• Découvre le nouveau voyage de Jeanne, François, Louis et Bushmills à travers le temps !Alors qu'ils descendent dans le gouffre de Proumeyssac, les trois cousins sont projetés à Ambianorum, ville de garnison romaine. Dès leur arrivée, les ennuis s'abattent sur eux. Glacés jusqu'aux os, piégés sur une île, enfermés dans des thermes surchauffés, poursuivis par des Alamans vengeurs, parviendront-ils à déjouer le complot qui menace saint Martin ?Une aventure trépidante, à la suite du soldat qui coupa en deux son manteau !

  • Toute l'histoire des petits bergers de La Salette, en 164 vignettes illustrées pour les enfants.En cette année 1846, La Salette est un petit village perdu dans les Alpes. Deux petits bergers gardent les vaches : Maximin, onze ans, et Mélanie, quinze. Mais voilà que Dieu s'invite dans leur petite vie toute simple, le jour où ils aperçoivent au milieu d'un champ une "Belle Dame" qui leur parle de Jésus et leur confie un message de conversion pour le monde. Retrouvez toute l'histoire et le message de l'apparition de La Salette qui a attiré plusieurs millions de pèlerins.Collection historique fondée en 1947, « Belles histoires belles vies » présente aux enfants les plus beaux exemples de sainteté du christianisme !À partir de 7 ans.

  • Isabelle et Dauphine, deux jeunes étudiantes d'école de commerce, partagent un désir ardent de faire aimer le Christ. Peu à peu, au fil des événements de leur vie, de rencontres, de prières, émerge un projet concret : « la Mission Isidore » (du nom de saint Isidore le Laboureur, saint patron du monde rural).Pendant une année, Isabelle et Dauphine mettent entre parenthèses leur cursus universitaire pour être au service de deux paroisses de l'Allier et du Puy-de-Dôme. Cet ouvrage enthousiasmant et plein de fraîcheur est le récit de leur expérience novatrice, avec ses élans, ses joies, ses difficultés. Il retrace également la naissance d'un autre mouvement de jeunes missionnaires, les WEMPS (Week-ends mission prière service). Mais il est surtout une mine d'inspirations et de renseignements pour tout jeune qui aurait, lui aussi, l'intuition d'une évangélisation novatrice.

  • Qu'est-ce qu'un sanctuaire ? Le narrateur de ce journal intime cherche à répondre à cette question au fil des jours. Séparé de sa compagne, il séjourne avec son jeune fils à Skyros, l'île la plus méridionale de l'archipel des Sporades, au nord de la mer Égée. Trois légendes s'entrecroisent à Skyros. C'est là que Thésée, en exil, fut assassiné et que les Athéniens vinrent récupérer ses ossements pour pouvoir instituer le culte de ce héros fondateur à Athènes. C'est à Skyros qu'Achille se cache, déguisé en jeune fille, afin d'échapper à la guerre de Troie, jusqu'à ce qu'Ulysse le démasque pour l'emmener combattre à ses côtés. Et c'est là qu'un mythe moderne a vu le jour il y a un siècle : le 23 avril 1915, le poète Rupert Brooke, icône de l'Englishness et kouros de l'éternelle beauté poétique, y a succombé à une infection alors qu'il partait se battre contre les Ottomans à Gallipoli. Pendant son séjour à Skyros, avant de regagner Athènes, le narrateur rencontre quelques insulaires et s'interroge sur l'influence de l'hellénisme, source archaïque et intarissable de l'imaginaire occidental, et sur le contexte où cette civilisation est devenue un modèle d'inspiration intemporel. Articulé autour d'une « part manquante », ce livre est aussi un hommage à la Grèce, antique et contemporaine.

  • Des vies « sans défaite ni combat », dans tout ce que lordinaire peut offrir de merveilleux pour celui qui sait observer, ressentir et dire le moindre souffle, la plus infime palpitation. Nicolas Kurtovitch compose ici lun de ses recueils les plus personnels où souvenirs, contes et réflexions poétiques sentremêlent. Tisserand, il noue un à un les fils des mémoires et des instants vécus ou imaginaires pour nous dire limportance dêtre au monde en pleine conscience, de transmettre, de célébrer le pouvoir de la littérature et de lhumanité

  • Renouant avec son amour pour le Mexique, Pino Cacucci arpente la Basse-Californie, du Sud au Nord, de La Paz à la frontière de Tijuana. Son récit est un plaidoyer pour le respect de la nature et des baleines, qui ont pris l'habitude d'affluer dans cette région, véritable sanctuaire où elles trouvent refuge.
    Pino Cacucci nous invite à un voyage rythmé par des descriptions et des anecdotes inoubliables. Sur les traces de Steinbeck, qui y séjourna dans les années 1940, il redécouvre les légendes des amazones et des perles géantes, rassemble des histoires de pirates et de trésors ensevelis, de Jésuites et de missions abandonnées, d'Indiens et de voyageurs perdus.

  • Fait unique dans l'histoire des sculptures en basalte de Syrie du Sud, cette publication présente un ensemble cohérent de statues syro-romaines trouvées dans cette région. Situé au coeur du plateau basaltique aride du Ledja (ancienne Trachonitide), le sanctuaire a conservé un nombre important de statues appartenant probablement à sa seconde période de construction. Les fragments récoltés durant les fouilles de la mission syro-européenne, depuis 1998, ont permis la reconstitution d'un groupe de sculptures, anciennement érigées sur un podium cubique sur le parvis du temple. Des indications iconographiques, stylistiques et historiques permettent de dater l'ensemble des deux dernières décennies du Ier siècle apr. J.-C., sans doute dans le cadre du règne dans la région des dynastes orientaux, clients de Rome. Les trouvailles de Sahr permettent d'identifier plusieurs groupes de statues dans les régions historiques de la Syrie du Sud : plus de 30 lieux de trouvailles se répartissent entre la Gaulanitide à l'ouest, la Batanée, la plaine de l'Auranitide et le Djebel al-Arab à l'est. Le rayonnement culturel de cette région, située à la croisée d'intérêts hérodiens, nabatéens et syroaraméens, la largement dépassé ses frontières. Le commerce à longue distance, avec ses routes transcontinentales, semble avoir porté les modèles syriens jusqu'en Arabie du Sud, où l'onretrouve des exemples de ses motifs iconographiques. For the first time in the art history of the southern Syrian basalt sculpture which is difficult to be evaluated, the present publication deals with a coherent find complex of this provincial genre of Syro-Roman statuary. Due to its remote location within the arid basalt plateau al-Ledja (ancient Trachonitis), the sanctuary preserved a major lot of sculpture attributable with rather high probability to the embellishment of temple in its second phase of occupation. The fragments collected during the Syro-Franco-German excavations from 1998 onwards, yielded a reconstruction of a sculptural group, once erected on a cubical podium in the temple's forecourt. Iconographic, stylistic, and historical evidence led to a date of fabrication within the last two decades of the 1st century AD and gain a most probable context with the oriental client dynasts of Rome ruling in that period over the region. The finds from Sahr made it possible to identify further coherent or similar statuary groups in the historical regions of southern Syria. More than 30 findspots distribute from the Gaulanitis in the West, the Batanaea, the Auranitis plain with the Djebel al-Arab in the East. The cultural historical radiance spread far beyond this vernacular area of crossing interests of herodian, nabataean and syro-aramaean interests. Single iconographic motives in southern Arabia obviously adopted the prototypes in southern Syria and they seem to have been transferred by long distance commerce via the the transcontinental trading routes. Erstmalig in der Forschungsgeschichte der kunsthistorisch schwer faßbaren südsyrischen Basaltplastik wird mit vorliegender Publikation ein in sich geschlossener Fundkomplex vorgelegt. Aufgrund seiner abgeschiedenen Lage inmitten des Basaltplateaus al-Ledja (antik: Trachonitis) hat sich in dem Heiligtum von Sahr ein umfangreicheres Skulpturenensemple erhalten, das mit an Sicherheit grenzender Wahrscheinlichkeit der Ausstattung des dortigen Tempels in seiner zweiten Nutzungsphase diente. Die während der syrisch-franzsisch-deutschen Gemeinschaftsgrabung in den Jahren ab 1998 geborgenen Skulturenfragmente ermglichen die Rekonstuktion einer Figurengruppe, die im Vorhof des Tempels auf einem kubischen Podium aufgestellt war. Ikonographische, stilistische und historische Indizien legen eine Datierung in die beiden letzten Jahrzehnte des 1. Jahrhunderts n. Chr. nahe und stellen eine Verbindung mit den orientalischen Klienteldynasten Roms, den Herodiern und Nabatäern, her, die in dieser Zeit über die Region herrschten. Die Funde aus Sahr ermglichten die Identifikation identischer oder ähnlicher Skulpturengruppen in den historischen Landschaften Südsyriens. Die mehr als 30 Fundorte verteilen sich auf die Gaulanitis im Westen, die Batanaea und Trachonitis sowie auf die Aurantinis mit dem Djebel al-Arab im Osten. Die kulturgeschichtliche Ausstrahlung reichte weit über dieses Gebiet sich kreuzender herodischer, nabatäischer und syrischaramäischer Interessen hinaus: Einzelne Bildmotive in Südarabien rezipieren offenbar diese Vorbilder im Süden Syriens. Sie scheinen über den Fernhandel auf den transkontinentalen Karawanenwegen vermittelt worden zu sein.

  • Un regard complet sur une pratique à la mode
    De plus en plus de gens se lancent sur les routes du Québec et du monde pour effectuer des pèlerinages. Souvent équipés de leur seul sac à dos, ils passent de villes en village, poursuivant leur route sans relâche, vers un lieu que parfois eux seuls connaissent. Mais, au fait, qu'est-ce qui fait d'un pèlerinage plus qu'une longue marche ? Et que cherchent tous ces pèlerins ?
    Avec clarté et poésie, Brigitte Harouni et Éric Laliberté offrent aux lecteurs et lectrices les clés pour comprendre ce que signifie faire un pèlerinage de nos jours. Soucieux de parler autant au coeur qu'à la raison, les auteurs présentent des réflexions savantes et inspirantes qui aideront les pèlerins à comprendre ce qu'ils vivent et ce qu'ils recherchent. Il ne leur restera plus qu'à enfiler leurs bottes et à se mettre en route. Après tout, la vie n'est-elle pas un long pèlerinage ?
    Les pas du pèlerin sont comme le doigt du lecteur : ils suivent un parcours qui relie des éléments créant un chemin porteur de sens. [...] Tout comme la lecture d'un roman éveille l'esprit, engendre des images, ranime des souvenirs, déclenche des idées nouvelles et fait réfléchir ; la lecture du chemin éveille le pèlerin et le déplace autant physiquement que spirituellement.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Le pays bigouden se distingue par la densité et l'originalité de ses fêtes religieuses.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Symboles des cultes de l'antiquité, placés en des lieux privilégiés, ces sanctuaires de la montagne limousine ont su garder à travers le temps leurs caractères mystérieux. Ces temples sont consacrés aux divinités Gréco-Romaines qui, en Gaule s'associent largement aux croyances indigènes. Le sanctuaire des Cars livre un aspect particulier du rituel funéraire. Autant qu'une invitation au tourisme, cet itinéraire est un voyage dans le temps à la découverte d'une civilisation qui a modelé en profondeur le paysage du limousin.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.


  • Frankenstein revisité dans une alliance dialogique entre polar et paranormal !

    Berrighton (Maine, Etats-Unis).
    Des événements dramatiques se succèdent : disparition d'Emma Riskson, meurtres abominables, incendies inexpliqués. l'enquête va délibérément prendre une tournure ésotérique et cauchemardesque, alors que des membres de la famille de la jeune femme sont assassinés. Désormais, tout l'accuse. Mais de nombreux indices à caractère ritualistique, l'enchaînement de phénomènes paranormaux et l'évasion d'un serial psychopathe font invariablement replonger le shérif Neman dans les affres d'un terrible passé...
    Gagnant Prix Spécial du jury, Prix VSD du Polar 2011

  • Marcel Le Glay, ancien membre de l'École Française de Rome, professeur d'Archéologie romaine à l'Université de Paris-Sorbonne (Paris IV). Ce livre, intitulé « Villes, temples et sanctuaires de l'Orient romain » comporte trois parties. La première est consacrée à la Macédoine et à la Grèce. La deuxième, la plus développée, couvre le territoire de l'Asie mineure. La troisième intéresse la Syrie romaine. Tout l'Orient n'est donc pas étudié dans ce livre. Il eût fallu traiter de l'Arabie, de l'Égypte et de la Cyrénaïque. Pour des raisons exposées dans l'avant-propos, il a fallu opérer des choix. Chronologiquement l'étude couvre la période du Haut Empire romain d'Auguste à la mort d'Alexandre Sévère.

empty