• Depuis l'enfance, Bernd Heinrich court dans la nature et observe les animaux. Devenu un zoologiste reconnu, il rassemble tout ce que le règne animal lui a appris et se lance un défi impossible, gagner une course de 100 kilomètres. Mais pour lui, il n'y a rien d'impossible si l'on sait partir à la poursuite de son antilope, c'est-à-dire de ses rêves. Running the antilope, le best-seller de Bernd Heinrich, enfin traduit en français.
    Depuis son enfance dans les forêts du Nord de l'Allemagne jusqu'aux laboratoires des grandes universités américaines, Bernd Heinrich a étudié avec passion le règne animal. Pour le plaisir de la connaissance, pour l'amour de la nature... et pour la joie de la course.
    Car ces bêtes, petites ou grandes, à poil, à plume ou à élytres, ont toutes quelque chose à nous apprendre : les oiseaux migrateurs gèrent parfaitement leur nutrition avant leurs grands voyages ;
    le dromadaire est une mine d'astuces pour survivre à la chaleur ; la cicindèle a besoin de muscles chauds pour atteindre sa vitesse de pointe... Mais
    Homo sapiens a un petit truc en plus. Pour chasser l'antilope en l'épuisant à la course, nos lointains ancêtres ont appris à anticiper, à rêver même. Nous avons tous notre " antilope ", dit Bernd Heinrich, un but lointain, une proie qu'on rêve de faire nôtre. À 42 ans, il part à la poursuite de son antilope : il veut gagner une course d'endurance, le 100 kilomètres de Chicago.
    Bernd Heinrich détient toujours le record du monde de sa catégorie sur cette distance.
    Traduit de l'anglais par Jean-Philippe Lefief.
    Illustrations de Bernd Heinrich.

  • Artémis. Seize mètres d'aluminium, douze tonnes, taillé pour les mers de glace. Pendant quarante jours, quatre architectes paysagistes embarquent sur ce voilier pour étudier le territoire du cercle polaire. En plein coeur d'une nature vertigineuse, mais soumis à un confinement qui ressemble à un huis-clos, ils vont être confrontés aux contraintes impitoyables tant du groupe qu'ils forment avec le capitaine du voilier et son adjoint que de ce désert glacé dont la nature est aussi toxique qu'ensorcelante.

    Anne-Sophie Subilia est membre de l'AJAR, elle a travaillé avec Philippe Rahmy et Noëlle Revaz à la Haute Ecole de Berne et Kenneth White à Montréal. Son écriture se fonde sur une expérience physique de l'espace et la volonté de révéler la profondeur de l'ordinaire qui nous constitue.

  • Entre humour et cynisme, Jacky Schwartzmann nous fait le récit de son immersion en Corée du Nord lors de sa participation à l'improbable marathon de Pyongyang.
    Rien n'était gagné. Il fallut franchir l'étape de la sélection, affronter les réactions - de l'éclat de rire à la quasi-hostilité -, puis se préparer à passer les frontières de la dernière dictature communiste à l'oeuvre... pour courir 42 kilomètres. Numéro de dossard : 1071.
    Dans son style imparable, alternant humour et cynisme, Jacky Schwartzmann cherche à comprendre ce qui pousse des individus venus du monde entier (les Américains mis à part) à participer à l'événement sportif le plus abracadabrant de la planète : le marathon de Pyongyang. Entre rêve fou, défi sportif et envie irraisonnée, il raconte un voyage durant lequel il fut aussi bien désorienté qu'émerveillé ou exaspéré, mais constamment surveillé, et allie émotion et curiosité pour nous proposer une immersion dans un pays fermé qui lui a ouvert ses portes... l'espace d'une course.
    Prix 2016 de la page 111 pour Mauvais Coûts (La Fosse aux ours)
    Prix Transfuge du meilleur espoir polar 2017 pour Demain c'est loin (Seuil)
    Prix du roman noir du festival de Beaune 2018 pour Demain c'est loin (Seuil)
    Prix Amila-Meckert 2018 pour Demain c'est loin (Seuil)

  • Dans tes pas

    Jessi Kirby

    La vie de Mari Turner est parfaite. Avec ses 580 000 abonnés sur Instagram, elle est la reine des recettes #healthy et des photos en bikini !Jusqu'au jour où sa cousine, Bri, meurt dans un tragique accident alors qu'elle préparait la John Muir Trail, une randonnée de plusieurs semaines réputée particulièrement ardue.La disparition de Bri, dont elle était très proche lorsqu'elles étaient enfants, est un véritable électrochoc ! Mari publie alors une vidéo dans laquelle elle révèle le décalage entre sa vraie vie et celle qu'elle poste sur les réseaux sociaux. Cette vidéo devient rapidement virale. Et pour échapper au bad buzz qu'elle a provoqué, la jeune fille décide de braver la John Muir Trail à la place de sa cousine.Les chaussures de Bri aux pieds, son journal de bord à la main, Mari s'engage sur le difficile sentier qui mène au Mont Whitney. Mais le vrai défi est ailleurs... La jeune fille doit retrouver celle qu'elle pensait avoir perdue depuis longtemps : elle-même. Titre original : The Other Side of Lost

  • 2014. Baptiste, étudiant en médecine, participe à une épreuve d'ultra-trail dans le Vercors. Il termine la course deuxième derrière une jeune femme qui disparaît sitôt la ligne d'arrivée franchie. Un an plus tard, Baptiste prend sa revanche et remporte la victoire. La mystérieuse inconnue est là et l'attend. Après une nuit passée ensemble, elle disparaît de nouveau, lui donnant rendez-vous l'année suivante. Mais l'obsession est née et Baptiste quitte tout pour s'installer dans la région et retrouver la jeune femme. Plus il en apprend sur elle, plus les mystères et les secrets qui entourent son passé semblent insondables. Cavalier seul nous emporte au rythme des foulées de ses personnages dans une intrigue où la course se fait fuite et traque et où les mystères se dénouent au fil des kilomètres parcourus.

  • Anglais Colter

    Rick Bass

    COLTER pairs one of America's most treasured writers with our most treasured "best friend." Colter, a German shorthair pup, was the runt of the litter, and Rick Bass took him only because nobody else would. Soon, though, Colter surprised his new owner, first with his raging genius, then with his innocent ability to lead Bass to new territory altogether, a place where he felt instantly more alive and more connected to the world. Distinguished by "crystalline, see-through-to-the-bottom prose" (Rocky Mountain News), this interspecies love story vividly captures the essence of canine companionship, and yet, as we've come to expect from Rick Bass, it does far more. "With an elegant, often erudite flavor to this story" (Book Page), COLTER illuminates the heart of life by recreating the sheer, unmitigated pleasure of an afternoon in the Montana hills with a loyal pup bounding at your side.

empty