• "Ce livre est à la fois une danse, un chant et un éclat de lune, mais par-dessus tout, l'histoire qu'il raconte est, et restera à jamais, celle de la Petite Indienne."
    La Petite Indienne, c'est Betty. Née en 1954 dans une baignoire, Betty Carpenter est la sixième de huit enfants. Sa famille vit en marge de la bonne société car, si sa mère est blanche, son père est cherokee. Lorsque les Carpenter s'installent dans la petite ville de Breathed, après des années d'errance, le paysage luxuriant de l'Ohio semble leur apporter la paix. Avec ses frères et soeurs, Betty grandit bercée par la magie immémoriale des histoires de son père. Mais les plus noirs secrets de la famille se dévoilent peu à peu. Pour affronter le monde des adultes, Betty puise son courage dans l'écriture : elle confie alors sa douleur à des pages qu'elle enfouit sous terre au fil des années. Pour qu'un jour, toutes ces histoires n'en forment plus qu'une, qu'elle pourra enfin révéler au grand jour.

  • Sardes depuis le Paléolithique supérieur, les Sevilla-Mendoza ignorent la normalité. Un père entiche? de voyages lointains, une mère perdue devant la vie, une tante plongée dans des amours sans lendemain, un frère sourd a? tout sauf a? son piano. Celle qui décrit l'étrange et attachante ambiance familiale, avec une impassible candeur, est une adolescente engluée dans une liaison inavouable... Une liaison qu'elle cache a? sa famille, ou? pourtant on parle d'amour et de sexe sans inhibitions. On y parle aussi de Dieu, dont on n'arrive pas a? décider s'il existe ou pas. Plutôt qu'a? Lui, autant s'en remettre a? la superstition pour affronter les dangers de l'existence. Celle-ci se déroule comme si on était dans la gueule d'un requin. Un requin qui vous enserre entre ses dents et vous empêche de vivre. On essaie d'en sortir quand il dort...

  • Indésirable Nouv.

    Quand Sam Zabriski s'installe à Saint-Airy, dans la maison dite «du Disparu», le destin de ce village rural au riche passé historique bascule.Ici, on se méfie un peu des étrangers. Ici, on décatit très bien entre-soi. Ici, on a des certitudes, dont celle que l'humanité se compose d'hommes et de femmes. Or impossible de deviner à quel genre appartient Sam, par ailleurs énigmatique quant à son passé. L'incertitude et l'inconnu dérangent, les passion s'exaltent, les tensions s'aiguisent. Après quelques escarmouches, la guerre est bientôt déclarée. Personne n'en sortira indemne.Roman noir, roman politique, étude de moeurs, Indésirable déroule cinq années de la vie d'un microcosme perturbé par l'arrivée d'un corps étranger. Et forge une langue pour exprimer le dissemblable.Erwan Larher écrit à la main, lit beaucoup et restaure un monument historique du quinzième siècle. Depuis 2010, il est l'auteur de sept romans, les trois derniers publiés chez Quidam Éditeur - en particulier le remarqué Le Liivre que je ne voulais pas écrire (2017), qui tente d'inventer une forme et une écriture pour dire le drame du Bataclan, et Marguerite n'aime pas ses fesses (2016) et Pourquoi les hommes fuient ? (2019).

    Erwan Larher écrit à la main, lit beaucoup et restaure un monument historique du quinzième siècle. Depuis 2010, il est l'auteur de sept romans, les trois derniers publiés chez Quidam Éditeur - en particulier le remarqué Le Liivre que je ne voulais pas écrire (2017), qui tente d'inventer une forme et une écriture pour dire le drame du Bataclan, et Marguerite n'aime pas ses fesses (2016) et Pourquoi les hommes fuient ? (2019).

  • Un roman poignant sur les secrets de famille et les résurgences du passé sur le présent Mary est âgée, sa santé se dégrade. Elle décide de passer ses derniers jours à Bruny, île de Tasmanie balayée par les vents où elle a vécu ses plus belles années auprès de son mari, le gardien du phare.
    Les retrouvailles avec la terre aimée prennent des allures de pèlerinage. Entre souvenirs et regrets, Mary retourne sur les lieux de son ancienne vie pour tenter de réparer ses erreurs.
    Entourée de Tom, le seul de ses enfants à comprendre sa démarche, un homme solitaire depuis son retour d'Antarctique et le divorce qui l'a détruit, elle veut trouver la paix avant de mourir.
    Mais le secret qui l'a hantée durant des décennies menace d'être révélé et de mettre en péril son fragile équilibre.
    Une femme au crépuscule de sa vie. Un homme incapable de savourer pleinement la sienne. La Mémoire des embruns est une émouvante histoire d'amour, de perte et de non-dits sur fond de nature sauvage et mystérieuse.

  • Pasteur respecté d'une petite ville de l'Arkansas, Richard Weatherford est un homme qui dissimule de lourds secrets. Ce samedi de Pâques, à cinq heures du matin, la sonnerie du téléphone le réveille. Le jeune Gary est très clair : son silence coûtera 30 000 $, sinon il révèlera leur liaison. Richard devra alors dire adieu à sa réputation et - surtout - à sa femme Penny et à leurs cinq enfants qui jamais ne supporteront un tel scandale. Prêt à tout pour empêcher son monde de s'effondrer, le pasteur n'a que quelques heures pour tisser une immense toile de mensonges et piéger son entourage.

  • La rumeur

    Lesley Kara

    Nourrissez la rumeur... Puis regardez-la vous engloutir.
    Un simple sujet de conversation... Pour s'intégrer et devenir l'une des leurs.
    Joanna ne pensait pas à mal en répétant la rumeur entendue devant les grilles de
    l'école : Sally McGowan, accusée dans les années 1960 d'avoir poignardé un petit
    garçon alors qu'elle n'avait que dix ans, serait revenue habiter dans la ville de Flinstead
    sous une autre identité.
    Mais ces quelques mots enflamment la tranquille station balnéaire et ravivent
    le traumatisme laissé par ce meurtre épouvantable. Pour enrayer cette machine
    infernale, Joanna ne voit qu'une solution : enquêter pour découvrir la vérité. Mais le
    danger est déjà si proche...
    " Lesley Kara nous tient en haleine jusqu'à la dernière page de ce roman glaçant où règnent paranoïa, suspicion et accusations. "Paula Hawkins, autrice de
    La Fille du train

  • Il est des bergeries dans lesquelles même le loup n'ose pas entrer.
    À mille mètres d'altitude au-dessus de Grasse s'étend le plateau de Caussols, lunaire et envoûtant. En son coeur : la bergerie de Jean-Michel Auban, accusé de cannibalisme et désormais sous les verrous. La première fois qu'il s'y rend, Samuel Steiner, qui est pourtant un commandant de police aguerri, est saisi de vertige. Car la bergerie a été le théâtre d'horreurs indicibles et de nombreux corps y seraient enterrés, dont celui de son père.Pour comprendre comment ce dernier a pu se retrouver parmi les victimes, Samuel va questionner l'ancienne compagne du tueur. Mais en plongeant dans l'histoire de ce couple lié par la terreur et le sang, il se verra contraint d'affronter un fauve surgi de son propre passé.Librement inspiré de l'affaire du " berger de Caussols ", l'un des plus effroyables faits divers français." On est pris au piège de Fabio Mitchelli : Magistral ! " Marina Carrère d'Encausse, " Le Magazine de la santé ", France 5.

  • Deux spécialistes du Douanier Rousseau sont conviés par un énigmatique collectionneur dans sa demeure de Bâle pour authentifier une oeuvre du peintre.
    Commence alors un véritable jeu de piste avec pour seul point de départ un récit anonyme en sept chapitres relatant les dernières années de la vie de l'artiste.
    Coupés du monde et partageant leur amour pour la peinture, Orie, jeune historienne de l'art japonaise, et Tom, assistant-conservateur au MoMA de New York, découvrent le mystère stupéfiant de la genèse d'un tableau célèbre - et les perturbantes zones d'ombre du monde de l'art.
    En connaisseuse passionnée de la peinture de Rousseau, l'auteur compose une enquête-puzzle autour de la figure émouvante d'un artiste totalement dévoué au rêve et à la vision qui l'habitent. Un roman qui ne s'adresse pas uniquement aux amateurs de peinture mais tout simplement aux amateurs de beauté, et de mystère.

    Historienne de l'art, conservatrice et romancière, Harada Maha est née en 1962 à Tôkyô.
    Son premier roman, Dans l'attente de bonnes nouvelles, s'est vu décerner le Japan Love Story Award, vendu à plus de 370 000 exemplaires, il est aussi adapté au cinéma. Elle reçoit en 2012 et le 25ème prix Yamamoto Shugorô pour La Toile du Paradis.

  • Qui le sait ?

    Lesley Kara

    PAR L'AUTRICE DU BEST-SELLER LA RUMEUR Plus de 300 000 exemplaires vendus Elle pensait pouvoir oublier ses secrets les plus noirs. Elle avait tort.Astrid, ancienne alcoolique, n'a pas touché un verre depuis 192 jours, 7 heures et 15 minutes.
    Pour fuir son passé douloureux, Astrid a quitté Londres. Elle vit chez sa mère dans une petite station balnéaire et essaie de se reconstruire. Pourtant, malgré les réunions des Alcooliques Anonymes et sa volonté de commencer une nouvelle vie, certains souvenirs continuent de la hanter.
    Car quelqu'un sait exactement ce que fuit Astrid. Et il n'arrêtera pas de la harceler jusqu'à ce qu'elle apprenne que certaines fautes ne peuvent pas être pardonnées. Pour celles-ci, il faut rendre des comptes...

  • Filles uniques

    Anne Loyer

    • Slalom
    • 4 Février 2021

    Une collégienne face à la grossophobie dans une ode à l'acceptation de soi touchante et drôle.
    Jemima a 13 ans, elle est brillante et pleine d'humour mais elle se sent insignifiante, sans cesse rabaissée par les remarques blessantes sur son poids. Comment s'accepter quand le regard des autres devient insupportable ? Comment s'intégrer quand on est forcé de participer au " Club des gros " à la pause déjeuner ? Alors qu'elle connaît la pire année de sa vie, Jemima va peu à peu se libérer du carcan dans lequel elle s'est enfermée pour enfin se révéler à elle-même... et aux autres.

  • Nostalgie

    Kanae Minato

    Composé de six histoires se déroulant sur la même île de la mer intérieure de Seto, Nostalgie égrène le thème du retour au pays natal. Les six narrateurs de Les Fleurs de mandariniers, La Mer étoilée, Le Pays des rêves, Le fil de nuages, La Croix de pierre et Une Belle Route maritime ont tous des souvenirs teintés d'amertume, de questionnements, voire de remords. Et si Kanae Minato croque le destin de gens simples confrontés à la résurgence du passé, c'est pour mieux éclairer les dysfonctionnements d'une société japonaise où l'ostracisme social, le harcèlement scolaire et l'attachement à des valeurs familiales archaïques font toujours des ravages.

    Kanae Minato, née en 1973 à Innoshima (préfecture d'Hiroshima), a débuté comme scénariste pour la télévision et la radio. Elle connaît un grand succès dès la parution de son premier roman, Les Assassins de la 5eB (éd. Seuil, 2015). Elle a publié 22 romans ainsi qu'un grand nombre de nouvelles. Ses oeuvres ont été adaptées quatre fois au cinéma et plus de dix fois à la télévision japonaise. Elle est probablement l'écrivaine qui a les tirages les plus importants au Japon sur la période récente.

  • Istanbul, XVIe siècle. Le jeune Jahan débarque dans cette ville inconnue avec pour seul compagnon un magnifique éléphant blanc qu'il est chargé d'offrir au sultan Soliman le Magnifique.
    En chemin, il rencontrera des courtisans trompeurs et des faux amis, des gitans, des dompteurs d'animaux ainsi que la belle et espiègle Mihrimah. Il attirera bientôt l'attention de l'architecte royal, Sinan : une rencontre fortuite qui va changer le cours de son existence.
    Au coeur de l'Empire ottoman, quand Istanbul était le centre grouillant de la civilisation, L'architecte du sultan est un conte magique où l'on découvre le destin extraordinaire d'un garçon aux origines modestes qui se verra élevé au plus haut rang de la cour.

  • Les politiques

    Aristote

    L'extraordinaire intérêt que notre époque porte aux Politiques d'Aristote n'est pas seulement un effet de la révérence due aux grands livres, mais une marque de perspicacité. Car derrière un texte qui se fixe comme horizon une réalité moribonde à l'époque même d'Aristote - la cité -, le lecteur d'aujourd'hui ne peut s'empêcher de déceler la fondation et donc le fondement de la manière dont nous pensons les rapports des hommes entre eux, et plus généralement le monde des « choses humaines ». La structure et l'histoire des sociétés mais aussi le bruit et la fureur des passions des hommes, leurs ruses et leurs vertus, et jusqu'à l'ombre des dieux sur terre, tout est dans ce texte inépuisable que nous commentons, parfois sans le savoir, depuis vingt-quatre siècles.

  • Sept jours de bonheur absolu. Puis, il disparaît... Un suspense amoureux à couper le souffle.
    Lorsque Sarah rencontre Eddie, son monde bascule. Ils sont faits l'un pour l'autre, elle en est certaine. Les jours qu'ils passent ensemble ressemblent à un rêve et Sarah a le sentiment que sa vie débute enfin. Quand Eddie, également fou amoureux, part à contrecoeur pour un voyage prévu de longue date, tous deux se quittent en sachant qu'ils se reverront très vite.
    Pourtant, quelques jours plus tard, Eddie n'a toujours pas donné de signe de vie. Le portable de Sarah reste désespérément muet. Refusant d'écouter ses amis qui lui conseillent de passer à autre chose, Sarah met tout en oeuvre pour comprendre la raison de ce silence.
    Elle ne sait pas encore que l'explication qui se dessine peu à peu la bouleversera au plus profond de son être. Une chose qu'elle ne peut maîtriser les sépare irrémédiablement, la seule qu'ils n'ont pas partagée : la vérité.
    Mêlant admirablement suspense, secrets et histoire d'amour, Les Jours de ton absence
    vous tiendra en haleine jusqu'à la dernière page. Véritable phénomène d'édition, il a été traduit dans le monde entier.

  • - 23%

    La fille qui court

    Simon Mason

    • Slalom
    • 3 Septembre 2020

    Un thriller intense, mené par un jeune flic et un ado surdoué plongés au coeur d'une enquête pour meurtre.Garvie Smith a 16 ans, il est séduisant et possède le QI d'un génie, ce qui ne l'empêche pas d'être le dernier au classement de son lycée. Ivre d'ennui, hermétique aux émotions et à toute forme d'autorité, il passe son temps à fumer et créer des algorithmes. Le jour où son ex-petite amie est trouvée morte, il n'a plus qu'une obsession : trouver le coupable.
    Sa route croise alors celle de l'officier Singh, un jeune policier fraîchement promu. La morale intransigeante de l'agent est mise à mal par les méthodes peu orthodoxes de l'adolescent. Mais s'ils veulent s'en sortir vivants, chacun va devoir faire preuve d'humilité pour résoudre cette affaire...

  • Mathilda Gillespie parlait trop, buvait trop et terrorisait son entourage. Elle était richissime, avare et fabulatrice. Sa fille se droguait, sa petite-fille la volait. Son testament, ignoré de tous, les déshéritait.
    On la retrouva noyée dans sa baignoire, enguirlandée d'asters et d'orties blanches, comme Ophélie, et affublée d'une muselière en fer rouillé, comme une sorcière médiévale.
    Ce suicide, ou plus vraisemblablement ce meurtre, était un sorte de chef-d'oeuvre, une énigme résultant d'une vie entière de mensonges, d'amours étranges, de haine et de violence. Seul le journal intime de Mathilda pourrait peut-être en livrer tous les secrets. Mais ce journal a disparu.

  • La remplaçante

    Michelle Frances

    • Archipel
    • 10 Septembre 2020

    Emma est la remplaçante idéale pour occuper le poste de Carrie pendant son congé maternité. La jeune femme se rend très vite indispensable auprès d'Adrian, le mari de Carrie... Un peu trop, d'ailleurs. Très vite, il apparaît qu'Emma a une idée derrière la tête... Le nouveau suspense psychologique de Michelle Frances, auteure de La Petite Amie.
    UN CONGÉ MATERNITÉ À HAUTS RISQUES... Productrice à succès, Carrie a un job on ne peut plus stressant. Et les responsabilités qui vont avec. Elle et son mari Adrian, scénariste en vogue, avaient décidé qu'ils ne voulaient pas d'en- fants. Or, à 42 ans, Carrie est enceinte. Elle est aux anges, mais cela semble contrarier Adrian, acca- paré par l'écriture d'une nouvelle série. Et, dans cet univers hautement compétitif qu'est la télévision, Carrie regarde avec inquiétude son congé maternité approcher. UNE REMPLAÇANTE PARFAITE. TROP ? Emma est recrutée pour remplacer Carrie pendant son absence. Vive, talentueuse et... ambitieuse, la jeune femme se rend bien vite indispensable. Surtout aux yeux d'Adrian. Carrie commence alors à douter. Pourquoi son mari passe-t-il de plus en plus de temps avec elle dans leur maison de campagne ? Emma a-t-elle une idée derrière la tête? Veut-elle prendre la place de Carrie ? Ou plus encore ? Michelle Frances travaille depuis quinze ans dans le développement de fictions télévisées. Productrice et scénarite, elle est l'auteure de La Petite Amie (L'Archipel, 2018), premier suspense vendu à plus de 250 000 exemplaires en Grande-Bretagne.

  • La belle-mère

    Sally Hepworth

    Quand le corps de Diana, femme respectée dans sa communauté, est retrouvé, la thèse du suicide est bien vite écartée. Lucy, sa belle-fille, ne ferait-elle pas une coupable idéale ? Un suspense que les fans de Michelle Frances, Paula Hawkins, Phoebe Morgan, B.A. Paris et S.J. Watson vont dévorer !
    Avocate appréciée pour son dévouement, Diana se bat pour améliorer le sort des réfugiés, mais elle se montre froide et distante, sinon blessante, envers les siens. Ce dont souffre Lucy, sa belle-fille, qui rêvait de trouver en elle une mère de substitution.
    Dix années ont passé, et Diana vient de mourir. Elle se serait suicidée. Mais, à l'autopsie, nulle trace d'un cancer... Qu'est-il donc arrivé à Diana, dont le testament a été modifié peu de temps avant sa mort ?
    Avec ce suspense psychologique, dans la lignée des succès de Liane Moriarty, Phoebe Morgan ou B.A. Paris, Sally Hepworth livre le portrait glaçant d'une famille en apparence harmonieuse. En apparence seulement...

  • Ce livre raconte l'histoire d'Eva et Adam. Une histoire qui s'achève dès les premières pages.
    Quand Eva et Adam reviennent d'une fête et se couchent, épuisés mais heureux, ils pensent avoir la vie devant eux. Pourtant, leur histoire d'amour s'achève brusquement.
    Que faire alors des confidences, de la tendresse, des non-dits et des liens tissés quand l'autre n'est plus ? Eva vit dans les souvenirs, hantée par les questions demeurées en suspens. Parmi elles, une ne cesse de revenir : pourquoi Adam allait-il si souvent à Berlin, cette ville où, fille d'une réfugiée d'Allemagne de l'Est, elle avait toujours refuser de se rendre ?
    Eva, qui pensait connaître son mari et leur mythologie commune, décide de gagner la capitale allemande. En se penchant sur les zones d'ombre de son couple, elle va découvrir les fêlures de sa propre histoire familiale.
    Un premier roman lumineux et sensible, d'une grande profondeur.

  • Un premier roman qui conte l'histoire d'un deuil impossible. Le tête-à-tête d'un homme avec une forêt et les secrets de sa famille. Marié à une jolie rousse, père d'une petite fille, Albert vit paisiblement au bout du RER parisien. Un jour qu'il traîne au lit avec sa femme, il laisse le téléphone sonner. Le répondeur se déclenche : sa mère est morte. Démuni, Albert décide de faire le point et s'enferme seul avec l'urne maternelle dans la propriété familiale de Mayenne, une grande maison cerclée de plusieurs hectares de bois. Une idée l'obsède : trouver une chanson pour la cérémonie funèbre - une chanson qui dira à tous, et mieux que n'importe quel discours, qui était cette femme sensible et indépendante. Mais une nuit, il est réveillé par des bruits étranges. Dans l'aile ancienne du bâtiment, les murs chantent... Les échos font revenir le passé. Et puis, il y a cette légende familiale qui dit qu'un ermite erre dans la forêt. Commence alors la lente remontée des souvenirs, et avec elle, celle des secrets d'une mère que seul un fils pouvait entendre.

  • Partez à la rencontre de la famille Turner : treize frères et soeurs qui se chamaillent et qui s'aiment passionnément. Unanimement salué par la critique, La Maison des Turner inaugure le renouveau du grand roman américain.
    Rentrée littéraire 2017 Cela fait plus de cinquante ans que la famille Turner habite Yarrow Street, rue paisible d'un quartier pauvre de Detroit. La maison a vu la naissance des treize enfants et d'une foule de petits-enfants, mais aussi la déchéance de la ville et la mort du père.
    Quand Viola, la matriarche, tombe malade, les enfants Turner reviennent pour décider du sort de la maison qui n'a désormais plus aucune valeur, la crise des subprimes étant passée par là.
    Garder la maison pour ne pas oublier le passé ou la vendre et aller de l'avant ? Face à ce choix, tous les Turner, de Cha-Cha, le grand frère et désormais chef de famille, à Lelah, la petite dernière, se réunissent. Et s'il fallait chercher dans les secrets et la mythologie familiale pour trouver la clef de l'avenir des Turner et de leur maison ?
    " Á lire absolument ! Un roman aussi drôle qu'émouvant. " Booklist
    " Un premier roman d'une la maturité exceptionnelle. Un roman fort et mémorable. Flournoy nous plonge au coeur de la famille Turner qu'on a l'impression de connaître encore mieux que notre propre famille. " The New York Times Review of Books
    " Un premier roman élégant et maîtrisé. " The Washington Post
    " Le premier roman épatant d'Angela Flournoy renouvelle le genre du " grand roman américain ", il traite de tous les thèmes chers au pays : la famille, les maisons, l'argent, les fantômes et le deuil ". NPR

  • « Enfant, je ne soupçonnais pas l'existence du monde secret des mathématiques. » Dans cet ouvrage fascinant, Edward Frenkel se propose de nous faire partager sa passion pour cette discipline en explorant ses mystères. Chercheur génial et iconoclaste, il parvient à donner vie à des abstractions, à nous faire comprendre la dualité quantique avec une recette de bortsch, ou la relation de Langlands à l'aide d'un gobelet...
    Aujourd'hui mathématicien de premier plan, Edward Frenkel nous conte en parallèle son singulier itinéraire, en particulier comment, en butte aux discriminations antisémites, il quitta l'URSS pour Harvard à l'âge de 21 ans. Une lecture réjouissante, qui achèvera de convaincre les amoureux des maths tout en transformant définitivement la perception des plus récalcitrants !

  • Avec ce recueil de nouvelles (chacune un vrai roman en soi) et qui pourrait s'intituler Terreurs tranquilles, Joyce Carol Oates prouve encore, s'il en était besoin, son incontestable maîtrise du genre. En proie dès le début à un malaise grandissant, impossible à analyser, l'innocent lecteur devient la victime consentante d'une panique subtile qui finit par le laisser, au bout de ces récits, pantelant d'angoisse, incapable de distinguer un bonheur entrevu d'un malheur définitivement en marche. Froide et sans pitié, souvent sournoise, la violence approche, inexorable. Tout ce qui peut traverser la vie en manière de sentiments est là, semble-t-il, pour la nourrir : le désespoir - et le secret délice - d'aimer plus que l'on ne l'est en retour, (« Coeur sutra ») les passions génératrices de frustrations mortelles (« Vigilante »), (« Vice de procédure »), les obsessions érotiques fatales (« Magda Maria »), les liens familiaux cruellement distendus (« Vigilante» ) ou pervertis (« L'aveugle »). Dans tous les cas - (et plus particulièrement dans « Cher époux ») -, les couteaux, longs, minces et tranchants sont tirés. Prêts à servir.

  • Olinka Nouv.

    Après quinze ans, Aurelio Blanco sort de la prison où il a été incarcéré pour son implication dans l'escroquerie d'Olinka, un complexe de luxe construit suite à l'appropriation de terrains publics. À nouveau libre, il compte bien récupérer ce qu'on lui a volé : son foyer, sa fille, sa vie. Après tout, par loyauté aux Flores, sa belle-famille, il avait endossé la faute contre la promesse de sortir tôt de prison... avant qu'on l'abandonne à son sort.
    Olinka décrit les affaires et secrets d'un clan de Guadalajara, capitale et paradis du blanchiment d'argent. C'est là que les Flores ont construit leur ville. Mais la réalité mexicaine transforme les utopies en farces sanglantes, et la multiplication des projets immobiliers est un signe clair de la corruption rampante.
    Avec ce roman noir, Antonio Ortuño confirme qu'il est l'un des observateurs les plus lucides des impasses et de la violence, sous toutes ses formes, de son pays.

empty