• Une jeune femme à la robe blanche est retrouvée assassinée dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. La police et Claire Kauffmann, la procureur, s'interrogent. Qui est cette morte ? Au nom de quelle abomination lui a-t-on scellé le vagin à la cire de cierge ? Sa présence lors de la procession du 15 août tenait-elle de la provocation ou de la ferveur religieuse ? Le père Kern, le prêtre de Notre-Dame, est persuadé que l'enquête fait fausse route. Pour élucider le mystère de la Madone, l'homme de foi remontera jusqu'aux racines du mal...

  • En 2002, une vague de scandales déferle sur l'Église catholique de Boston. Un à un, des prêtres respectés du diocèse sont accusés du pire des crimes, celui d'avoir abusé d'enfants qui leur étaient confiés. Éloignée depuis longtemps de sa famille par trop étouffante, Sheila McGann est restée néanmoins proche de son frère aîné, Art, curé dévoué et populaire d'une grande paroisse de banlieue. Lorsque Art se retrouve soupçonné à son tour de proximite? coupable avec un jeune garc?on, Sheila rentre à Boston afin de le soutenir. Leur autre frère Mike, ancien policier, est lui aussi bien déterminé à découvrir la vérité. Leurs enquêtes croisées révéleront les doutes et faiblesses de chacun, venus de leur passé, ancrés dans leur présent.

  • Aujourd'hui, Prune et Séraphin ont revêtu leurs habits de fête : ils vont au mariage de leur grande cousine Capucine. Le mariage, c'est la fête de l'amour et Dieu, c'est le champion de l'amour, comme dit Séraphin. La joie habite tous les coeurs ! Alléluia !

  • Espiègles, coquins... et chrétiens : Prune et Séraphin, les premiers petits héros catho !

    Voici les aventures de deux petits héros chrétiens, drôles et attachants. Les histoires mettent en scène tout ce que les parents chrétiens veulent transmettre dans leur famille : la tendresse, le partage, le pardon, la bienveillance, le courage, mais aussi la foi, la vie de prière...

    C'est dimanche, les cloches sonnent. Prune et Séraphin vont à la messe.
    "Vite, vite ! Jésus nous attend !" Idéal pour l'éveil à la foi.

    Retrouvez vite tous les autres livres d'éveil à la foi chez Mame en version numérique.

  • Lorsqu'on grandit, on se pose beaucoup de questions sur le sens de la vie... Elle est pleine de petites surprises qui font naître de grandes questions : pourquoi il y a des guerres, où se trouve Dieu... Vivre la foi au quotidien, ce n'est pas toujours facile pour Prune et Séraphin. Heureusement, Papa et Maman sont là et ils répondent avec tendresse et vérité.

  • Fabliaux du Moyen Age

    Anonyme

    Écrits pour la plupart au xiiie siècle, les fabliaux sont des contes à rire, des récits courts et sans prétention symbolique, véritable contrepoint et contrepied de la littérature courtoise. Ils racontent, avec un humour tour à tour cynique et tendre, des aventures plaisantes ou exemplaires, et mettent en scène des épisodes de la vie quotidienne médiévale. C'est, ici, l'histoire d'un paysan trompé, là celle d'un savetier se vengeant du prêtre qui l'a fait cocu. Si les femmes n'ont pas toujours le beau rôle - elles sont avares, mégères et inconstantes -, elles apparaissent aussi d'une redoutable habileté... Histoires lestement contées où le dialogue anime le scénario, les fabliaux nous invitent à découvrir un Moyen Âge déridé et souriant, dont on méconnaît parfois l'existence.

  • « Dans ce livre je vais tenter de disserter joyeusement de la mort, tout en sachant que nous y sommes tous condamnés. Autant en être conscient tout de suite plutôt que d'avaler un jour son bulletin de naissance en s'apercevant trop tard que la vie est brève : "Merde, il fallait mourir, je ne m'en étais pas rendu compte !" Jésus est vainqueur de la mort. C'est la puissance du chrétien.
    Quand la mort frappe, il est beau de savoir que nous allons vers quelqu'un qui s'appelle Dieu. Alors elle n'est plus à craindre car elle sera une merveilleuse rencontre avec celui que nous avons tant prié sur terre, et qui nous aime. À ceux qui contestent la mort, je dis simplement que la plus grande aventure de la vie, c'est l'amour. Un magicien prodigieux que nous, chrétiens, appelons Dieu-Amour, nous a créés, nous a faits pour aimer. Dites donc, ce serait un sacré pourri s'il nous mettait sur terre et qu'ensuite, à notre mort, tout soit terminé...
    Certains disent que ce sera le plus beau jour de notre vie. Personnellement je le pense. Anticiper ce grand jour, c'est refuser de vivre une vie close sur elle-même, c'est s'ouvrir, pendant notre séjour sur terre, au mystère de l'au-delà. Croyants, nous sommes des vivants appelés à une autre vie. Préparons-nous dès à présent à ce passage vers l'Amour. » G uy Gilbert

  • À 16 ans, en 1989, Sophie Ducrey rencontre la communauté Saint-Jean, fleuron du renouveau catholique de la « génération Jean-Paul II ». Ayant de fortes aspirations spirituelles, elle se confie à un prêtre qui va devenir son accompagnateur. Elle témoigne ici de l'emprise psychologique dans laquelle elle va tomber, ainsi que des abus sexuels subis à partir de sa majorité.
    Il lui faudra près de quinze ans pour entamer des démarches afin de faire reconnaître la violence des actes dont elle a été victime. Au sein de la communauté Saint-Jean et de la hiérarchie de l'Église, elle subit une loi du silence dont elle montre, de manière précise et avec une rare acuité, la mécanique implacable. Et quand elle porte plainte devant la justice civile, les faits sont prescrits.
    Dans ce récit pudique et bouleversant, Sophie Ducrey raconte comment l'emprise et le déni ont pu étouffer sa liberté et sa parole. Elle nous offre aussi le récit vibrant du combat d'une femme - portée par une foi demeurée intacte - sortie vivante et plus forte de cette traversée de l'enfer.

  • « L'humilité est le pilier central du christianisme. Comme on demandait à un saint quelles étaient les trois principales vertus à acquérir, il répondit : "La première, c'est l'humilité ; la seconde, l'humilité, et la troisième, l'humilité." Le mot humilité vient du latin humus qui signifie la "terre", le "sol". Il nous renvoie directement à notre condition de créature. L'humilité est la vertu qui nous donne le sentiment de notre faiblesse et de notre insuffisance. Elle nous met en dépendance totale envers le Seigneur et s'oppose à l'orgueil. Quand l'homme se sent mendiant de Dieu, c'est qu'il a atteint l'humilité. » Première des vertus donc, selon Guy Gilbert, l'humilité les conditionne toutes, et c'est ce que montre cet ouvrage vif et complet. Car dans chaque compartiment de la vie quotidienne - travail, famille, couple, amitié, communauté...-, à chaque âge, de l'enfance à la vieillesse, il faut savoir être le serviteur des autres, les écouter, apprendre la discrétion, la pauvreté, la bonté, le pardon, toutes ces valeurs que ne met pas en avant notre société de compétition et de performance. Guy Gilbert montre ici la voie d'un véritable humanisme, et nous incite tous, grands comme petits, à avoir la capacité de nous émerveiller des autres, à nous mettre sur le chemin de la fraternité. À condition de nous accepter tels que nous sommes : humbles et fragiles.
    - des conseils pour faire face à ces situations - des encadrés avec des extraits de textes de sagesse - une bibliographie des meilleurs ouvrages sur la question

  • Des prêtres sont coupables de pédophilie. Il faut donner la parole aux victimes. C'est justice. Des prêtres se suicident. Le silence recouvre leur geste. A rebours des idées reçues, la crise que traverse l'Eglise nous appelle à une redécouverte de l'autorité spirituelle. Un livre-choc sur la vérité des curés de France.
    Des prêtres sont coupables de pédophilie. Il faut donner la parole aux victimes. C'est justice. Des prêtres se suicident. Le silence recouvre leur geste. Hors de l'Église mais aussi dans l'Église. Une crise ne saurait effacer un abandon. La souffrance qu'elle cause vient s'ajouter à d'autres, devenues l'ordinaire des vies consacrées.
    Quelle est leur source ? La dureté de l'institution ? La dureté de l'adhésion ? La dureté de la mission ? Quel est l'impact de la sécularisation ? Comment exprimer la solitude du sacerdoce ? Peut-on se contenter de dénoncer le cléricalisme ?
    Ou le prêtre n'est-il pas fils engendré et accompagné par l'évêque pour se faire père à son tour ? C'est l'amour paternel qui fait la prêtrise et le manque de paternité reçue et donnée, qui la vide de son sens.
    À rebours des idées reçues, cette crise nous appelle à une redécouverte de l'autorité spirituelle.
    Un livre-choc sur certains aspects du sacerdoce en France.

  • Jeanne, François et leur cousin Louis visitent le château de Beynac quand ils se retrouvent soudainement projetés au Japon, à l'époque de saint François-Xavier. Quand ce dernier est menacé par un grave complot, les cousins décident de tout faire pour sauver leur ami jésuite. Mais l'ennemi rôde... Les cousins parviendront-ils à mener à bien leur mission ?Une formidable aventure au pays du Soleil-Levant !

  • Des définitions du bonheur, il y en a des milliers. Est-ce la joie ? le plaisir ? la sécurité ? la santé ? la richesse ? tout cela à la fois ? Il importe à chacun d'entre nous, en pleine conscience de notre liberté, de trouver notre équation personnelle. Car ce livre n'a pas la prétention de fixer à chacun les règles du bonheur individuel. Il vise plutôt à ouvrir les coeurs à ce qui en constitue les préalables, comme par exemple créer des liens avec les autres, développer les dons d'amitié et damour, accorder la priorité à l'instant, ne pas sinquiéter outre-mesure des catastrophes à venir (il y en aura toujours dans notre imagination), ne pas courir après l'impossible, éviter de trop se regarder le nombril, développer une pensée positive, cultiver l'estime de soi, goûter les joies simples et naturelles de l'existence, apprendre la joie de donner, enrichir nos convictions, notre foi Dans un monde où les valeurs se remplacent l'une l'autre à un rythme qui ne faiblit pas, où l'on tente de nous persuader que le sésame du bonheur réside dans la consommation, il est indispensable découter des voix comme celle de Guy Gilbert, une voix dexpérience, de tolérance, de bon-sens, damour pour les autres. Cette voix nous fait gagner un temps précieux en nous plaçant sur un chemin quil nous importe à chacun de parcourir à sa façon pour trouver, vivre et partager son bonheur. Un livre contenant bon nombre de conseils pratiques, fruits dune longue expérience au service des autres, conseils empreints de beaucoup dintelligence des situations, de psychologie et de foi.

    - des récits dhistoires vécues mettant en scène diverses problématiques - des conseils pour faire face à ces situations - des encadrés avec des extraits de textes de sagesse - une bibliographie des meilleurs ouvrages sur la question

  • Les exigences du monde moderne rythmes de travail, compétition, course à la consommation, manque de temps personnel : comment ne pas en subir les conséquences ? Peu d'entre nous peuvent résister à cette pression quotidienne sans qu'elle révèle bien des fragilités : maladies, chômage, divorces, familles disloquées, échecs scolaires, solitude des personnes âgées Comment y faire face ?

    Guy Gilbert connaît mieux que quiconque les blessés de la vie : depuis près de cinquante ans il voit défiler chez lui des jeunes en perdition, des couples fragiles, des malades, des personnes en recherche demploi Il a toujours su les accueillir, les écouter, leur parler, leur indiquer des pistes pour sen sortir. Cest le fruit de ce travail immense, de ces nombreuses rencontres quil nous livre ici. De précieuses recommandations grâce auxquelles Guy Gilbert apprend à chacun dentre nous à accepter ses fragilités, à les surmonter ensuite, à en comprendre le sens, enfin. Un très beau message despoir par temps troublés.

    Un livre contenant bon nombre de conseils pratiques, fruits dune longue expérience au service des autres, conseils empreints de beaucoup dintelligence des situations, de psychologie et de foi.

    - des récits dhistoires vécues mettant en scène diverses problématiques - des conseils pour faire face à ces situations - des encadrés avec des extraits de textes de sagesse - une bibliographie des meilleurs ouvrages sur la question

  • « Après bientôt cinquante années de sacerdoce, on me demande souvent comment j'ai fait pour tenir, face à la violence des situations auxquelles j'ai été confrontées, à la misère, aux destins douloureux de tous ces jeunes perdus qui sont venus vers moi... Je réponds toujours que c'est le Christ qui m'a porté, que c'est à lui que j'ai confié mes difficultés : il ne m'a jamais laissé tomber. Mais alors on m'interroge de nouveau : qui est « mon » Jésus-Christ ? à la fois autant homme que fils de Dieu, il n'est pas une légende, ni un personnage de récit, ni seulement une figure historique : non, Jésus, pour moi, est d'abord un être dont je ressens à chaque instant la présence à mes côtés, un être à qui je m'adresse sans répit, un être que j'aime et à qui j'ai consacré toute ma vie. Dans ce livre, je veux parler du Christ, dire à la fois qui il a été et qui il est. Raconter sa pauvreté extérieure comme sa richesse intérieure ; son pouvoir d'attraction sur les foules mais aussi les sentiments de haine et de calomnie que sa bonté a pu susciter chez ses ennemis ; sa franchise, son refus de l'hypocrisie ; son humilité, lui qui mangeait avec les pécheurs, qui avait pris la dernière place ; sa manière de considérer l'homme toujours au-dessus des lois et des clivages politiques ; ses béatitudes qui ont placé les exclus, les naufragés de la vie au centre de son attention ; son respect de la nature qui en fit le plus grand des écologistes ; la force de son éloquence, de ses paraboles ; son talent de guérisseur qui soignait d'abord le coeur des êtres ; la puissance de sa miséricorde, lui qui pardonnait leurs faiblesses à ceux qui l'entouraient. Je veux aussi parler de ce regard qu'il avait pour tous les hommes, ce regard qui ne m'a jamais quitté, pas un instant, et qui me fait encore aujourd'hui fondre d'amour. » Guy Gilbert

  • Pourquoi y a-t-il des garçons et des filles ? Les garçons sont-ils meilleurs en sport ? "Sexe fort", "sexe faible" : d'où ça vient ? C'est quoi le féminisme ? C'est quoi le machisme ? Depuis quand les filles portent des pantalons ? Pourquoi le masculin l'emporte sur le féminin ?Découverte de soi et de l'autre, points communs et différences, droits et libertés des femmes, préjugés sexistes... un ouvrage indispensable, écrit par Géraldine Maincent, journaliste et auteure spécialisée jeunesse, pour apprendre à respecter l'autre et éviter une guerre des sexes

  • Voici l'indispensable (superflu) de la culture catholique dans un cabinet de curiosités, au contenu orthodoxe (mais toujours décalé) !
    Dans ce livre, vous apprendrez pourquoi Moïse est souvent représenté avec des cornes, vous vous rappellerez pourquoi le poisson est le signe du Christ, vous découvrirez quel pape a canonisé le plus de personnes et connaîtrez tous les numéros de téléphone pour joindre le Vatican. Vous retiendrez surtout où sont fabriquées les vraies bières d'abbaye, apprendrez à faire vous-même des hosties, saurez enfin pourquoi la Sainte Vierge s'habille en bleu et à quel saint vous vouer si vous avez une rage de dents...
    Et saviez-vous qu'on a retrouvé une lettre de Blaise Pascal au père Noël ?

  • « Pour un ecclésiastique de la fin du XIXe siècle [...] passant une bonne part de son temps dans des établissements d'enseignement catholique, c'était une idée fort étrange que d'écrire un livre sur le sulfureux sire de Tiffauges et de Machecoul, coupable, lui, d'avoir versé le sang de tant de jeunes victimes dans les années 1430... » Jacques Chiffoleau En 1885, le prêtre Eugène Bossard publie une étonnante biographie historique de Gilles de Rais (1404-1440), sire de Tiffauges et de Machecoul, rédigée à partir de documents d'époque et qui reste aujourd'hui une référence. Seigneur de Bretagne et féroce adversaire des Anglais aux côtés de Jeanne d'Arc, Gilles de Rais est surtout connu sous le nom de « Barbe-Bleue ». Par les horreurs qu'il perpétra, il deviendra la figure fantasmatique du criminel sexuel et du monstre sadique. L'ambitieux travail de l'abbé Bossard raviva la mémoire du sire de Rais et, de Huysmans à Bataille, devint une formidable source d'inspiration littéraire.  »

  • Toute la vie de saint Jean-Marie Vianney, en 172 vignettes illustrées pour les enfants.

  • La porte du bureau de l'abbé Pierre s'ouvre en claquant :
    - Père, c'est tragique ! À Villemomble un homme vient d'essayer de se tuer... Venez vite !
    Georges est à bout, il n'attend plus rien de la vie. Pendant des heures, l'abbé écoute cet ancien prisonnier vomir son désespoir. Il lui propose un repas chaud et un endroit où passer la nuit, mais Georges demeure sourd. À court d'arguments, le prêtre dit enfin :
    - Tu es horriblement malheureux et moi je ne peux rien te donner. Mais toi, avant de te tuer, accepte seulement de me donner un coup de main pour aider les autres, ceux qui sont plus malheureux encore. J'ai besoin de toi.
    Au fond de son désespoir, Georges est touché. Ce qui lui manquait, ce n'était pas de quoi vivre mais une raison de vivre.
    L'abbé Pierre vient de rencontrer le premier compagnon d'Emmaüs.

    Un récit haletant pour découvrir le destin incroyable du fondateur d'Emmaüs.

  • Toute la vie de saint François-Xavier, en 172 vignettes illustrées pour les enfants.

  • Toute la vie de saint Benoît, en 164 vignettes illustrées pour les enfants.

  • Au fil des saisons, de nombreux poissons évoluent le long de nos côtes et dans les fonds marins. Qui sont-ils ? Quelles sont leurs particularités ?Cinquante espèces ont été choisies ici parmi les plus communes, et les plus faciles à observer et à reconnaître. Elles sont identifiées grâce à un portrait précis et des informations essentielles : lieux et périodes de présence, abondance, comportement, régime alimentaire et reproduction.En introduction, une présentation du milieu marin, des différentes familles de poissons, des sites d'observation et des conseils pour une bonne pratique.Un guide pour apprendre à regarder la nature et découvrir la biodiversité marine.

  • Benoît XVI partage son histoire pour la première fois depuis sa renonciation. Joseph Ratzinger est largement reconnu comme l'un des plus brillants théologien et dirigeant spirituel de notre époque. Il est né en Allemagne en 1929 et la montée du nazisme et de la guerre ont profondément marqué sa vie. Ratzinger a été élu pape en 2005, prenant le nom de Benoît XVI. Il a ouvert un chemin de purification pour l'Église catholique romaine à un moment où elle a été secouée par des scandales financiers et des scandales de violences sexuelles. Il a répété à plusieurs reprises que l'Europe devait retrouver ses racines chrétiennes et construire un nouvel humanisme pour le XXIe siècle. Benoît XVI a été mal compris par beaucoup et, en 2013, il a étonné le monde en démissionnant de la papauté. Beaucoup ont vu dans ce geste comme un signe du déclin du catholicisme, mais c'était le contraire : c'était une graine nécessaire pour ouvrir l'Église à une dimension vraiment universelle et au renouvellement entrepris par son successeur.
    Ce livre est préfacé par le pape François et contient le premier entretien de Benoît XVI depuis la fin de son pontificat.

  • Tout célibataire qu'il soit, un prêtre est appelé à s'offrir à la communauté ecclésiale dont il a la charge de la même manière que les époux s'offrent l'un à l'autre. Cette Lettre ouverte à mon frère prêtre, solidement argumentée, trouve son ancrage dans la théologie du corps que saint Jean-Paul II a léguée. Le père Dumas partage ici une découverte à la fois source d'une grande joie et d'un renouvellement profond de son ministère. Une invitation à considérer d'un oeil nouveau le sens de toute vocation chrétienne.

empty