• Ce livre est un guide de mise en oeuvre des dalles et chapes à la chaux recouvertes de carreaux de terre cuite. Il présente des pas à pas détaillés en photos de leur réalisation, depuis la pose d'un hérisson jusqu'à celle du revêtement. Il est acc

  • Voici un panorama des principaux types de matériaux, depuis la caractérisation et l'adaptation des sols jusqu'aux vitrages, en passant par les matériaux de structure, d'isolation et d'enveloppe. Ce manuel enseigne comment il convient de les employer dans le domaine de la construction, tant pour la structure que pour le second oeuvre.

    Pour chacun de ces matériaux, l'auteur décrit son mode d'élaboration, ses propriétés fonctionnelles, les usages qui en découlent, ainsi que le mode de mise en oeuvre de ses produits dérivés. En étudiant de surcroît l'usure et la durée des matériaux ainsi que les méthodes qui permettent de prolonger la vie des ouvrages, l'auteur évoque les questions soulevées par les conséquences sociétales de leur usage dans la perspective du développement durable.

    Enfin, à la description de chacun des matériaux sont associées les normes et la règlementation dont, naturellement, la règlementation thermique.

    Dans une pagination moderne à l'indispensable connaissance des matériaux de construction et de leurs fonctionnalités s'adresse en priorité aux élèves et aux étudiants en génie civil abordant pour la première fois les matériaux de construction dans les IUT , dans les licences de matériaux, dans les Masters pro et dans les écoles d'ingénieurs orientées BTP (UT, ESITC, ESTP, INSA, etc.).

    Les formateurs et les stagiaires de la formation continue y trouveront l'essentiel de ce qu'il faut savoir.

  • Akh purattim 2

    Collectif

    Akh Purattim ou « les rives de l'Euphrate » est une des expressions utilisées au xviiie siècle av. J.-C. pour désigner le royaume de Mari, qui s'étendait de la confluence du Khabour au verrou de Baghouz, actuellement à la frontière syro-irakienne. La série ainsi dénommée, précisée par son sous-titre « Mémoires d'archéologie et d'histoire régionales interdisciplinaires », est destinée à devenir le point de rencontre des recherches historiques, archéologiques, épigraphiques ou archéométriques sur la région, en faisant en priorité appel aux travaux engagés par les diverses missions, françaises (Mari, Terqa...) et étrangères, en particulier pour la publication de leurs rapports préliminaires. Mais le titre peut également être pris dans une acception géographique beaucoup plus vaste et héberger des études qui s'intéressent le plus largement possible au rôle de cette confluence dans le jeu syro-mésopotamien tout au long de l'Antiquité.

  • Dans l'architecture romaine, les thermes sont parmi les plus grands consommateurs de matériaux de terre cuite de toutes sortes : tegulae mammatae, tubuli, et diverses sortes de briques. Résistant à de fortes variations thermiques, ces matériaux sont utilisés aussi bien dans les hypocaustes que dans les parties hautes des édifices. Les études ont souvent porté sur tel ou tel type d'entre eux ou sur leur ensemble dans de vastes régions de l'Empire, en se fondant iniquement sur les éléments publiés. Aucune recherche n'a été tentée sur la totalité de la documentation accessible dans une province. Prenant pour cadre la Gaule Narbonnaise, ce travail a pour ambition de combler ce manque. Une recherche exhaustive alliée à une cartographie systématique éclaire d'un jour nouveau la diffusion de cartons, reproduits plus ou moins fidèlement dans les ateliers de potiers, modèles que l'on appréhendait jusqu'à maintenant dans les plans ou dans des éléments architecturaux plus nobles.

  • Akh purattim 1

    Collectif

    Akh Purattim ou « les rives de l'Eupkrate » est une des expressions utilisées au xviiie siècle av. J.-C. pour désigner le royaume de Mari, qui s'étendait de la confluence du Khabour au verrou de Bagbouz, actuellement à la frontière syro-irakienne. La série ainsi dénommée, précisée par son sous-titre Mémoires d'archéologie et d'histoire régionales interdisciplinaires, est destinée à devenir le point de rencontre des recherches historiques, archéologiques, épigraphiques ou archéométriques sur la région, en faisant en priorité appel aux travaux engagés par les diverses missions, françaises (Mari, Terqa...) et étrangères, en particulier pour la publication de leurs rapports préliminaires. Mais le titre peut également être pris dans une acception géographique beaucoup plus vaste et héberger des études qui s'intéressent le plus largement possible au rôle de cette confluence dans le jeu syro-mésopotamien tout au long de l'Antiquité.

empty