront rapproché ce père rude et son « fils raté ». Maintenant c´est à nous que Danny la raconte, cette vie d´homme ordinaire aux dimensions pourtant mythiques. Un curieux transfert s´opère et nous devenons, comme ce père, portés par les rails du souvenir, tenus en vie par la parole.

    «Slague. L´histoire d´un mineur» La slague, c´est le résidu des affineries et Pierre de Lorimier lui ressemble, depuis l´accident qui l´a estropié. Sept jours dans le noir, il est resté coincé dans l´éboulement où son fils est mort. Mais est-il victime d´un accident ou de forces qui confondent jusqu´à sa soif de justice, son rêve de vengeance ? Manipulation, trahison, remords... l´intrigue minière est noire, mais la parole minerai mène de la haine jusqu´à l´amour.

    La pièce «Trains fantômes» a été créée en 2006 par Triangle Vital et depuis, sa tournée l´a amenée dans une vingtaine de villes du Québec et de l´Ontario. «Slague. L´histoire d´un mineur, dont Jean Marc Dalpé incarne le personnage, a été créée au Théâtre du Nouvel-Ontario le 28 février 2008.

  • Hamsters have many places to go and lots of ways to get there! Following the success of her previous board books on numbers, colors and opposites, Kass Reich once again presents her beloved, splayed-toed hamsters. This time, the adorable critters are on the move, demonstrating all the different ways they get from here to there. A lively and humorous introduction to modes of transportation for little ones.

  • It's all aboard! for mystery when Dinah Galloway takes the cross-country train from Vancouver to Toronto, to appear on a TV talent show. But will she make it-or be permanently derailed? Along with her sister Madge, and her fellow junior musicians, tree fanatic Pantelli Audia and history buff Talbot St. John, Dinah is shadowed by someone who wants to get hold of an $80,000 treasure left by her late dad. But what is the treasure? The redheaded, singing sleuth realizes that the secret dwells somewhere in her dad's murky past, and involves a funny, if less than respectable, ex-con named Ardle McBean, and a mysterious man with a bowl cut. The mystery accelerates when Dinah's sweet, elderly piano teacher, also on the train, disappears and the danger to Dinah increases. She struggles to keep on the tracks of the mystery before the shadows, past and present, overwhelm her.

  • Fifteen-year-old Maxwell Stone has been surviving and thriving in the tough part of East Vancouver by being smart and fast. But when a drug deal goes wrong, Max suddenly finds himself on the run from both the bad guys and the cops. Desperate to escape, Max impulsively decides to hop on a moving freight train. His first attempt to climb aboard fails, but at the last second a hand reaches down and pulls him in. Joseph has been riding the rails for years, and his tales inspire Max to take a journey to the last place he ever expected to go.

  • De l'ouverture de la ligne ferroviaire Paris-Saint-Germain-en-Laye en 1837 à l'entrée en service du TGV en 1981, le train marque à jamais le développement de l'humanité. Son histoire, aux allures d'épopée, nous conduit des fantastiques locomotives à vapeur au pharaonique tunnel sous la Manche, en passant par le premier train alpin du Mont-Cenis, le Métropolitain, la Micheline, le Mistral, le Train Bleu, le Turbotrain, le TGV, et les réseaux étrangers avec les mythiques Orient-Express, le Transsibérien et la Malle des Indes.
    Les trains multiplient le transport des marchandises, deviennent des outils indispensables au développement économique et social, invitent les voyageurs à la découverte de villes, de régions et de pays. Conçus par des personnages hors du commun, dont la passion et l'imagination défient les réalités, et parfois jusqu'à la démesure, ces 12 trains nous content une saga fantastique et fascinante, une aventure humaine déterminante dans l'évolution du monde.

    Cahier photos inclus Couverture : Création Studio Flammarion Sam Lévin, photo de tournage du film La Bête humaine, de Jean Renoir (détail), 1938. © Ministère de la Culture - Médiathèque du Patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais / Sam Lévin

  • Au début du siècle, la construction du chemin de fer vers le Nord de l'Ontario amène la découverte d'importants gisements d'or et d'argent. De partout, prospecteurs, aventuriers, bûcherons et fermiers affluent vers cette région sauvage, y compris le fils aîné du forgeron du village de Sainte-Amélie qui disparaîtra dans des circonstances mystérieuses. Alexandre, son frère cadet destiné au sacerdoce depuis l'enfance, partira à sa recherche. C'est ainsi qu'il trouvera la liberté, l'amour, la vie, en un pays neuf plein de périls et de promesses.

empty