• Dès 1925, Zweig pressent l'un des grands bouleversements sociaux de notre siècle : l'uniformisation du monde. Si le concept de mondialisation reste alors toujours à inventer, il examine avec perplexité des sociétés qui gomment progressivement toutes leur aspérités. Avant même l'invention des smartphones, il nous décrit l'avènement de l'instantanéité. Ce culte de l'éphémère joue finalement un rôle central dans l'uniformisation ici dénoncée.

    Dans ce texte saisissant d'actualité, Zweig pose un regard sensible sur une époque foncièrement hostile envers les originaux. Un essai à lire comme le témoignage lucide d'un homme définitivement en rupture avec l'esprit de son temps. Dernier recours pour les individualités récalcitrantes : fuir en elles-mêmes, pour oublier l'oppression du collectif.

    Stefan Zweig (1881-1942), de nationalité autrichienne, est l'un des auteurs de langue allemande majeurs du XXe siècle. Romancier, essayiste et dramaturge, il est l'auteur de plusieurs classiques, comme Amok ou La Confusion des sentiments. S'il rencontre le succès de son vivant, son existence bascule à l'arrivée d'Hitler au pouvoir. Exilé au Brésil et désespéré par la guerre, il se suicide en 1942.

  • En lune de miel, Ingram et Rae naviguent sur l'océan Pacifique, mais un calme plat immobilise leur voilier. Un canot s'approche, mené à la rame par un jeune homme à bout de force. Il raconte que son équipage est mort d'une intoxication alimentaire et que son yacht est en train de couler. Méfiant, Ingram décide d'aller inspecter le bateau en détresse. Là, une très mauvaise surprise l'attend, surtout quand il s'aperçoit que son propre voilier a levé l'ancre. Sans radio et sans mazout, il ne peut compter que sur un miracle. Ou plutôt sur la ténacité de Rae. Mais celle-ci n'en mène pas large non plus.

  • La musique classique racontée et illustrée par Christian Morin, le présentateur vedette de radio classique.
    En plus d'être le présentateur star de Tous classiques, sur Radio classique, Christian Morin est un illustrateur de talent. Il tient depuis quelques années une chronique dans Notre temps, dans laquelle il raconte ses histoires préférées de la musique. Ce recueil réunit ses meilleures chroniques et en proposent des inédites - anecdotes sur la vie des compositeurs et musiciens, coulisses de concerts, secrets de composition -, illustrées avec finesse et humour.

  • Sais-tu qui a inventé le papier, l'électricité ou Internet ?Sais-tu qui a inventé le stylo-bille, l'escalator, le four à micro-ondes, le ruban adhésif ou les surgelés ?Connais-tu le drone bombardier d'eau, les pantoufles lampe-torche ou le pneu lumineux ?Halfbob, super illustrateur, te fait découvrir le top du top de 66 super inventions plus ou moins connues, plus ou moins récentes, parfois drôles et bizarroïdes...Un livre à l'humour décapant et aux informations rigoureusement véridiques, pour les amoureux des bonnes idées... qui aiment aussi s'amuser ! 100% vrai, 100% drôle !

  • Après L'Arbre à pain et Frangipanier, Tiare vient clôturer la fresque animée de la famille Tehana et de sa vie de quartier aux abords de Papeete. Tiare, c'est aussi le prénom de la petite-fille de Materena et Pito qui s'invite de manière inattendue sous leur toit. Un événement impromptu, qui amène dans son sillage de manière tout aussi imprévisible, la rédemption de Pito. De mari macho et père absent, il se révèle un papy aux petits soins et revisite sa place auprès des siens. C'est à travers le regard de cet homme « tout neuf » que ce troisième tome achève de décrire une nouvelle tranche de vie de cette famille tahitienne et, avec elle, dessine une certaine Polynésie, croquée avec affection, verve et légèreté. Succès international, la trilogie est maintenant publiée dans près d'une vingtaine de pays. Dans le Pacifique, ce classique de la littérature populaire est étudié dans les classes et les amphithéâtres.

    C'est en anglais et depuis l'Australie, où elle est installée depuis plusieurs décennies, que Célestine Hitiura Vaite a composé les trois tomes de la plus célèbre des sagas polynésiennes. Polynésienne au grand coeur et à la plume délicate empreinte d'humanité et d'humour, Célestine Hitiura Vaite n'a pas son pareil pour dévoiler les ressorts et les émotions des relations humaines, rendant le quotidien de ses protagonistes passionnant, émouvant et drôle.

  • Deuxième tome d'une trilogie qui dépeint la vie des petites gens à Tahiti, Frangipanier nous fait retrouver son attachante communauté et les liens qui la font vivre : Materena, Pito et leurs enfants qui ont grandi ainsi que tous les membres de leur quartier, cousins, cousines et taties. Toujours dans la fraîcheur et la gaieté qui traversent L'Arbre à pain, Leilani, la fille de Materena, y manifeste ses élans d'émancipation, pour elle comme pour sa mère, face aux pesanteurs de la société tahitienne. Abordée avec la drôlerie, la sensibilité et le style rythmé par les accents d'un parler vrai, cette réalité se laisse déguster dans un cocktail qui a fait le succès du roman précédent et n'a rien perdu de sa saveur. Notamment édité en Hollande, en Angleterre, aux États-Unis, au Canada, en Italie, en Espagne, en Norvège, en Finlande et au Brésil, Frangipanier a été finaliste au Grand prix littéraire de New South Wales-Australie en 2005 et du Prix Orange en 2006.

    C'est en anglais et depuis l'Australie, où elle est installée depuis plusieurs décennies, que Célestine Hitiura Vaite a composé les trois tomes de la plus célèbre des sagas polynésiennes. Polynésienne au grand coeur et à la plume délicate empreinte d'humanité et d'humour, Célestine Hitiura Vaite n'a pas son pareil pour dévoiler les ressorts et les émotions des relations humaines, rendant le quotidien de ses protagonistes passionnant, émouvant et drôle.

  • Cette édition du code Vagnon est l'outil indispensable pour réussir votre examen selon l'épreuve officielle et obtenir votre permis plaisance option côtière. Au programme :
    - Une formation théorique structurée autour des principaux thèmes.
    - Une formation pratique pour apprendre les bases de la navigation maritime.
    - Des contenus pédagogiques illustrés de schémas et photos pour mieux comprendre les cas pratiques.
    - En fin de chapitre, des pages didactiques pour retenir l'essentiel et tester vos connaissances avec des questions d'examen.

  • L'objectif de ce mémo pratique est de rassembler les connaissances élémentaires qui vous garantiront une sortie en mer réussie.les règles et les bons gestes qui éviteront de mettre en danger votre propre vie et celle de votre équipage. Les manoeuvres de port - l'amarrage, le départ et l'accostage. Le balisage, les feux d'entrée de port, et les signaux de marée et de météo. Le système de marques et feux qui permet d'identifier des navires ou de signaler des situations particulières en mer. Et toutes les clés pour faire face à un accident maritime et transmettre des messages de sécurité, d'urgence ou de détresse en cas de nécessité.

  • Du Texas à la Californie, en passant par New York, sur la route de Janis Joplin, première star féminine de l'histoire du rock. Au fil de ce voyage, des lieux traversés, de la diversité des rencontres avec ceux qui ont travaillé, vécu avec Janis Joplin, ceux qui l'ont aimée ou détestée, se dessine le portrait d'une chanteuse complexe qui transgresse les lois du genre, qu'il soit sexuel ou musical. Le récit de cette trajectoire exceptionnelle est un «roman vrai», à travers lequel Jeanne-Martine Vacher nous fait découvrir l'histoire américaine des 50's et 60's, sa brutalité, son conservatisme, mais aussi ses aspirations révolutionnaires : féminisme, mouvement gay, lutte pour les droits civiques, hédonisme hippie, puissantes lames de fond qui ont modelé la société d'aujourd'hui.

    Jeanne-Martine Vacher est une productrice éditoriale, journaliste, auteure, programmatrice culturelle, coach. Elle a été également l'une des voix des émissions musicales de France Culture pendant plus de 25 ans.

  • À l'été 2015, le passeur qui a toujours su faire découvrir un pan de la culture musicale à l'aune de sa perception intime, démarre son émission Very Good Trip sur France Inter. Celle-ci voit son premier cycle s'ouvrir sur la pop baroque des Beatles que Michka rattache au psychédélisme. Cette notion qui transcende les formes artistiques est le fil rouge de l'ouvrage : une sélection de ses émissions se consacrant aux représentants originaux mais aussi actuels de cette culture. Bee Gees, Beach House, Grizzly Bear, Queen, Radiohead ou Brigitte Fontaine apparaissent dans leurs différences mais, sous la plume de Michka Assayas, emmènent le lecteur à la découverte d'un univers homogène, offrant au lecteur des pistes d'écoutes toujours plus transversales qu'il sera libre d'arpenter à son gré.

    Michka Assayas est un journaliste, passeur et écrivain français. Il est notamment l'auteur du Nouveau dictionnaire du rock (Robert Laffont, 2014) considéré comme une référence. Aux éditions Le mot et le reste il est l'auteur de In a Lonely Place, Écrits rock, Les Années vides et Dans sa peau.

  • Crâne chaud

    Nathalie Quintane

    La littérature pas plus que la philosophie ne sont déprofessionnalisées, pas plus que la connaissance sexuelle : si la connaissance sexuelle étaient enfin totalement déprofessionnalisée, Brigitte ne s'acharnerait pas deux heures par jour tous les jours sauf le week-end. Oui mais la littérature peut être lue par tous et non par un, et tous écoutent l'émission et comprennent.

    Crâne chaud parle d'amour, non au sens de j'aime les vacances ou j'aime mon chat, mais au sens plus précis de sentiment sexuel.

    Comme le genre n'est jamais simple à dire, on pourrait avancer que ce livre est une fantaisie, ou plutôt une fantaisie réaliste, ou encore une fantaisie réaliste critique.

  • Le meilleur et le pire de l'année par Laurent Gerra !Avec Jérôme de Verdière, Stéphane Rose et Pascal Fioretto. Pour accompagner vos filets de Macron pommes à l'huile, ce livre vous propose un menu aux petits oignons : Marinade de morue blonde finement hachée ;
    La poule au Pau béarnaise façon Bayrou (en plein bouillon) ;
    Gras-double sauce hollandaise ;
    Estouffade de Hulot au verjus ;
    Farandole de jambons en short deux étoiles ;
    Le Paris-Brest façon Martinez (commander à l'avance - risque d'attente) ;
    Le tout arrosé d'un château-mélenchon (un gros rouge qui tache) ou d'un cocktail Benalla (bien frappé) ;
    Le petit Pernaut pour l'apéritif vous est offert.
    En vous remerciant !
    Le meilleur des chroniques de Laurent Gerra, chaque jour sur RTL dans la matinale d'Yves Calvi.

  • « Voice is the new killer app ! », s'est exclamé le vice-président d'un géant américain des télécoms alors que pleuvent les critiques contre le tout-écran et l'omniprésence des images. Notre époque semble avoir, sans s'en rendre compte, réhabilité la voix.

    Des assistants vocaux aux enceintes connectées, des podcasts aux notes vocales, l'ère numérique est moins digitale que jamais : plus le temps passe, plus nous parlons et moins nous touchons. Si la voix est aujourd'hui le médium naturel de l'être humain, elle sera demain ce par quoi l'humain rejoindra la technologie et la technologie l'humain, à rebours des fractures numériques et de la capture de l'attention. Selon Mathieu Gallet, la voix est investie d'un nouveau pouvoir, forte à la fois de sa dimension humaine et sensible

    mais aussi de son format numérique, l'audio, qui la répercute et l'amplifie tout autour de nous.

    C'est cet alliage si particulier qui redessine d'ores et déjà l'ère numérique ; une ère qui, paradoxalement, s'éloigne de ses origines - les doigts, l'écran tactile, l'écrit - pour tirer parti des formidables opportunités de la voix.

    Le futur est dans la voix, cet essai va vous en convaincre !

  • Gould le magnifique

    Peter Goddard

    Glenn Gould est né le 25 septembre 1932 à Toronto et est mort le 4 octobre 1982 dans la même ville. Pianiste mythique, interprète incontournable de Jean-Sébastien Bach, Gould a donné lieu à de nombreux livres. Un des meilleurs publiés à ce jour est sans conteste le magnifique Partita pour Glenn Gould de Georges Leroux (PUM, 2007).

    Ce nouveau livre n'est pas d'un philosophe, mais bien d'un journaliste très connu du Canada anglais, chroniqueur au Toronto Star et auteur de nombreux livres sur la musique rock (livre sur Bruce Springsteen, les Rolling Stones, David Bowie ou Cyndie Lauper) ou pop (un livre important sur Franck Sinatra) : Peter Goddard. L'événement ici vient du fait que Goddard fait une incursion dans le milieu de la musique dite classique. Une nouveauté.
    />
    L'approche de l'auteur est bien celle d'un chroniqueur musical majeur. Ce n'est pas un ouvrage intellectuel ou musicologique. Goddard traite Gould comme une rock star. Plus de 50 photos, des textes anecdotiques et une approche décontractée et très personnelle où l'auteur nous entraîne dans une enquête qui dévoile tous les aspects de la personnalité et des activités professionnels de Gould font de ce livre un événement grand public qui fera connaître, même à celles et ceux qui ne fréquentent pas la musique classique, une figure unique dans l'histoire culturelle canadienne.

  • " L'Angleterre, comme Carthage, sera détruite ! " Jean Hérold-Paquis (1912-1945), reste l'homme de la collaboration à outrance et d'une formule inlassablement reprise à Radio-Paris, l'anti Radio-Londres. L'histoire saisissante d'une voix grisée par son pouvoir.
    Se fondant sur des archives exceptionnelles - notamment celles de l'INA et du procès de 1945 - Yves Pourcher analyse la trajectoire d'un petit journaliste agité prêt à tout pour se hisser en haut de l'affiche. Localier magouilleur dans les journaux de Nancy, il devient polémiste politique à Paris. Jean Hérold découvre la radio et ses effets dévastateurs. Sa voie est tracée. Il sera le relais et l'amplificateur de tout ce qui râle et dénonce. D'abord soutien de l'Action française puis animateur du service français de Radio Saragosse, au micro des Franquistes.
    Après la défaite, Hérold-Paquis entre au service de Vichy où son zèle et son agressivité finissent par déranger. Le Maréchal est trop mou ? Hérold-Paquis rejoint les nazis, nouveaux maîtres de Radio-Paris. Après le débarquement, il fuit en Allemagne où il continue son métier de speaker enragé. Arrêté, il est jugé, condamné à mort et fusillé le 11 octobre 1945. À 33 ans.
    Cette histoire est aussi celle des années conquérantes de la radio, l'influenceur le plus puissant de la période 1930-1940. Yves Pourcher en restitue de manière très vivante la profusion, l'inventivité aussi bien que les ambiguïtés. De quoi faire réfléchir, à l'heure tout aussi vertigineuse des réseaux sociaux et des infox...

  • 1914

    Luciano Canfora

    Et si l'on concevait la tâche de l'historien comme l'enquête d'un Sherlock Holmes ? Si la guerre pouvait être assimilée à un crime, les coupables se dissimulant, des alibis étant invoqués, des innocents désignés du doigt ?
    Dans cet ouvrage - ni « livre édifiant » ni « commémoration » -, Luciano Canfora aborde la guerre non comme un monument, mais comme un événement vivant qu'il s'agirait de retourner dans tous les sens pour comprendre « ce qui s'est vraiment passé ».
    L'enquête menée au fil de ces pages - puisqu'il s'agit bien d'une enquête - se déroule en une vingtaine de courts chapitres, tirés de conférences à la radio publique italienne, à lire d'une traite comme autant de petites histoires. Les idées reçues - surtout celles qui ont cours dans les pays vainqueurs - ne survivent pas à l'examen. La fin ne nous livre pas un unique coupable, mais nous laisse vaccinés contre les reconstructions apologétiques.
    C'est le livre que doit lire qui veut se faire en quelques pages une idée de la multiplicité des causes et des conjonctures qui ont conduit à la Première Guerre mondiale.

  • De la comédie au drame, en passant par le fantastique, le policier ou le film catastrophe, voici tout ce qu'il faut savoir avant de se lancer dans l'écriture d'un scénario pour le cinéma. Un bon scénario, comment ça marche ? Par où commen

  • Le 17 mars 1979, Radio Lorraine coeur d'acier, « radio de lutte » de la CGT, émet pour la première fois, au vu et au su de tous mais en totale illégalité, depuis l'ancien hôtel de ville de Longwy, à l'aide d'une antenne fixée sur le toit de l'église. Au plus fort des mobilisations contre le démantèlement de la sidérurgie, s'y retrouvent syndicalistes, ouvriers, femmes de sidérurgistes, commerçants, immigrés, enseignants, journalistes et artistes venus de Paris. Jusqu'à ce que la CGT mette un terme brutal à l'aventure, quinze mois plus tard.En s'ouvrant à la société locale, à ses valeurs, ses doutes, ses tensions et ses contradictions, la radio déborde largement du cadre de références cégétistes que le syndicat souhaite diffuser. Elle saisit sur le vif l'ordinaire des rapports sociaux et des modes de domination, qu'ils soient culturels, de genre ou de nationalité.Témoignage rarissime d'une parole chichement consignée par l'histoire, ce livre singulier puise au fonds volumineux, et inexploité à ce jour, des émissions de « LCA ». Il fait revivre un temps fort de ce territoire ouvrier, un temps où se jouent des formes d'émancipation individuelle et collective, alors que brûlent les derniers feux des années 68.

  • J'ai donc donné, au fil de la publication de mes livres chez P.O.L, toute une suite d'entretiens qui ont été l'occasion de réfléchir à ce que je faisais. Occasion de me situer. Je me suis pris au jeu je le comprends maintenant, mais cela n'a pu se faire que parce que, avec une insistance et une attention qui m'ont beaucoup surpris, on m'aura demandé de m'expliquer et de me commenter tout au long du trajet.Pour le dire autrement : à l'enquête ininterrompue dont je semble avoir fait l'objet et qui, par des questions intimidantes, visait à toujours mieux me silhouetter j'imagine, à mesure qu'elle avançait je tentais des réponses-poèmes. L'idée de les réunir est venue au cours de conversations avec Paul Otchakovsky-Laurens, au printemps 2017 - pour en avoir le coeur net. Voilà, c'est fait. Mais improvisations et arrangements n'a pas su prévenir la perte irréparable qui s'est produite. Paraître sans son éditeur endeuille ce livre à jamais.Hadrien France-Lanord, qui m'avait souvent dit son souhait d'un tel livre, s'est chargé de faire les choix, aidé de Caroline Andriot-Saillant.

    Pour finir, j'aimerais rendre hommage à ce métier indispensable, très affûté, et qui s'est exercé ici, au fil des pages, inlassablement, métier pour lequel je ne trouve pas de nom, celui de poseur de questions.


  • Première étape dans la création d'une série télé, la rédaction de la bible est décisive dans le développement du projet. Fiche d'identité qui devra convaincre le producteur, elle comporte tous les codes et éléments essentiels qui se trouveront dan


  • Métier souvent peu connu voire négligé du cinéma et de l'audiovisuel, l'administrateur de production est l'un des cadres du tournage, à la fois N-1 du directeur de production du film et N-1 du directeur financier de la société de production.

    G

  • Qu'est-ce que l'humour absurde, populaire, noir ? Comment déclenche-t-on le rire ? Quels sont les secrets de ceux qui vous font marrer ? Autant de questions dont les réponses se trouvent désormais entre vos mains. Chris

  • Deuxième saison du feuilleton radiophonique mythique qu'est Signé Furax. Désormais allié des Babus (voir Le Boudin sacré), l'ignoble Furax n'a pas renoncé à son ambition de devenir maître du monde ; il a mis la main sur l'invention du professeur Moshmosh, une lumière bleue qui annihile la volonté de ceux qu'elle touche. Mais il va trouver sur son chemin Black, White, le commissaire Socrate et leurs amis. Jeux de mots navrants, situations absurdes, dialogues délirants... Tous les ingrédients du duo Dac/Blanche sont présents dansce nouveau volet de la mythique saga Furax diffusé sur Europe n°1 entre octobre 1957 et juin 1958, après Malheur aux barbus et Le Boudin sacré. " Je tiens Furax pour une oeuvre géniale, pour la grande Iliade du siècle de l'humour ", a dit en 1959 le sociologue Edgar Morin. Par rapport au script d'origine, Jacques Pessis a éliminé les redites nécessaires au format du feuilleton ainsi que quelques allusions à l'actualité de l'époque, incompréhensibles aujourd'hui.

  • Bénéficiaire du plus long parcours professionnel à une époque où les danseurs prennent leur retraite à 38 ans et les cheminots à 55, Philippe Bouvard, journaliste multimédia, raconte les coulisses d'un métier-passion qu'il exerce toujours. Pour les besoins de 50 000 articles, 8 000 émissions de télévision et 20 000 émissions de radio, il a rencontré durant six décennies les principales vedettes de la politique, des lettres, des arts et des sports.
    Chargé d'évoquer le parcours des autres, il n'avait jamais évoqué un itinéraire personnel qui l'a mené d'un poste de garçon de courses au Figaro à la direction de France-Soir et qui, entre éditoriaux et chroniques ainsi que la publication d'une cinquantaine de livres, lui a permis d'inventer Le Théâtre de Bouvard et Les Grosses Têtes.

empty