• Falkenberg, Suède. Le commissaire Bergström découvre le cadavre terriblement mutilé d'une femme. Londres. Profileuse de renom, la ténébreuse Emily Roy enquête sur une série de meurtres d'enfants dont les corps présentent les mêmes blessures que la victime suédoise : trachée sectionnée, yeux énucléés et un mystérieux Y gravé sur le bras.

  • Scarelife

    Max Obione

    Une diagonale criminelle à travers les States...

    LIBERE SUR PAROLES APRES AVOIR PURGE DIX ANS de pénitencier, Mosley J. Varell coule des jours ternes dans un coin reculé du Montana. Il vivote en écrivant des scénarios de dessins animés. Gougou le kangourou, c'est lui. Astreint à pondre des histoires à décerveler les mômes, on vient cependant de lui commander le scénario d´un biopic sur le romancier David Goodis. Un matin, il reçoit une lettre postée de Louisiane. Il a reconnu l'écriture, c'est celle de son père qu'il hait depuis toujours. Mais pourquoi Varell décide-t-il de partir le retrouver ? Ayant la phobie de l'avion, il entame une grande diagonale routière. La fatalité, un temps en sommeil, l'entraînera à ponctuer son périple de meurtres comme autant de cailloux blancs que Le Nain, un détective teigneux lancé à ses trousses, saura ramasser...

    Max Obione fait le noir, le noir profond, sans rémission ni lueur rédemptrice ; dans un roadmovie paroxystique et crépusculaire, il conjugue "no future" à tous les temps de l'imparfait de l'existence. Ce roman a été nominé aux Trophées 813 parmi les 5 meilleurs polars « français » en 2010.

  • Extinction

    Florent Jaga

    Dans le jeu de l´amour et du hasard, son crime parfait est surpassé par un plus grand criminel de l'absurde...






    C´EST TELLEMENT INSTABLE le bonheur... un noyau instable... En fusion puis en fission. Ça explose, ça s´échappe et après on passe son temps à courir au hasard jusqu´à se perdre loin de l´autre. Et puis on se retrouve coincé dans une voiture à hurler « je t'aime » en le pensant, avec la brutalité et l'énergie désespérée des actes que l'on accomplit trop tard.








    D´une écriture filmique par plans alternés, Florent Jaga nous conduit avec un sens affirmé du récit jusqu´au dénouement surprenant dans ce jeu macabre de « qui est pris qui croyait prendre ».

  • Un jeu d'enfant

    David Coulon

    Aller et retour dans le train de nuit où sévit un tueur en série... un suspense glaçant !






    BIEN SUR, J´AVAIS REPERE cette jolie petite brune avant le départ du train, mais je n´aurais jamais imaginé qu´elle voyageât seule. Les cris furent horribles, insoutenables. Ce fut tout d´abord une supplication teintée d´onomatopées larmoyantes. Mais le tueur était insensible : tout le monde savait ça. Et aux petites larmes succédèrent un grand cri, puis des hurlements aigus, assourdissants, hystériques. De petits piaillements crissants. Le cri aigu se confondit bientôt avec les frictions des roues sur les rails. Puis il n´y eut plus rien.

    /> À ma grande surprise, mon coeur ne s´emballa pas, l´adrénaline ne s´épancha pas dans mon sang, et je m´endormis précipitamment.


    David Coulon nous livre une nouvelle noire au suspense glaçant. Ici pas d´intrigue foutraque ou de héros déjanté comme dans les précédentes, mais du noir, du vrai. David Coulon a obtenu en 2015 le prix VSD Coup de coeur de Franck Thilliez pour son roman Le village des ténèbres paru chez Les nouveaux auteurs.

  • « Un soir de quiétude, assis à ma table, directement sur le clavier de mon ordinateur, j'avais commencé à écrire cette sordide histoire de petit fonctionnaire qui décidait de faire le ménage autour de lui... la petite histoire était devenue un livre, un roman, presqu'à mon insu : la vie privée d'un homme devenu serial killer... sa vie, son oeuvre, ...

empty