• Komolo, ville "refuge", située à peine au-dessus de la nouvelle mer formée par le Déluge. 300 000 survivants s'y entassent, depuis la catastrophe. De la Tour où on la garde enfermée, Lou a vu arriver Noah, Kosh et Ombre, les rescapés du paquebot, accompagnés de Chiloé. Avec Malcolm, elle parvient à se précipiter au pied des murailles... Mais il est déjà trop tard : son amoureux et sa famille sont arrivés dans un hors-bord frappé de la tête de mort. Les jeunes gens sont accusés de piraterie.Désormais, une course contre la montre est engagée : il faut faire évader coûte que coûte Kosh et Noah. Quitte à frayer avec les trafiquants de la ville, à affronter les soldats, les prisons, la peur. Puis il faut fuir. Mais vers où ? Vers les bois hantés de réfugiés, dans les montagnes de Kamachka ? Ou vers Chaazam, repère de pirates, où les attend le dénouement ?

  • Quatre filles intrépides, Clémence, Alix, Juliette et Gwenaële, partent explorer les sous-sols de la forêt de Fontainebleau à la recherche d'une mystérieuse caverne. Sauront-elles la retrouver et échapper aux malfaiteurs qui les traquent ?

  • William Cavendish Bentinck Scott, cinquième duc de Portland, mort en 1879, était un aristocrate anglais particulièrement excentrique et doté d'une fortune personnelle considérable qui lui permettait de s'offrir les caprices les plus fantasques. Peut-être sa plus grande réussite fut-elle de faire creuser sous ses terres un vaste réseau de tunnels, grâce auxquels il pourrait s'échapper clandestinement en calèche vers le monde extérieur. Suite à une visite au domaine du duc, Mick Jackson fut fasciné non seulement par les tunnels mais aussi par les histoires qui entouraient cet homme étrange. Il entreprit de les étoffer de sa propre imagination romanesque, ainsi que des légendes du cru. Mêlant ainsi l'authentique et l'imaginaire, les découvertes scientifiques et les épisodes les plus insolites, Mick Jackson nous entraîne dans les méandres de souterrains dans lesquels on reconnaît l'image d'une psyché tourmentée par un secret de famille enfoui que le journal du Duc permet peu à peu d'exhumer. Il crée ainsi un personnage délicieux et irritant, hors du commun par sa naissance et ses rêves mais terriblement humain dans la souffrance qui le hante.

  • Quatre filles intrépides, Clémence, Alix, Juliette et Gwenaëlle, en voyage linguistique en Écosse, se lancent à la poursuite de mystérieux voleurs à travers l'île de Skye. Sauront-elles déjouer les plans des malfaiteurs et retrouver le butin à temps ? Les aventures des quatre filles sont issues de l'imagination débordante de Charlotte Grossetête, auteur de plusieurs romans aux éditions Fleurus.

  • Andrée Christensen nous invite à pénétrer dans son jardin, véritable atelier à ciel ouvert et source inépuisable de réflexions et de méditations sur le visible et l'invisible. Elle nous dévoile un monde de contrastes entre la terre qui se dépouille et l'extravagance du règne souterrain, alliant les forces intimes aux secrets touffus, parfois violents, de la nature.

    Ainsi je serai devenue jardin là où tout se tait pour mieux percevoir dans l'écho de la beauté l'inaudible du commencement Dans une éclosion d'images, où chaque vers est ciselé avec la précise géométrie d'un flocon, Andrée Christensen nous fait découvrir l'ADN végétal, minéral et animal de l'hiver.

  • Cet ouvrage pratique, qui comporte plus de 200 photos, vise à accompagner les conseillers dans la réalisation de profils de sol, une technique permettant d'évaluer l'état des sols et de diagnostiquer les problèmes de croissance des cultures et d'égouttement des champs. En développant cette expertise, ils pourront mieux guider les producteurs dans leur prise de décisions et contribuer à l'amélioration de la performance des entreprises.

  • Augustine a 12 ans. Pendant l'été 1892, elle part en vacances chez son oncle dans la campagne limousine. Le même jour, un étrange personnage arrive en ville, un excentrique parisien nommé Joséphin Péladan. Augustine retrouve son cousin Anthime. Ensemble, ils explorent la région, riche de lieux de légendes et de cultes païens. Très vite, une inquiétante nouvelle se répand : des enfants de paysans disparaissent mystérieusement la nuit... Les gendarmes sont sur le qui-vive. La peur s'empare des villageois. Persuadés de la culpabilité de l'obscur Péladan, les deux adolescents décident de le suivre en haut du mont Gargan, là où se trouve une source miraculeuse...Illustration de couverture : Matthieu Bonhomme

  • L'édition décembre-mars du Magazine Gaspésie vous invite à remonter le temps de plusieurs centaines de millions d'années en sillonnant les phénomènes terrestres exceptionnels de la Gaspésie. Ce numéro sur la géologie risque de vous surprendre à bien des égards et certains lieux, pourtant connus, pourraient vous apparaître sous un nouveau jour. Découvrez les singularités de la région de Percé avec ses cinq formations géologiques ou encore de Miguasha, dont les fossiles démontrent notamment les liens anciens de la Gaspésie avec le reste du monde. Explorez le patrimoine naturel souterrain de la grotte de Saint-Elzéar. De plus, vous redécouvrirez les marbrières de la région par l'entremise de l'art visuel et lirez des récits sur la mystérieuse passion des gens pour les pierres. Enfin, vous apprendrez pourquoi presque toutes les agates de la péninsule trouvent leur source d'un ancien volcan, le mont Lyall.

  • En 2041, aucun pays n'est épargné par le réchauffement climatique. L'Europe a démantelé ses centrales nucléaires au profit de petites usines, construites aux pieds des grandes villes, les Usines Nouvelles. Celles-ci fournissent l'énergie nécessaire à la population à partir d'un gaz révolutionnaire récemment découvert.Mais quand toutes les Usines Nouvelles explosent , le nuage toxique qui s'échappe menace la quasi-totalité de la population européenne. À Paris, un groupe de survivants trouve refuge dans une station de métro. Privée de tout et surtout d'air respirable, la petite communauté s'organise pour survivre dans les souterrains. Après deux ans de lutte, l'espoir renaît avec la promesse d'un colonel, aussi visionnaire que dictateur, de reconstruire l'Europe en créant de gigantesques dômes, des bulles de verre et d'acier pour y abriter les grandes cités. Il offre également à chaque survivant un masque à gaz pour remonter à la surface. Serait-ce l'assurance d'une vie meilleure pour la population ? Beaucoup veulent y croire... mais les places sont limitées sous les dômes. Une véritable course contre la montre s'engage alors : qui pourra les intégrer et qui sera condamné à l'exclusion ?

  • En cinquante ans, le centre-ville de Montréal a vu s´implanter un réseau piétonnier protégé de près de 30 kilomètres, donnant accès à ce qu´on appelle maintenant la ville intérieure. Le « RÉSO », entièrement accessible au public, comprend des stations de métro et des gares, des halls d´immeubles, de bureaux et d´habitation, des galeries marchandes, des pavillons universitaires et bien d´autres structures. Toronto a connu avec le « PATH » une évolution similaire, et les deux métropoles ont acquis pour ces aménagements une renommée internationale.

    Résultat de plusieurs années de recherche, ce livre décrit deux expériences d´urbanisme tridimensionnel uniques au monde par leur ampleur. Il retrace leur historique et aborde les grandes questions qui se sont posées au fi l des années. Quelles sont les conditions favorables à l´extension d´une ville intérieure ? Quels en sont les obstacles ? Quels sont les rôles respectifs des autorités publiques et des entreprises privées ? Dans quelle mesure les usagers et les citoyens en général ont-ils leur mot à dire dans ce genre de développement urbain ? Le développement de la ville intérieure est-il terminé ou faut-il s´attendre à un nouvel essor ? Michel Boisvert s´appuie sur une très riche documentation pour nous faire découvrir Montréal et Toronto sous un angle fascinant et méconnu.

    Michel Boisvert a été jusqu´en 2010 professeur à l´Institut d´urbanisme de l´Université de Montréal, où il a enseigné l´économie urbaine et la planifi cation des infrastruc tures. Avec le soutien du Fonds de développement de la métropole, il créait en 2002 l´Observatoire de la ville intérieure, qui unit les forces de chercheurs et d´étudiants de plusieurs universités canadiennes et étrangères.

empty