Entreprise, économie & droit

  • Onde de choc sans precedent a l'echelle du globe, la crise du coronavirus a revele plus que jamais les limites de la mondialisation, accelerant notre prise de conscience des desequilibres qui frappent la planete.

    A rebours des discours sur la demondialisation, la decroissance ou l'imminence d'une catastrophe ineluctable, Dominique Mockly demontre que nos societes peuvent rebondir positivement et reprendre la main sur la spirale d'emballement caracteristique des dernieres decennies.

    Face a un monde en « surchauffe », choisir la voie de la « mondialisation decompressee » nous donnera l'occasion de grandir collectivement, de franchir un stade de maturite supplementaire et d'ecrire une nouvelle page de creation de valeur partagee pour l'humanite.

    Convaincu que les entreprises ont un role complementaire de la puissance publique a jouer dans ce mouvement progressif de decompression, Dominique Mockly plaide pour une meilleure articulation entre les differentes echelles territoriales et l'ensemble des acteurs de l'economie, afin de donner naissance a un systeme plus resistant, reactif et respectueux de la diversite. Son message, pragmatique et volontariste, offre des solutions et des eclairages inedits a tous ceux qui souhaitent reinventer la mondialisation. 

  • À l'heure où le « marketing urbain » n'est plus considéré comme d'actualité, voire même décrié par certains, cet ouvrage propose de rappeler un certain nombre de principes, à la fois théoriques et opérationnels, qui fondent la solidité de ce concept. Écrit sous la forme d'un essai plutôt que d'un manuel didactique, il démontre combien la triple transition écologique, numérique et sociale à l'oeuvre aujourd'hui dans les territoires en rétablit toute l'acuité, au service du management public local.

    Franck Vallérugo et Patrice Noisette sont docteurs en urbanisme. Ils enseignent à l'Essec Business School.

  • Cet ouvrage aborde, à travers ses différents chapitres, quelques-unes des questions liées à la nouvelle configuration économique et sociale de nos sociétés, où la connaissance joue un rôle prépondérant en tant que source principale de création des richesses, en lieu et place du capital économique ou des ressources naturelles, déterminantes dans l´organisation de la production jusqu´au xxe siècle. Au-delà de l´élaboration conceptuelle, il s´agit de discuter les résultats des travaux réalisés par une équipe de recherche à Grenoble (université Joseph-Fourier - Grenoble-I et université Pierre-Mendès-France - Grenoble-II), et dans le Rio Grande do Sul (université fédérale du Rio Grande do Sul) au Brésil, travaux qui contribuent largement au débat sur l´interaction entre science, technologie, innovation et développement local ou régional. Ces contributions examinent ainsi des situations socioculturelles fort diverses, aussi bien d´un point de vue économique qu´historique, dans le but avoué de mieux connaître les différentes stratégies possibles face à des changements économiques profonds.

  • Certains territoires sen sortent mieux que dautres par rapport à la mondialisation en faisant preuve de « résilience territoriale ». Ils résistent, sadaptent, voire se réinventent. À partir de ces exemples, les auteurs apportent un éclairage approfondi des contraintes et perspectives d'adaptation dans le nouveau contexte compétitif global.

empty