• La haute altitude, c'est hallucinant ! Les histoires les plus folles de ceux qui en sont revenus. De Jean Troillet à Adam Bielecki en passant par Elisabeth Revol et bien d'autres, Thomas Vennin convoque la science et les témoins pour un voyage dans ces délires haut perchés.
    Comment Stephen Venables peut-il descendre de l'Everest avec un vieillard qui glisse sur son violoncelle ? Pourquoi Carlos Carsolio, adepte de la " réalité étendue ", se met-il à courir à demi-nu dans la neige par moins 20 °c ? Élisabeth Revol rêve-t-elle quand elle échange sa chaussure contre une tasse de thé, une nuit d'hiver au Nanga Parbat ? Thomas Vennin relie le fil des plus étonnantes histoires d'hallucinations vécues en montagne. Convoquant la science et les témoins, il dresse la première géographie complète de ce paysage mental méconnu.
    "Le bout du rouleau est un endroit prodigieux. C'est le seul endroit au monde, avec celui des rêves, où la réalité se mélange à l'imaginaire. Un endroit de rêve, en somme."
    Thomas Vennin est chroniqueur himalayen pour
    Montagnes Magazine. Il est également l'auteur de
    La Dent du Piment (2019).

  • Qu'est-ce que l'inspiration ? Que nous apportent les états de conscience altérés ? Que cherche-t-on au-delà des perceptions rationnelles ?
    Dans la lignée de Michaux, Burroughs, McKenna ou de la Chemical Generation, Tao Lin, expérimente et explore, d'un psychotrope à l'autre et de façon inédite, les effets des stupéfiants sur le corps et la psyché humains.

  • Les médicaments psychotropes sont des substances chimiques susceptibles de modifier l'activité mentale. S'ils peuvent avoir des effets bénéfiques indiscutables et reconnus chez les adultes, les prescrire à des enfants divise les praticiens quant aux objectifs recherchés dans des situations cliniques différentes : difficultés scolaires, troubles du comportement, dépressions, troubles du sommeil, difficultés de l'attention, agitation, etc.

    Le recours aux médicaments doit rester exceptionnel chez l'enfant et l'adolescent et intervenir à l'initiative d'un clinicien familier des difficultés des jeunes. Les agences de médicaments en conviennent elles-mêmes. Ce domaine complexe nécessite que le clinicien dispose de repères précis et rigoureux pour ajuster au mieux sa position thérapeutique et évaluer le « sur mesure » le plus pertinent pour chacun. C'est l'enjeu de l'ensemble des travaux proposés dans cet ouvrage, à partir de l'expérience de praticiens de la clinique, de l'institution et des prescripteurs de traitements appropriés.

  • Michel Lemay nous livre ici un témoignage exceptionnel. Il présente sur un mode personnel et engagé les principales approches thérapeutiques susceptibles d'aider des enfants et des adolescents en difficultés psychiques à atténuer leurs souffrances et à retrouver des forces pour créer.

    Comme dans les deux volumes précédents de cette trilogie, où il transmet ses expériences basées sur plus de cinquante ans de travail en pédopsychiatrie et en éducation spécialisée, en France puis au Canada, l'auteur montre, avec de nombreux exemples cliniques, la nécessité d'avoir une vision globale, intégrative, historique et critique des principales approches thérapeutiques. Il le fait avec clarté et rigueur, tout en exprimant ses inquiétudes et ses désaccords par rapport aux tendances actuelles à rechercher des résultats immédiats par des thérapies centrées sur le symptôme, souvent discontinues et basées sur des positions trop réductionnistes et simplistes.

    Le lecteur ne trouvera pas là des réponses toutes faites. Il est invité à penser par lui-même en réfléchissant à sa propre histoire professionnelle.

    Ce volume, qui peut être lu séparément, fait partie de la trilogie Forces et souffrances psychiques de l'enfant :
    Tome 1 : Le développement infantile
    Tome 2 : Les aléas du développement infantile
    Tome 3 : Approches thérapeutiques : espoirs et inquiétudes

  • Premier roman de Karoline Georges paru en 2001, La Mue de l'hermaphrodite porte un regard dérangeant sur le début du XXIe siècle et étonne par son actualité presque vingt ans plus tard. À travers le genre de la science-fiction, l'autrice explore avec acuité les enjeux éthiques liés aux identités de genre, au contrôle technocratique par la surveillance à outrance et au désir perpétuel chez l'humain de fuir le réel.

    Emprisonné dans une cellule expérimentale sous l'oeil avide du cyber-réseau, un être né hermaphrodite doit se confesser d'un crime. Face à ses détracteurs invisibles, l'hermaphrodite s'ausculte et se raconte tout en condamnant l'État qui l'a créé. Le roman suit cet être jusqu'au bout de sa marginalisation : de son enfance hypermédiatisée, à la déchéance de son corps, en passant par sa conquête d'un empire de psychotropes jusqu'à la mue terminale d'Hermany Mésange.

  • Le 50e anniversaire de la naissance officielle du XIIIème arrondissement de santé mentale de Paris est l'occasion de faire un bilan historique et actuel des actions réalisées dans le cadre de ce secteur psychiatrique qui a toujours été innovant en matière de soins, de dispositifs, de recherches. Dès l'origine, en 1958, Philippe Paumelle mais aussi Lebovici et Diatkine ont proposé un projet communautaire en santé mentale à orientation psychanalytique en développant pour la population parisienne du 13ème arrondissement (enfants, adolescents, adultes, personnes âgées) des structures psychiatriques légères, implantées au sein de la communauté, privilégiant les soins ambulatoires.
    Aujourd'hui le secteur psychiatrique se voit menacé par les contraintes économiques et gestionnaires. Le défi à relever reste de penser une organisation du soin en santé mentale qui ne dévoie pas les principes essentiels et le souci de l'humain pour les années à venir, mais intègrent les données de notre société actuelle. Les auteurs apportent leurs contributions.

    Clément Bonnet est praticien hospitalier, psychanalyste, il a été directeur général de l'ASM 13 de 1999 à 2006.
    Alain Braconnier est psychiatre, psychanalyste, directeur du centre Philippe Paumelle, et membre de l'ASM 13.
    Colette Chiland est professeur émérite de psychologie clinique à l'université René Descartes à Paris, et psychiatre au centre Alfred Binet. Elle est membre de la Société psychanalytique de Paris.

  • Dans ce livre bouleversant, Gilles Simard raconte son parcours d'ex-psychiatrisé, d'alcoolique, de pharmacodépendant et de codépendant. De la clinique Roy-Rousseau, où les électrochocs, l'insulinothérapie et la camisole chimique sont la norme pour soigner les maux de l'âme, en passant par Domrémy et la maison de thérapie l'Arc-en-ciel, monsieur Simard connaît son lot d'aventures tantôt tristes, tantôt heureuses, qui mettent en relief certaines carences du système de santé mentale de l'époque. C'est finalement sa thérapie à l'Arc-en-ciel, une maison située dans le quartier Saint-Roch, qui l'amène vers une période d'abstinence qui dure depuis 1999. À l'aube de la soixantaine, monsieur Simard peut enfin vivre sobre, heureux, libre et en pleine possession de ses moyens : « toutes choses que je faisais très mal avant. »

empty