• Comment comprendre ce qui se joue autour du berceau ? Comment évaluer les souffrances et les traiter pour que tous les partenaires (le bébé, ses parents et les intervenants) puissent déployer leurs compétences ?

    Ce livre est le fruit d'une longue pratique de soin auprès des bébés exposés physiquement et psychiquement à des défaillances parentales graves (carences intrafamiliales, parents psychotiques, etc.). À travers des histoires cliniques détaillées, les auteures nous font entrer dans cet univers relationnel perturbé, en prenant en compte non seulement la souffrance du bébé et de ses parents mais aussi celle des professionnels qui les accompagnent et qui sortent souvent meurtris de ces suivis.

    Synthétisant des thématiques théoriques et cliniques, il en propose une approche globale et intégrative et offre des repères ainsi que des outils d'observation et d'évaluation aisément utilisables pour intervenir dans ces situations de souffrance familiale qui fragilisent les professionnels par leur fort impact émotionnel.

    Distingué lors de sa première édition par le Prix scientifique de la Fondation pour l'enfance, il est considéré comme une référence tant clinique que pédagogique pour les acteurs de la petite enfance et de la protection de l'enfance, ainsi que pour les étudiants dans ces domaines.

  • Pour aider un enfant autiste à se développer au milieu des autres, il est essentiel que parents et professionnels mettent en commun leurs réflexions, observations et objectifs. Ils doivent apprendre à se comprendre, à déjouer les quiproquos dus au jargon technique et à échanger sur les situations vécues avec leur enfant.

    Avec cet ouvrage, fruit d'une vie consacrée à l'autisme, Marie Dominique Amy s'adresse aux familles et à tous ceux qui essaient de ne pas se perdre dans le labyrinthe de l'autisme ou dans le mirage de certitudes infondées. Elle propose un véritable manuel de survie en milieu professionnel à destination des parents des enfants autistes.

  • L'auteur dénonce la rigidité, l'autoritarisme et la standardisation des approches dictées par le 3e Plan et leurs conséquences néfastes pour les personnes autistes et leurs familles. Elle développe des propositions d'observation, d'évaluation et de suivis pluridisciplinaires et transdisciplinaires - incluant la psychanalyse.


    Dans un souci de réflexion et d'engagement, Marie-Dominique Amy revient sur la plupart des mauvais procès intentés en sorcellerie contre la psychopathologie d'inspiration psychanalytique. Elle dénonce les aspects idéologiques qui empêchent un vrai débat, tout en défendant les recherches cognitives et des neurosciences et les pratiques intégratives entreprises avec les enfants TED/TSA dans une logique d'ouverture.

     

  • L'équipe pluridisciplinaire d'un CAMSP - établissement médico-social qui reçoit de jeunes enfants malades, souffrant de divers troubles ou porteurs de handicap, et leurs familles - témoigne de son travail spécifique à travers les histoires d'Anaïs, Mathis, Robin et des autres enfants accueillis.

    Cet ouvrage transmet une expérience de la rééducation, de la réadaptation, de
    l'accompagnement familial et social, des soins psychothérapeutiques dans un CAMSP à partir d'un travail à plusieurs. Celui-ci est toujours orienté par la singularité de l'enfant, son histoire, les demandes et l'extrême souffrance des parents, les aléas de la maladie ou du handicap, les espoirs et les
    désespoirs qui se succèdent.

     

  • La philosophie, la psychiatrie, la médecine, la psychologie des ruptures, la sociologie sont ici mobilisées pour une approche humaniste de la souffrance, générée par les situations de grande vulnérabilité (handicap, avancée en âge). Des chercheurs, des enseignants et des auteurs investis sur le terrain réfléchissent à « ce qui reste à faire quand il n'y a plus rien à faire » auprès des personnes vieillissantes, de ceux qui prennent soin d'elles, professionnels et aidants rencontrant au quotidien les affres du corps et de l'âme d'autrui.

    Si la douleur est souvent traitée à l'aide de soins techniques, la souffrance l'est beaucoup plus rarement car elle exige des moyens humains. La technicité omniprésente à l'hôpital, la logique des marchés financiers envahissant le champ de l'accompagnement des plus âgés, nous ont fait passer d'une politique des soins à une police des soins qui met en souffrance les professionnels, devenus agents techniques auprès des personnes âgées. Comment retrouver du sens dans l'accompagnement (care) des personnes en souffrance qui ne peuvent prétendre à une guérison (cure) ?

  • Ces textes rassemblés pour la première fois montrent l'oeuvre pionnière et trop peu connue de Myriam David (1917-2004), « grande dame » de la pédopsychiatrie française. Son apport constitue le socle de nombreuses pratiques professionnelles dans le champ de l'enfance, du travail social et de la recherche clinique.

    Ce recueil de textes frappe par le caractère novateur des contributions de Myriam David lorsqu'elles furent publiées et plus encore par leur étonnante actualité aujourd'hui, ce que soulignent, dans chaque domaine exploré, des spécialistes, amis et élèves. à l'heure où beaucoup de pratiques dans le champ du social, de l'enfance et de la petite enfance sont ébranlées, ce regard porté du côté de leurs fondations est salutaire.

  • Penser la schizophrénie se heurte à l'impensable, face à ce qui apparait d'abord comme des provocations mais aussi un déraillement d'un être en croissance, cet être proche devenant présent et absent, attachant et déroutant. Les paradoxes s'accumulent et le désarroi gagne la famille qui voit ses ressources affectives s'épuiser. Grâce à ses équipes soignantes spécialisées, la psychiatrie publique, dite de secteur , assure des soins hospitaliers et ambulatoires aux patients dans leur environnement proche. L'implication des familles dans les soins s'avère positive et préventive, en particulier grâce à l'appui des techniques groupales dites systémiques, quand le collectif soignant est formé à ces pratiques. Dans cet ouvrage ancré dans la clinique, l'auteur présente ce type de soins, les progrès ainsi obtenus et l'originalité de la démarche.
    Jean-Claude Benoit est psychiatre, ancien chef de service en psychiatrie publique, ancien directeur d'enseignement clinique, président d'honneur de l'Institut d'étude des systèmes familiaux, à Versailles.

  • "Tous les thérapeutes familiaux sont confrontés aux mêmes types de situation : « Les garçons se chamaillent à longueur de journée » ; « Ma femme et ma fille se liguent contre moi » ; « Mon père est trop sévère »... Dans ces actions thérapeutiques collectives, il s'agit de modifier le système relationnel global et le travail est beaucoup plus efficace quand le thérapeute réussit à ce que les enfants se sentent libres de parler et d'agir pendant les séances. Premier ouvrage entièrement consacré à la place des enfants dans les thérapies familiales, il nous fait entrer au coeur même de séances vivantes et animées grâce à de nombreux récits de séances thérapeutiques. La participation des enfants au processus thérapeutique est vécue en direct.
    Psychologue clinicienne d'origine américaine, Carole Gammer est présidente de l'Association de thérapie familiale par phases (Paris)."

  • Comment accompagner les jeunes enfants en situation de handicap et de leurs parents, de la naissance à la scolarisation ?

    A partir de l'évolution historique et anthropologique du handicap, cet ouvrage aborde les questions concrètes - sociales, médicales, psychologiques, éthiques, politiques - posées par la naissance d'enfants en situation de handicap. De l'annonce à l'accompagnement au cours de la grossesse et en période périnatale jusqu'à la scolarisation que l'on souhaite inclusive, des professionnels et des parents témoignent de leurs actions, de leurs préoccupations, de leur manière d'établir des partenariats pour aider enfants et familles à trouver leur place dans la société.

    Cet ouvrage est le fruit d'une réflexion conjointe entre l'Association nationale des équipes contribuant à l'action médico-sociale précoce (ANECAMSP) et le syndicat national des médecins de PMI (SNMPMI).

  • Ce livre rend compte du travail pionnier, réalisé depuis vingt-cinq ans à l'Aubier, centre spécialisé en périnatalité, où sont valorisés les soins précoces essentiels à la prévention des troubles relationnels parents-bébé. 

    À partir de nombreux récits cliniques de familles et de bébés ayant été accueillis, les auteurs abordent tous les dysfonctionnements de la parentalité et des relations parents/bébés, des plus bénins aux plus complexes, qui surviennent durant la grossesse et jusqu'à la fin de la petite enfance. Ils montrent comment sont mis en place, en liaison avec le travail de l'assistante sociale, des soins pluridisciplinaires adaptés à chaque famille : consultations, thérapies,  psychomotricité, orthophonie, soutien éducatif, groupes d'enfants et groupes parents/bébés, soins au domicile...

    A l'écoute de toutes les familles vulnérables, l'équipe pluridisciplinaire s'ajuste à la singularité de chaque situation et construit un réseau actif de partenariat avec les professionnels extérieurs concernés par la parentalité et les jeunes enfants, de la grossesse à l'école maternelle : professionnels de la périnatalité et de la petite enfance du secteur public (maternités, PMI, ASE, services judiciaires, services hospitaliers...) et du secteur privé (sages-femmes, médecins généralistes, pédiatres et autres spécialistes...).

empty