• Nous ne parlons que du travail et du chômage alors qu'il occupe si peu nos vies! 10 à 12% du temps d'une vie, là où il comptait pour 40% en 1936. Nous ne sommes pas libérés du travail d'autant plus que le travail peut se montrer tellement enrichissant mais nous avons appris à le contenir, à le limiter. Jean Viard montre les forces à l'oeuvre pour cette transformation l'invention des vacances avant les vacances, la découverte des voyages, des loisirs, de la retraite, de la nature. Vacances et voyages ne sont plus un «à-côté» de nos vies mais un moteur de nos projets et de nos désirs; en être exclu met en marge de la société et, à l'inverse, les régions touristiques sont celles qui se peuplent et se développent le plus vite.

    Jean Viard est sociologue, directeur de recherche associé au CNRS. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont, récemment, La page blanche.

  • Depuis la fin du XXe siècle, le domaine culturel a connu une série de mutations auxquelles doivent s'adapter ses usagers et ses artisans : change­ments technologiques, industrialisation, mondialisation. Sommes-nous si différents, sur le plan culturel, de ceux qui nous précèdent et de ceux qui nous suivront ? Si oui, en quoi et pourquoi ?

    C'est à ces questions que tente de répondre le présent ouvrage. Il vise à mieux cerner et comprendre la relation entre la culture, les prati­ques culturelles et les générations. Pour ce faire, il réunit des textes de chercheurs québécois et français qui présentent les résultats de recherches portant sur différents objets culturels en lien avec divers groupes d'âge.

    Cet ouvrage s'adresse aux chercheurs et aux étudiants, aux ges­tionnaires et professionnels des secteurs public et parapublic, aux acteurs du milieu culturel ainsi qu'à toute personne intéressée par la question de l'évolution des générations et des pratiques culturelles.

empty